Au sujet de Paris 12e …

On peut visiter le 12ème arrondissement mais les citoyens installés entre Gare de Lyon, Bastille, place de la Nation et Bois de Vincennes ont de la chance d’habiter dans Paris, sinon ils n’intéresseraient ni les politiciens, ni les touristes, ni même les politiciens touristes.

Car Paris est, de l’avis général, une ville assez mag(nif)ique. Un genre de paradis où il est difficile de ne pas sourire, même si le temps est maussade, si ça sent un peu le diesel et si on ne peut plus lire France-Soir au comptoir d’un bistrot avec un petit café bien noir.

Selon qu’on y est puissant ou misérable, on critique plus le prix du mètre carré dans les arrondissements recherchés ou l’augmentation du prix du ticket de métro vers les centres commerciaux de banlieue mais tous sont touchés par les charmes de la cité lumière.

Selon qu’on en est citoyen électeur ou candidat visiteur, on en conteste la fermeture des voies sur berges pour Paris Plage ou les tarifs de l’opéra Bastille quand il n’y a pas grève mais tous souhaitent y être parachutés pour l’intérêt général, question de désir d’avenir.

Selon qu’on y est élu dans un fief en principe imperdable ou candidat dans une circonscription gagnable sur un malentendu, on voit les enjeux différemment mais tous les politiciens ambitieux souhaitent y faire carrière (avec de préférence logement social).

Chacun son plan … de carrière à Paris.

Chacun ses rêvesde débats parlementaires sur la TVA des sodas à Paris.

Mais un député de Paris sera toujours un parachuté ou un accroché à Paris même si ça fluctuat un peu question éducation dans la grande ville et si parfois on est limite mergitur quand l’Assemblée Nationale accueille des provinciaux aux manières un peu rustiques.

Enfin, il vaut mieux un rugueux professionnel donnant un avis circonstancié que personne ne lui demande, plutôt qu’une anonyme lecture d’éléments de langage devant des bancs vides en attendant l’heure du vote par procuration pour Montebourg et consorts.

L’activité (sic) du 12è arrondissement à suivre en temps réel.

Sinon, on peut préférer un peu de « think different », voire de « think » tout court.

Mais ça n’empêche pas d’aimer (à) Paris, 12ème ou wherever works, around midnight ou un peu plus tard si affinités …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s