Une tête de liste qui prend une claque électorale, c’est une #TêteàClaques

Le truc bien, avec les élections européennes, c’est qu’il n’y a qu’un tour, alors on ne se fait casser les pieds qu’une fois (tous les cinq ans).

Le truc pénible, c’est qu’il y a des paquets dingues de listes (et de candidats sur chaque liste, mais ça c’est moins casse-bonbons, parce que la quasi totalité n’a aucune importance, et que ceux qui sont en position éligible sur une liste ayant une chance de dépasser les 5% permettant d’avoir des élus sont soit des losers et/ou apparatchiks incapables de se faire élire autrement qu’à la proportionnelle sur liste, soit des nobody, alors on n’est pas plus obligé de savoir qui c’est que pour la tête de liste, pour rester poli), ça pollue le paysage avec des dizaines de panneaux électoraux devant des jolies mairies de villages et le neurone des gosses autour des écoles en ville.

La bonne nouvelle, c’est que ce sera fini ce soir (pour cette fois, parce que n’en déplaise aux braillards anti UE, il y aura d’autres élections européennes si le monde ne s’arrête pas de tourner en rond d’ici 2024).

RF – 26 mai 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s