Parce qu’ils ne valent pas grand chose … Parce que vous le savez bien …

Les_combinards

Avant que la politique ne devienne le plus facilement rémunérateur métier de France (record pour le Conseil de Paris, élection par parachutage sur liste, zéro boulot, 4000 euros, ni obligation de présence, ni impératif de travail, le paradis des gagne-petit paresseux de la politiciennerie à la française), ceux (et celles) qui trouvaient fatigant ou difficile de pratiquer le plus vieux métier du monde à l’air libre ou dans les hôtels (honni qui Carlton y pense) se débrouillaient comme ils (elles) pouvaient en passagers clandestins de l’ascenseur social(iste) des Trente Glorieuses (honni qui « parce qu’il le faut bien » et/ou au délicat amour de l’héritière de l’Oréal y pense en regardent « Les Combinards », film de 1965 avec entre autres les hilarants Darry Cowl et Michel Serrault, avant que la publicité plus ou moins mensongère, les spectacles berlusconiens, la politique et autres jeux de télé-réalité bien rémunérés ne saturent irrémédiablement les écrans de l’ORTF http://www.youtube.com/watch?v=Wjt3ZtRp6y4).

Dans « combinard », il n’y a pas que « bi » …

RF – 17 mars 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s