De la démocratie en … France, mais « pas que » comme disent les électeurs en culottes (et idées) courtes

La démocratie, c’est comme les mousquetaires et le Picon citron, d’abord il y en a quatre, ensuite …

D’abord, il y en a quatre :

  • La démocratie engagée : en voie de disparition, parce que tout le monde a autre chose à faire que de militer, ou juste pas envie de se fatiguer, et que c’est comme la monnaie, la culture et la musique, la mauvaise chasse la bonne … no comment mais c’est dommage
  • La démocratie enragée : en grande forme, parce que plus le QI baisse, moins le temps de cerveau est disponible pour dépasser le stade du supporter de foot, de politique, ou de gourou du showbiz ou de telle ou telle croyance … no comment, mais c’est dangereux
  • La démocratie incrustée : stable, parce que la noblesse politique est solidement accrochée à ses petits et grands privilèges, et que de la pointe du pouvoir à l’Elysée au socle des 36 000 communes, c’est comme les pyramides d’Egypte … no comment, mais c’est solide
  • La démocratie déjantée : quand les perdants d’une élection sans grand enjeu en refusent le résultat pour tel ou tel prétexte et avec le soutien de tel ou tel lobby, microcosme, et/ou mains invisibles, ou quand les gagnants sur un malentendu et à un micro pourcentage près d’un suffrage (très) crucial entendent jouer les bulldozers apprentis sorciers … no comment, mais c’est (très) inquiétant

Ensuite … ensuite y’a pas seulement que les démocraties plus ou moins radicalisées, comme options … no comment, mais c’est comme les mousquetaires et le Picon citron, un peu ringard, pas très élitiste, mais what else de moins pire ?

RF – 14 mai 2019

Ps : oui, ça pourrait être écrit en plan thèse-antithèse-synthèse avec des phrase moins longues et absconses, voire avec des points à la fin des paragraphes, pas des « trois points » partout comme dans un PowerPoint de politicien rad-soc, et des virgules en quantité réglementaire, et expliqué plus pour les nuls, mais ici c’est mon blog (un de mes blogs, en fait, et j’en profite pour signaler que de mon point de vue on perd moins son temps à surfer dans mes blogs qu’à regarder des feuilletons ou encore plus pire à la TV), pas un mur de/pour twittos analphabètes en short de babyfoot vidéo, une page facebook de/pour robot stagiaire au QI d’IA programmée par des geeks joint au bec, ou le courrier des (é)lecteurs d’un média d’opinion ou de résultats, commentaires et pronostics sportifs pour démissionnaires du bulbe.

Publicités

Pour les #electionseuropeennes2019, y’a qu’un neuf, c’est celui de #Loiseau

Bravo aux stagiaires de l’agence de pub de Macron qui ont pondu l’affiche de Loiseau aux neuf têtes … d’oeuf, what else ?

Les message subliminaux genre « pour du neuf, c’est Loiseau » et « du neuf avec des vieux » sont à la limite du pa…rfait, what else ?

Et puis ce petit côté photo du conseil municipal de France profonde sans cravate mais avec curé jovial (au centre du village, l’église, where else ?), institutrice à lunette, bonne soeur à croix, paysan sympa, et veuve du châtelain (les trois inconnus entre deux âges, c’est comme Benny Hill, on ne sait pas trop ce qu’ils font sur la photo, mais c’est toujours bien de montrer du monde et les figurants jamais vus à la télé sont moins chers), c’est tellement r…éussi, what else ?

affiche liste renaissance

Quoi de neuf, spindocteurs ?

Ceci souri, ça peut marcher sur un malentendu, surtout qu’avec 33 listes majoritairement inconnues, superflues, moisies, voire les trois, les électeurs un peu perdus pourraient avoir le réflexe de rester au … nid (honni qui « au lit » y mépense) de Loiseau.

RF – 9 mai 2019

PS : tiens, 2019, ça se prononce « Deux mille dis NEUF » …

#Benalla n’a pas piqué seulement que les passeports diplo


dj kiddy smile fete de la musique 2019 elysee

Fête de la Musique « électro » 2019 à l’Elysée – Crédit image Le Parisien

n’a pas seulement embarqué des passeports (trois, ou quatre, ou plus, dont deux diplomatiques et un de service, on n’est plus, pas encore trop sûr), un téléphone secret-défense, et les pages de gauche du carnet d’idées de … il a même piqué le DJ de qu’on n’a pas revu depuis la !

RF – 15 janvier 2019

Il leur faudrait, non ! pas une bonne guerre, un contrat (social ou pas) …

6336-100237584

Crédit : Jitto / Marianne

Il leur faudrait, non, pas une bonne guerre, fut-elle dite « civile », un contrat social adapté aux réalités françaises et mondiales actuelles : la France n’est plus la première puissance mondiale comme on pouvait sincèrement croire que ça pourrait durer entre la fin du règne de Louis 13 et l’explosion en vol de (l’Aigle ?) celui de Napoléon, ni une puissance économique et coloniale de rang international comme du temps de l’Entente Cordiale avec l’Angleterre (qui eut également sa chance dans le Grand Jeu, et vraisemblablement une occasion de rattrapage avec l’Europe), ni même une moyenne puissance pouvant sortir gagnante d’un monde en mutation comme quand De Gaulle surfait habilement entre le rideau de fer et le tsunami du Coca.

78bf5caf

Crédit : Prado

La France de maintenant, ce sont les étrangers qui la voient le mieux (nous on hésite entre lunettes roses, nostalgies braillardes, et écran de fumée de lacrymogène ou pire).

France-vue-de-letranger2

Crédit : Ysope

La France, pourtant championne du monde en titre du sport le plus populaire (populiste ?) de l’univers, est même en train de sombrer encore plus bas que sous PtiGro 1er …

ob_55fd22_13423734-10154316239461108-47363129685

Crédit : Placide

La France, pourtant encore inventeuse de la Fête de la Musique il n’y a que quelques décennies (et innovante lors de l’édition 2018 à l’Elysée, de l’avis des fans de nuits à se trémousser comme des robots pendant qu’un provocateur massacre des platines louées), n’est plus le phare mondial d’une certaine idée de la culture.

fete-musique-france

 

Le monde n’est plus notre vache à lait.

Il est devenu notre créancier, sinon notre propriétaire.

Et le plus déshérité des pays du Tiers Monde est un concurrent aussi redoutable que les nouvelles économies et autres GAFA pour ce qu’il nous reste d’industrie du passé, du présent ou même du futur …

Le bas de laine de l’assurance-vie peut aider à redémarrer intelligemment pour une qualité de vivre ensemble soutenable, mais continuer à s’endetter pour assurer une impression de train de vie de première classe constitué de gaspillages, de bling, et de stupidités, ce n’est pas foncer dans l’iceberg en klaxonnant, c’est insulter le passé comme les tarés qui salopent l’Arc de Triomphe pour être vus sur Youtube, ridiculiser le présent comme les exhibitionnistes de plateaux TV parisiens, et détruire l’avenir des Français qui sont déjà ruinés avant d’être-nés et condamnés à un PISA de zado-syndicaliste étudiant à chien Guevara avant d’avoir leur Bac pour tous avec mention et 23/20.

ayoub

Crédit : S. Ayoub

Ne pas confondre droit à un contrat, et droit des contrats, sinon on se prépare des réveils difficiles, après (avoir encore perdu) la guerre …

https://renaudfavier.com/2018/12/12/contrat-social-vous-avez-dit-contrat-social/

RF – 11 décembre 2018

260522_223209867712760_5397846_n

La #France a de la fièvre

Gilet jaune, boutons rouge … que font les blouses blanches ?

#IlyadansceWebuneFracture

  • C’est curieux, de surfer en même temps sur les 3 réseaux (en principe) pour adultes francophones ne cherchant pas principalement du sexe, des cadeaux inutiles ou des objets d’occasion durables ce dimanche matin du 9 décembre avec le café :
  • Les Linkedinos regardent ailleurs en mode business as usual
  • Les twittistes se réjouissent que la violence ait reflué à Paris intra muros sans oser montrer de photos ni retwitter de Youtube
  • Les facebookeux s’entre-répètent que ça barde en province et que les sauvageons courent plus vite que les gendarmes en VAB …

Heureusement qu’on a Instagram, Vivino, TripAdvisor et #InRealLife

RF – 9 décembre 2018

Les #GiletsJaunes, un genre de désordre juste, voire une bizarrerie façon puzzle au pays des Tontons Flingueurs ?

La pagaille en France et en pleine paix qui nuit à presque tout le monde pareil en brûlant autant les poubelles que les Porsche (en leasing que ce soit une bagnole de fonctions -sic- ou de pribbvilégié non salarié un brin organisé, y’a plus que les pauvres même pas éligible au crédit gratuit et les investisseurs en Pinel qui achètent leur bagnole, alors ça en secoue une sans agiter l’autre aux ceusses qui n’auront qu’à téléphoner à la boite de leasing pour en demander une autre), en bloquant autant les carrefours à ploucs de bleds du bout du monde que les matchs du PSG à la télé pour les ramollis du bulbe capables de claquer 150 euros de RSA pour un déguisement de mercenaire millionnaire du foot spectacle ou un billet pour aller beugler dans un stade, et en faisant tâche d’huile convergente dans les transports (dits) publics et l’éducation (dite) nationale en dehors des départs en vacances scolaires pour emmerder autant les otages des syndicats que les citoyens pas dépendants des zadistes d’hiver et/ou avariés, ça a une certaine élégance morale, sinon vestimentaire, et puis ça doit faire marrer les fans des Tontons Flingueurs …

Ça sent le bizarre, dirait Audiard, mais vive la France …

C’est pas le week-end où venir garer sa bagnole dans les beaux quartiers pour faire ses courses de Noël à Paris, en tout cas …

RF – 7 décembre 2018

PS : finalement, c’est de droite, de gauche, ou façon puzzle, ce binz ?