Avec les M&M’s Macron & Montebourg, le #PS touche le fond

S’il y a un point du bla-bla de François Hollande avec lequel on ne peut qu’être d’accord, c’est qu’il n’a pas de concurrence à gauche (il a dit « pas d’alternative », en un lapsus on ne peut plus révélateur sur Europe 1 le 17 mai, ce qui est un brin plus autoritaire), ni du côté de ces dames du PS canal historique genre Aubry ou Royal, ni parmi les frondeurs à la ramasse dont on a oublié jusqu’aux noms, ni chez les écotartuffes réduits à espérer que Hulot les ramassera à la petite cuillère pour essayer de dépasser leurs 2% canal habituel, moins encore chez les éléphanteaux qui se prennent pour le jeune (SIC, fool Monty aura en 2017 55 berges dont plus de 30 comme politocard au PS et depuis 2 ans un emploi fictif chez un marchand de meubles) lion ou le phénix autoproclamé du socialisme à la française (bête à concours administratifs dont l’expérience consiste en un stage chez Rothschild, un passage comme conseiller à l’Elysée, et un parachutage comme porte-valise de Sapin à Bercy).

MMS Macron Montebourg

#ÇavapasmieuxducôtédeschevillesdesdingosMMS

RF – 17 mai 2017

 

 

Petite forme, en #France, ces temps-ci …

ob_d9ac55_source-nvo-3403-03

Heureusement qu’on a le(s) café(s), à Paris, même si c’est de plus en plus cher (y’a pas d’inflation, bien sûr, mais la machine à café, c’est comme le péage d’autoroute ou le distributeur de ticket de métro, quelqu’un dedans doit s’en mettre plein les poches), s’il est rarement délicieux, si ça pue le diesel, le tabac ou pire sur les terrasses de bistrots, et si y’en a jamais assez dans la tasse …

RF – 11 mars 2016

 

L’autre front protestationniste (celui de Mélenchon) n’est pas non plus une option

Le FN, c’est populiste, vulgaire, pas crédible, sans humour, et vaguement inquiétant, l’affaire est entendue.

Les Frondeurs et autres rebelles d’opérette d’autour du PS et des vrais-faux centres, c’est pareil, mais un peu (à gauche ?) plus caviar, et totalement bidon.

Le Front de Mélenchon, c’est pareil, mais (nettement plus) à gauche, courant insoumis à grande gueule nostalgique du « Grand Soir ».

Depuis 2012, Mélenchon, au demeurant attachant si on supporte ses vociférations d’ado gâté éternel et son prêchi-prêcha avec citations de Jaurès et mines de cabotin surjouant Cyrano comme si c’était du Brecht, ou vice-versa, et vraisemblablement assez sincère et authentiquement indigné dans son délire paléo gauchiste post-hippie, se prend pour le post Bolivarien (honni qui « bon à rien y pense ») Hugo Chavez sauce Paris-Bruxelles (en Thalys 1ère classe offert par le camarade tribuable comme tous les intermittents de luxe de haute et basse-cour du triste spectacle politicien franchouillard) …

En 2017, Hollande aura mis la France dans l’état du Venezuela bananier soviétisé de Chavez, économie bousillée, richesses dilapidées, démocratie flinguée, corruption institutionnalisée, politiciens décrédibilisés, talents exilés et/ou patrons de chambres d’hôtes, diplomatie gesticulante de Guignol, guerre (plus ou moins) civile (plus ou moins) larvée …

Sur un malentendu, ça peut marcher pour le Jean-Claude Duss du Paysage Peoplitique Parisien (mais les biobos de plus de 50 ans sont un peu revenus de ses envolées à la Fidel Castro insoumis parce que le champagne est tiède, et les chômistes en culottes courtes et citoyens sans-dents pas encore abstentionnistes semblent avoir une préférence électorale pour l’autre front protestationniste roi de la démago indignée, ou espérer un pirate providentiel, un frondeur prodige plus qu’un éjacalculateur candidat précoce génération Juppé Fabius Bayrou Filoche surfant sur la vague Bernie Sanders) qui veut mourir sur scène …

En tout cas Méluche rend un fier service à Hollande (qui lui avait envoyé l’ascenseur en l’invitant au dîner de C…astro à l’Elysée, graal de tout bon gauchiste mondain de salon parigot) en stérilisant les véléités de primaires à gauche plus radicalement que Duflot (ou autres tartuffes de l’écologisme professionnel genre Dany le Rouge et truffes du gauchisme peint en vert potemkine au balai brosse), et moins ridiculement que le toujours velléitaire, mais de moins en moins vert, Hulot ou les plics et blocs usual suspects de l’ultra-gauche groupusculaire de chez Besancenot ou encore (plus) pi(t)re.

Allez mon Rocky ! #‎MélenchonCestJeanClaudeDussDéguiséenChavezJouantRocky2017‬

Melenchon 2017

Quand j’étais gamin, une vieille cousine qui prétendait avoir connu François Mitterrand jeune, disait à qui voulait l’entendre : « Si on n’est pas de gauche à 20 ans, c’est qu’on n’a pas de coeur … si on est encore sincèrement de gauche à 40, c’est qu’on n’a pas de cerveau » (Méluche ajouterait probablement, parce que l’homme qui n’est pas sans qualités a plus d’humour que le militant : « Si on n’est pas Front de Gauche de 7 à 77 ans et plus si affinités, c’est qu’on n’a pas de cojones … et ça ne risque pas de s’améliorer si Mélenchon prend le pouvoir en 2017 parce qu’il va les faire couper à tous les sociaux-traitres »).

RF – 11 février 2016

Après les Airbus pour #Iran-Man, tapis rouge pour Cuban-Brother à #Paris

Paris est une fête !

cheerleaders 2CV paris HR

Le président exemplaire de la République des droits de l’homme aura réussi, fin janvier 2016, un tour de force diplomatique (et une belle collection de photos souvenirs au cas où il sera dégagé en 2017 ou pour plus tard s’il parvient à taper l’incruste grâce aux guerres des gangs chez ses adversaires et à l’absence d’alternative crédible dans son camp, le FN se préparant comme d’hab’ à jouer les Poulidor) dans la foulée du marathon des vieux en France (vieux ?) et de #COP21 à Paris, avec un voyage pas trop foiré en Inde (la « plus grande démocratie du monde », accessoirement le client le plus sérieux pour un gros paquet de Rafale), l’accueil en grandes pompes (babouches ?) du chef la très droidelhommiste République Islamique d’Iran avec annonce de commande d’Airbus entre poires et fromages sans trop de ronchonnades de féministes et autres laïcards, et la réception du vieux frère du cacochyme leader maxi-mots de Cuba, au grand plaisir des chefesses d’entreprises membres du Medef et hautes fonctionnaires de Bercy et périphéries autorisées à venir prendre le café avenue Bosquet avec Raul Castro alors qu’on leur avait poliment suggéré d’aller se faire masser au Hammam Pacha pendant l’accueil du Grand Turban d’Iran.

Mergitur et fluctuat …

RF – 1er février 2016

Kippa or not Kippa en France ?

KIPPA-550

Crédit : Le Monde 12 Janvier 2016 / Plantu 

Comme disent les djeuns et autres ministres de maintenant quand, et cela arrive très souvent, il n’ont pas la moindre idée de quoi il s’agit mais ont entendu sur Twitter ou facebook qu’il faut avoir un avis et le faire savoir, de préférence face caméra TV : « c’est compliqué ! ».

North Face Kippah

C’est compliqué … mais on peut en sourire

Comme disent les ministres fatcats et autres gosses privilégiés provocs de maintenant quand ils n’ont pas le moindre début d’idée sur un sujet « vu à la télé » mais pensent que ça les fera gagner des followers Twitter et autres ami(be)s facebook de s’indigner en braillant face à une webcam pour passer sur Youtube : « pas d’amalgame ! ».

6819042858_92e3e81db0

Pas d’amalgame … mais sourire autorisé

Perso, je n’ai pas d’avis, parce que pour une fois, je suis assez d’accord avec les ScPo et leur plan à la mord-moi-la-perruque-à-morpions en deux parties « thèse-antithèse, surtout jamais de synthèse imprudente ni d’avis engageant qui pourrait être reproché plus tard, ailleurs ou en d’autres circonstances » ; parce qu’exceptionnellement je pense que les djeuns analphabètes et autres ministres illettrés de maintenant n’ont pas totalement tort de dire que c’est compliqué (tandis que les extrémistes de droite et de gauche s’excitent tout seuls sur Twitter pour faire du buzz, mais c’est leur problème, et leur feuille de route de protestationnistes stériles provocateurs n’ayant une chance que par le buzz sans état d’âme ni limite d’atteindre les 5% permettant de faire financer leurs amis, apparatchiks et amis apparatchiks aux frais du tribuable) ; et parce que franchement, l’amalgame entre la kippa et le foulard islamique (islamiste ?) me semble tellement recherché par des ministres bêtes à concours administratifs mais pas surdoués et autres gosses de fatcats privilégiés plus qu’attardés donneurs de leçons, que ça devient gênant, non ?

rolling-stones-tongue

#JeSuisKippa #ParceQuePasdAmalgme #MêmeSiCestCompliqué

Bref : c’est compliqué, pas d’amalgame, toussa-touça, ok … mais perso ça me semble moins gênant que des hommes, barbus ou pas, portent volontairement un truc, surtout civil, sur la tête, y compris en France, que quand des barbus hystériques plus ou moins manipulés ou manipulateurs veulent imposer leurs délires vestimentaires moyenâgeux, voire pire, à des femmes, y compris celles des autres, surtout en France.

Renaud Favier – 14 janvier 2016 (tiens, dans 6 mois jour pour jour, ce sera le 14 juillet)

Gaver les canards pour faire du foie gras est cruel

C’est sûr que baffrer des animaux grimés en raviolis ou en lasagnes est plus humain, que détruire des milliards de micro-organismes en stérilisant la terre pour produire de la bouffe à biobos est plus cool, et qu’avaler vivantes des huitres après les avoir torturées au couteau est plus frais que se beurrer des toast au foie gras … ou pas.

Fessedhuitre

Crédit : Reiser

Etre biobo est un sacerdoce, particulièrement en France où on est souvent tenté de manger autre chose que des chips fabriqués avec du pétrole, des tomates cultivées à grands renforts de chauffage nucléaire de serres, de pizzas qui semblent imprimées en 3D, et autres salbouffe ou malbouffe à tous les étages, et tout spécialement à la saison des réveillons …

Reno – 5 janvier 2016

Résolutions françaises pour 2016

Trois résolutions de Nouvel-An (mais sérieuses), ça suffit largement, surtout qu’on sait tou(te)s qu’on n’en tiendra aucune …

  1. Ne plus procrastiner jusqu’à la nuit tombée du 31 pour aller couper du gui, surtout que la météo ne sera peut-être pas aussi clémente tous les ans et que grimper sur une échelle gelée et couper des branches au sécateur en moufles sous la pluie glaçante est un petit déplaisir majuscule dont on se passe assez facilement
  2. Vérifier avant l’heure du dîner de réveillon si l’on a sous la main des fourchettes utilisables pour des fruits de mer (pas très consolant de savoir qu’il y en a à la cave ailleurs), et si le couteau à ouvrir les huitres est à peu près opérationnel (le toupourri avec lequel on s’est fait un oyster-elbow l’an dernier aurait dû finir à la poubelle ou au feu immédiatement, mais il faut faire avec si on n’en a pas d’autre et s’il est 20h le 31 décembre quand on s’en aperçoit)
  3. Ne plus regarder sur Youtube ou sur le site internet de l’Elysée (et moins encore en direct si on a la TV) les voeux de François Hollande, médiocre aussi dans cet exercice pourtant maîtrisé dés le niveau sous-préfet par les fonctionnaires faisant de la politique professionnelle, en principe.

Epicétou.

RF – 1er janvier 2015

Resolution.gif