A cheval ! (comme disait Chirac, qui s’y connaissait en c…onsignes de vote), maintenant

chirac-hollande

Hollande n’a pas fait de coup d’état (ni d’éclat), il a été élu …

Quand on n’a pas ce, celle, ou ceux pour qui/quoi on aurait aimé voter, qu’on n’est pas très solidement accroché dans l’écurie du champion, ou qu’on a raté l’occasion de monter à temps sur le bon cheval, ce n’est pas une raison pour tirer des balles dans les pattes de sa monture surtout annoncée gagnante par les sondages (sic) et le bon sens (sick) …

Au galop ... vaste programme ...

Allez les filles, on monte, et on avance, maintenant !

Le « grand c… », comme l’appelaient ceux qui aimaient bien sa dégaine de corrézien endimanché bon buveur de bière et mauvais trousseur de rombières militantes, mais s’inquiétaient de sa réputation de Pinocchio manipulé par les mandants de Garraud et Juillet, entre autres, avait coutume de crier : « A cheval ! », souvenir de ses années de cavalerie …

chirac-drague

A dada … blabla … bref … la cavale rit (ou pas)

Et « C’est comme ça … », parce qu’on ne passe pas sa vie à exercer le plus vieux et moins noble métier du monde sans devenir un peu fataliste (Jacques le fataliste, merci de suivre quand la phrase fait moins de 10 lignes et que la référence est niveau bac de français), même si on commence assez cynique pour ne pas déprimer à force de passer 50% de son temps à serrer les paluches de gens dont on n’a rien à cirer, 50% en meeting ou réunions avec des gens dont personne n’a rien à cirer et qu’on ferait généralement mieux d’éviter, et les derniers 50% à se faire maquiller pour des caméras, des photographes, ou juste parce que les veaux, vaches, porcs et couvés préfèrent se faire flatter le Q par un mec aussi orange qu’une enseigne de boutique de téléphones portables made in China.

chirac-candidat

Bref, les électeurs ni de gauche, ni d’extrême droite, devraient se réjouir d’avoir un candidat commun, sinon un programme consensuel (ou vice-versa ?), un possible Président pas outrageusement sexy, mais sérieux, sans casserole (à preuve du contraire, sa petite boite de conseil créée à un moment où il pouvait craindre une longue traversée de désert jusqu’à la retraite, lui a rapporté en 4 ans moins que deux conférences au Qatar ou à Londres, un peu de lobbying pour payer l’électricité de la baraque de famille en province et la scolarité des gosses n’est pas péché mortel, surtout dans un milieu ou l’abus de privilèges et la truanderie sur les avantages est plus répandu que le travail honnête, fut-il intellectuel), pas c…avaleur, ni c…rétin, ni c…lanique, et pas nanarque, ce qui ne peut que faire du bien à ce pays qui meurt, entre autres, de ses petits marquis bêtes à concours administratifs, point barre (si ! je mets un « point », histoire de ne pas dépasser le quota de 10 lignes par phrase), tout le reste est élégie (ça veut dire littérature post-mortem), blabla de c…omptoir, et conneries en barre).

fillon-gai-luron-le-canard-enchaine-decembre-2016

C’est comme ça ! Crédit : Mougey / Canard Enchaîné 7 décembre 2016

Alors si les lapins crétins suicidaires de la droite à QI de saucisse de cassoulet-frites et autres dinosaures du chiraquimmobilisme patelin à flingues à tirer contre son camp à balles explosives préfèrent radoter que blablasarko, gnagnajuppé, pourquoipasbayrou, vivelamarine, ou otchozcourantplucécouillonpluçaplaiut, grand bien leur fasse, mais je rappelle que ces mêmes lapins crétins de la droite la plus nulle du monde (faut dire qu’elle n’est pas aidée intellectuellement par les exilés excités s’entre-montant le bourrichon plus façon OAS de salon fatiguée, golf entre atrabilaires désabusés à cigare, et femmes d’expats ennuyeuses en bord de piscine idem, que diaspora surdiplômée, énergique et laborieuse, le patronat queue de race, suceur d’argent public, et/ou bébé requin fonctionnaire génération Geonpi-Beigbeder-Gattaz-Pigasse plus que Bic-Lagardère-Dassault, et quelques intellectuels de droite juste pour exister et se gaver aux cocktail demi-mondains parce que la voie/voix de gauche est saturée à Paris) nous ont valu Mitterrand en 81 et 88, Jospin sous Chirac, et Hollande après Sarko dans une France dont l’électorat rationnel ne fumant pas trop de drogues et ne croyant pas trop aux utopies, ni aux boniments, ni aux extrêmes stériles et/ou protestataires, suffit largement à éviter tant les abrutis sectaires, que les opportunistes et autres surfeurs de vents mauvais …

francois-hollande

Champion du monde de France 2012-2017, élu triomphalement par « On est les champions ! »

Je ne dis pas ça seulement parce que ça renâcle du côté des opportunistes qui grenouillaient autour de Juppé et des dévots des candidats de la primaire qui n’ont pas -encore- réussi à sauter à l’acro-branches chez Fillon, je dis ça aussi parce que ça n’a pas l’air complètement c…onsensuel du côté des veaux ex-fan de monsieur Bismuth, malgré les sourires face caméra.

sarkozy-a-cheval

A cheval donné gagnant (au demeurant désigné par un processus démocratique que tout le monde s’accordait à trouver souhaitable et contre lequel personne n’a ronchonné avant d’avoir perdu), on ne regarde pas, ni ne devrait couper en quatre, les sourcils !

Renaud Favier – 8 décembre 2016

No comment, comme dirait sûrement Gainsbarre s’il avait regardé le #DebatPrimaire

Tout le monde, surtout parmi les grands morts, n’a pas la retenue de Gaisnbarre, et le silence de Mongénéral est assourdissant, depuis quelques semaines … et ça va durer encore quelques mois, quoi qu’en twittent les uns, qu’en postent sur facebook les autres, et qu’en bloguent les plus bavards.

de-gaulle1

Quand tu cherches « Chérie, j’ai rétréci les gosses » sur #Youtube …

Quand tu cherches « Chérie j’ai rétréci les gosses » sur Youtube pour illustrer un billet de blog sur (encore) un truc qui foire dans l’économie française … Google (qui a avalé Youtube, mais négligé son concurrent français Dailymotion, no comment) propose une émission de France3 sur l’élection présidentielle 2017 en France … no comment.

Election, vaste programme …

RF – 18 octobre 2017

La primaire de droite s’annonce bien (mais le débat fera moins de buzz que #KimKardashian)

 

kim-kardashian-sexy-selfie

Illustration avec des images sexy de Kim Kardashian, parce que si on met des photos des candidat(e)s, le buzzomètre va être raplapla

Si l’on envisage de voter à droite « normale » à l’un, l’autre, ou aux deux tours de l’élection présidentielle de 2017, il semble dans l’ordre des choses, si cela n’est pas pratiquement trop compliqué (le bureau de vote pour la primaire dépend de l’inscription sur liste électorale au 31 décembre 2015, les « citadins » inscrits dans le village de leur résidence secondaire devront faire le déplacement même si le temps est pourri, et ceux qui sont inscrits en ville mais passent tous les week-end au grand air devront faire un effort, tandis que les Français de l’étranger pourront voter par internet, sous réserve de pré-inscription avant le 16 octobre), de lâcher 2 euros pour tenter d’assurer la présence de son favori au moins au second tour de la primaire. Tout ce que vous n’avez jamais eu très envie de savoir et encore moins de demander sur la primaire ouverte de la droite et des centres des 20 et 27 novembre http://www.primaire2016.org

Si l’on prévoit de voter à gauche « normale », foin de noeuds au cerveau sur la morale et blablabla, la primaire est ouverte et l’on peut aller voter moyennant les deux balles réglementaires, une signature qui n’engage à rien, et le don à LR d’une adresse e-mail qui peut-être celle qu’on utilise pour faire envoyer les publicités et demandes d’amitiés louches sur facebook …Alors pourquoi diable se priver si l’on a envie de nuire à un ou plusieurs candidats, ou d’aider celui qu’on considère comme le moins pire (en cas de second tour LR / FN), ou le moins impossible à éliminer au 1er tour (certains pensent encore qu’un candidat PS, voire FDG, pourrait arriver au second tour, et affronter la le Pen en un 21 avril à l’envers, sur un malentendu, surtout si la droite « normale » joue sa primaire en mode Tontons Flingueurs). Blabla complet dans Libé, qui a trouvé un « philosophe » pour en tchatcher http://www.liberation.fr/debats/2016/10/09/faut-il-aller-voter-a-la-primaire-de-droite_1520736

Si l’on a décidé de voter pour l’un des fronts protestationnistes (FN ou FDG), de soutenir  un candidat de témoignage (perso, en 2012, comme cela n’avait aucune importance, j’ai voté au 1er tour pour l’ouvrier qui avait une bonne bouille et paraissait sincère, et je regrette moins ce bulletin que celui du second tour, quand j’ai voulu croire que Hollande serait un genre de sous-Blair, ou mini Schroeder, sans imaginer une seconde qu’il s’avèrerait un nano-Mitterrand génération avec la classe de Nicole Bricq, la vision stratégique de Cécile Duflot, la compétence économique de Martine Aubry, la puissance intellectuelle d’Harlem Désir, et une libido de collégien), ou de s’abstenir, rien n’empêche d’aller jouer au chamboul’tout, avec ou sans consigne de vote de son leader maxi-mots de prédilection …

Bref, ça vaut le coup de s’intéresser un brin au sujet de la primaire de droite, voire d’investir une petite heure pour jeter un oeil au débat à la télé, si on préfère voter pour du « vu à la télé en vrai », plutôt que de se cogner les commentaires des programmes économiques ou les avis d’experts sur Twitter, consultants politiques pour chaines TV, ou autres Influenceurs autoproclamés sur Youtube ou dans la presse peoplitique.

Compléments sur le premier des trois débats programmés, du 13 octobre (21h-23h, en direct sur TF1) : https://renaudfavier.com/2016/10/13/ce-soir-a-la-tele-ya-pas-la-7eme-compagnie-dommage/

Renaud Favier – 13 octobre 2016

Qu’ils s’en aillent tous ?

Bien sûr, on sourit quand Mélenchon braille qu’il faudrait mettre un grand coup de pied dans la fourmillière, et on ne peut que trouver sympathique les jeunes qui se croient bien plus malins, ouverts, bienveillants, et incorruptibles que leurs aînés … mais franchement, dégager tous les politiciens incapables, corrompus et ou visiblement inexemplaires, ce serait comme expulser tous les joueurs de première division de foot, au mieux on se retrouverait avec des remplaçants de deuxième division, au pire on devrait importer des paquets de mercenaires défiscalisés pour occuper les fonctionnaires commentateurs et vendre des écrans de pub.

C’est pas (aus)si simpl(ist)e (qu’une chanson de Renaud en saison électorale) …

RF – 3 octobre 2016

Le tri sélectif, c’est compliqué, alors le tri électif …

Pedagogie a roulette pas loin de Paris Plages c Renaud Favier

Camion Poubelle de Paris, 4 août 2016

Quand on voit ce(ux) qu’on voit dans les poubelles parisiennes (nb pour les victimes de l’illettrisme, on ne jette pas ses capotes usagées dans la rue, et on ne remplit pas les bacs à recyclables de ses vieux mégots), on se demande si les générations « bac pour tous » savent (é)lire …

Elephant rose en promenade en Panzer du cote du Louvre pres de Paris Plages 3 aout 2016 c Renaud Favier - copie

Boite à ordures de Paris (honni qui un culturapparatchikdegoche y verrait), 3 août 2016

 

Ceci médit, on peut avoir du mal à faire la différence entre une poubelle à roulettes sur le trottoir et une boite à ordures ramassant des pros (près) du trottoir, surtout si on est un peu daltonien (honni qui « je vois là les Dalton » y chantonne) …

Poubelle de trottoir à Paris le 2 aout 2016 c Renaud Favier

Poubelles de Paris, 2 août 2016

 

Bonne route à toutes les poubelles et à ceux qui les conduisent.

Renaud Favier – 4 août 2016