Qu’ils s’en aillent tous ?

Bien sûr, on sourit quand Mélenchon braille qu’il faudrait mettre un grand coup de pied dans la fourmillière, et on ne peut que trouver sympathique les jeunes qui se croient bien plus malins, ouverts, bienveillants, et incorruptibles que leurs aînés … mais franchement, dégager tous les politiciens incapables, corrompus et ou visiblement inexemplaires, ce serait comme expulser tous les joueurs de première division de foot, au mieux on se retrouverait avec des remplaçants de deuxième division, au pire on devrait importer des paquets de mercenaires défiscalisés pour occuper les fonctionnaires commentateurs et vendre des écrans de pub.

C’est pas (aus)si simpl(ist)e (qu’une chanson de Renaud en saison électorale) …

RF – 3 octobre 2016

Bref, il y a (eu) des élections #Municipales2014 en France, à #Paris2014, et dans le 12ème arrondissement

cfsk-2014-lautaret

Ce qu’il faut retenir du 1er tour de l’Open de Gaule, avec ses presque 1 million de participants (qui a dit que les Français se désintéressaient de la politique politicienne, du collage rituel d’affiches, des pieds de grue sur les marchés, des visites des cages d’escaliers de HLM une fois tous les 5 ou 6 ans, des discussions stériles et récitations d’éléments de langage face caméra TV et autres flashmobs pour Youtube … ?) pour les conseils d’administration des 36 000 TPE et PME municipales de France (genre autant que dans toute l’Europe y compris l’ex-URSS et la Turquie, comme quoi le très toxique syndrome du bonsaï ne concerne pas que les Frenchonomics, mais également les Frencholitics), pourtant généralement dépourvus de jetons de présence (à l’exception notable de Paris, où les heureux élus aux Conseil de Paris sont gratifiés, entre nombreux autres privilèges pas exclusivement immobiliers, culturels et gastronomiques, de 4000 euros mensuels d’argent de poche sans aucune obligation de présence aux quelques séances trimestrielles, moins encore de travail, bien entendu, d’où l’intérêt pour la chose de conjoint(e)s d’ex-ministres et autres notables plus ou moins parisiens ne souhaitant pas dépendre exclusivement de la carrière aléatoire de leur génie des alpages, la difficulté à dégager les pires abonné(e)s aussi accroché(e)s à leur siège qu’à leur logement social(iste) subventionné à prix d’ami genre aussi grand que celui de la Barjot (duplex où il y a la place même pour sa PME) et bien placé que le pied à terre parisien de 5 pièces de Chevènement, tout ça au prix d’un 2 pièces dans un HLM de Sarcelles, et l’impossibilité de convaincre les champions du cumul durable de petits avantages républicains de lâcher leur os) : http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/elections-municipales-2014-1er-tour-23-mars.html

championnat-france-2014

Ce qu’il faut savoir sur #Paris2014 après le 1er dimanche de championnat (une fois n’est pas coutume, cf Huffington Post) : http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/23/resultats-municipales-paris–enseignements-premier-tour-carte_n_5019162.html 

Marathon-de-Paris

Pour les fans de l’histoire contemporaine d’entre le Bois de Vincennes, la Nation, la Bastillle, et Bercy, en passant par la Gare de Lyon, les électeurs du 12è qui votaient pour Jean de Gaulle en croyant que c’était Mongénéral ne sont pas tous morts, exilés, ou retraités en province, il en est resté quelques % pour voter pour le jeune Pernin (plus ou moins affilié à l’UDI sans l’être) en croyant que c’était l’ancien maire d’il y a deux générations, du temps où Bénouville était député inamovible de l’arrondissement, une masse critique de biobos s’est déplacée jusqu’au bureau de vote pour permettre au candidat EELV pour le 12è chef de file EELV pour Paris de dépasser les 10% réglementaires d’un poil, l’adjoint sympa de Mélenchon qui tractait lui-même s’est pris une rouste et risque de ne même pas rester conseiller de Paris, tandis que les deux machins d’ultra-gauche trostsko héritiers d’Arlette Laguillier et de l’autre apparatchik encore plus sectaire dont on a oublié le nom on rassemblé quelques nostalgiques des amphis de Nanterre. Quant au FN, no comment, ça intéresse vraiment quelqu’un ? Dommage pour la jeune et sympathique porte-parole UMP de NKM, enfin débarrassée du boulet Beigbeder (auto parachuté dans le 8ème, plus adapté à son genre de beauté et d’où il n’avait évidemment jamais déménagé), qui serait en tête si les droites les plus bêtes du monde ne s’étaient pas éparpillées dans le XIIè (comme ailleurs, mais plus ballot, parce que franchement voter pour le jeune Pernin, il fallait en tenir une sacrée couche alors que la jeune Montandon est sympa, normale, sans casserole ni liens trop courts avec le vieux de chez Boutin qui tape l’incruste dans l’arrondissement ou le Brice de Nice Beigbeder, qui a eu la bonne idée de retourner surfer chez lui), avec le résultat habituel de faire perdre Paris à la droite « normale » (honni soit qui pense que partout ou les Chirac et leurs amis passent, la droite normale et l’avenir des citoyens de France trépasse). http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/resultats-municipales-2014-a-paris-12e-arrondissement-catherine-barrati-elbaz-ps-en-tete-devant-valerie-montandon-ump-7770580082

se_75112_36_resultat_4x4_paris_12eme_1-2

A suivre, gratuitement bien entendu, sur « Café du Matin à Paris » (rien n’interdit de « liker » la page facebook : http://www.facebook.com/cafe.matin.paris ) jusqu’au 1er avril (qui ne fera certainement pas rire tout le monde, l’humour étant la première victime de toute saison de rut politique), dans le 12ème et ailleurs en France où militantisme godillot et surréalisme des promesses sont les mamelles de l’élection.

537881_148267868683008_213231283_n

Renaud Favier – 25 mars 2014

Ah ! ça manif’, ça manif’, ça manif’ … tous les désoeuvrés battent le pavé !

Sacré Darwin HumourQuand on élève ses mômes n’importe comment, qu’on les abandonne à l’éducation nationale, qu’on fait faire HEC et/ou l’Ena à l’ainé (ou au plus vieux de sexe mâle), qu’on ne fait pas faire assez d’exercice aux filles, et qu’on ne file de boulot à personne, rien à l’école primaire, pas grand chose au lycée, et surtout pas de devoirs à la maison aux étudiants, enfin jamais d’activités professionnelles entre le chômisme pour tous, et la retraite dorée pour les privilégiés, il ne faut pas s’étonner que ça tourne vinaigre et qu’ils deviennent des piliers de manif’s entre un café au Trocadéro et le happy-hour près de la Bastille, ces gamins, avec ou sans théories pédagogiques genre du genre et autres déconnades sociéto-politiciennes, manifs pour tous des uns le dimanche, contre manif des autres le samedi, ou vice-versa, et récupérations par, et pour, tous (pourris ?) tout le temps (pourri ?). Et on ne peut même plus envoyer au couvent les graines de violence

Boutin Manif pour Tous

Mais what else ?

Renaud Favier – 2 février 2014 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

* * *

Let's Walk the Talk

 

L’ABCD(EF)-aire des genres de la politique politicienne #Paris2014

coque-iphone-paris-humour Love

Personne de sensé ne croit une seconde que la couleur politique du maire de Paris influe en quoi que ce soit la capacité à flotter sur ses vieux ors de la métropole capitale musée de la France qui coule en sonnant du cor de chasse en scooter, ni que le rattachement de l’équipe municipale à tel ou tel club de professionnels de la politique régionale ou nationale puisse changer la donne pour l’horaire de ramassages des ordures, la vitesse moyenne de circulation dans les embouteillages, la recette moyenne dans les hôtels pour étrangers et/ou partouzards et autres lieux de vi(c)e pour VIPeople noctambules pas trop dans le besoin, ou le taux d’incongruités respirées, entendues, vues, avalées quotidiennement par les mômes en maternelle de maintenant.

I-think-Im-love-with-Paris-now

Mais si les citoyens d’île de France en général, et les électeurs parisiens en particulier, étaient des gens sensés, on le saurait depuis longtemps : on ne croiserait pas tant de bar(b)ons, fils de bar(b)ons et petits-enfants de bar(b)ons dans les couloirs des palais municipaux et sur les panneaux électoraux ; on n’élirait et ne ré-élirait pas tant d’incapables, conjoints d’incapables et proches d’incapables parachutés au Conseil de Paris et dans tant d’autres sinécures municipales où une indemnité de deux ou trois SMIC s’ajoute aux privilèges en nature sans aucune contrepartie, ni présence exigée ; et les communicants, porte-paroles et groupies militantes pour compte de tiers « chefs de file » (on dit comme ça, maintenant, pour ne pas avoir à expliquer entre deux portes ou sur un marché pourquoi la personne dont on voit la bouille sur la photo est en queue de liste dans l’arrondissement mais pourra néanmoins se la couler douce au Conseil ou dans un autre bon fromage municipal) ne perdraient pas leur temps pour distribuer des tracts que personne ne lit, heureusement tant ils sont tout juste du niveau de ceux des marabouts de quartiers.

House Brain

Ceci twitté, on aura 6 bulletins de vote possibles à Paris en mars, du plus sérieux au plus fantaisiste, à très gros traits :

Anne Hidalgo : no comment, la mama barbapapa a suivi de bons cours de diction, a une feuille de route « à la Hollande » genre « capitaliser calmement sur les 55 ou 60% de résidents en appartements sociaux et bénéficiaires de parking ventouse pas cher dans la rue acquis à la gauche plurielle après la mort ou l’exil de tous les riches et petits riches parisiens pas inscrits dans la circonscription de leur résidence secondaire, pas d’aspérité, clientélisme soft, et refus du combat frontal quitte à « perdre » les débats TV qui n’ont aucune importance sur des chaines que personne ne regarde », et elle passe plutôt bien avec son conjoint inexistant genre monsieur Merkel, son appart’ juste classe moyenne sup’ sans gadgets de hipster, ni souvenir de baba-cool, ni Télérama sur la table du salon, et ses fringues et cheveux maintenant juste comme il faut. Pour Anne, ça roule cool.

auto-tamponneuse-paris-insolite-humour

Peu importe que l’on ne sache pas où l’on va, si on y va avec détermination

Bébé Sarko NKM : que dire de la Versaillaise sans se mettre à dos la susceptible polytechnicienne et tous ses congénère bien nés, bien diplômés et bien protégés, sans se faire des ennemis irréductibles parmi les sarkozistes de tous âges (il en existe de jeunes …) et les promeneurs de chiens dans les beaux quartiers de la vieille droite gentille et pas trop malhonnête mais mollasse et hasbeen depuis que le RPR a fait surfer Giscard pour tuer Chaban et finir ses jours avec Chirac, genre Fillon-Bayrou (dont l’éternelle égérie a rejoint le camps des Versaillais pendant qu’il se demandait s’il n’allait pas se Pacser avec Hollande Bidochon après avoir failli épouser Ségo Chabichou), ou risquer un procès en diffamation de son coiffeur, de ses conseillers en com’, ou du producteur des concerts pour vieux de Carla Bruni ? Bébé Sarko a du mal, et s’en donne, comme écrivaient les profs d’avant dans les bulletins d’élèves besogneux mais limités.

2CV Paris Humour

Zyva !

Comiques du Front des gauches. Que dire de la blonde chefesse de file de chez Mélenronchon sans briser le coeur de tous ces Biobos Parisiens pas si ballots qui en ont marre des usual suspects, ont compris que les « verts » français sont des « fakes », aiment bien le slogan « Qu’ils s’en aillent tous ! », cherchent un vote protestataire pas délirant (donc pas les nano partis anti-UE des droites genre le petit truc du gendre idéal de province Dupont-Feignant ou pires chasseurs de voix dans les clubs de bridge, et gauches du temps des usines et des étudiants qui fumaient, et autres restes des cauchemars trotskistes), mais préfèrent voter pour un énarque de plus de 60 ans ayant été ministre parce que c’est rassurant comme une 4L ou une 404 première main héritée d’une vieille tante à garage chauffé ?

Tour Eiffel et voiture rouge- Paris

Débris du FN : comment expliquer que le FN ait parachuté de Picardie un cacochyme sosie bègue jamais vu à la TV du patron de Total, avec pied à terre en banlieue ouest et tailleur auto-entrepreneur retraité de chez Old England, si ce n’est par un genre de deal avec l’UMP, le FN s’abstenant de combattre à Paris en échange d’une paix armée, voire d’un soutien passif dans des provinces du Sud-Est ou d’ailleurs gagnables par le Front de Droite ?

Paris Hotel de Ville

EELV : ràs, le jeune qui porte le drapeau #EELV a l’air plutôt sympa, mais avoir comme principale promesse de libérer Paris du Diesel quand l’alternative est nucléaire, ça ne marche pas trop, et que reste-t’il comme base électorale à des gauchistes anars phagocytés par le PS et débordés par le FDG jusque sur l’écologisme, grignotés côté biobos des centres depuis le ralliement de Corinne Lepage à François Hollande, puis Anne Hidalgo, et même pas en monopole sur les homos de droite depuis que NKM drague dans le Marais. En plus, les vieux apparatchiks planqués à l’Assemblée, au Sénat et au Parlement européen donnent une image déplorable d’inefficacité bureaucratisée du mouvement « Vert » à la française, tandis que les quelques fonctionnaires de l’agit-prop recyclés dans la défense de Snowden ou la lutte anti-ACTA sont tellement inutiles qu’ils ne seront même pas tous ré-investis en 2014.

Foufou des beaux quartiers. Soyons charitables, c’est habile, compte-tenu de son niveau de QI, de la part du frère Beigbeder qui ne sait pas écrire d’avoir compris qu’il n’avait aucune chance en parachuté dans le XIIè arrondissement populaire où son chauffeur ne trouvait jamais de place de parking pour le panzer, et de s’être replié vers le siège du chic VIIIème de ses boites d’investissement dans des terres agricoles bradées par les kolkhozes et assimilés, ou laissées pour solde de tout compte par les paysans ruinés en Ukraine et Argentine, pour essayer d’obtenir une carte de parking toutes zones à Paris et quelques abonnements aux opéras et salles de concert via le Conseil de Paris. Et puis s’il joue le surfeur sous-marin pour le compte de Copé et autres UMPiste de la droite dite « forte », peut-être finira-t’il par être pris plus au sérieux à l’UMP qu’au Medef.

Brice de NIce Humour

L’ABCD(EF) de l’égalité politique, quand certaines sont infiniment plus égales que les autres, mais font leur spectacle dans la cour de récréation avec les petits, ça devient l’ABCD d’une réalité politicienne pas très sexy, à Paris.

Chimulus Urtikan Frgide Barjot HLM

Crédits : Urtikan / Chimulus

Mais what else ?

Renaud Favier – 1er février 2014 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

* * *

Let's Walk the Talk

Si vous croyez encore au Père Noël alors que vous avez le droit de vote, il n’y a rien à faire pour vous

Le-pere-noel

Qu’un adulte écoute ce que promet un politicien professionnel à un micro, ou qu’il avale les salades racontées par des militants, des communicants, des sondagistes, des ayant-droits (à logement social, fromage ou autre privilège au bon plaisir des élus) ou la famille de politiciens professionnels comme parole d’Evangile, ce n’est pas normal.

humour pere noel

Croire que les politiciens professionnels français sont compétents, lucides et exemplaires et entourés de gens exemplaires, compétents ou lucides, c’est croire que ce n’est pas pour le buzz si le Père Noël danse la lambada avec Charles Beigbeder en slip panthère devant le Monoprix des Champs-Elysées.

Papa_Noel_dessin_humour

Mais il y a tellement de gens que ça arrange de (faire) croire tranquillement au Père Noël

noel_humour

Il y a encore des gens, adultes et pas traités médicalement, pour croire que le petit vieux chauffeur bénévole de Carla Bruni va risquer de perdre ses primes de ménages chez les banquiers en revenant s’occuper de l’organisation du conseil des ministres une fois par semaine, et recevoir à déjeuner les dirigeants étrangers venus faire des courses, tester les hôtels 5* rénovés par les Qataris ou les Singapouriens, ou visiter des musées à Paris. Ce sont grosso modo les mêmes abonnés à « Point de Vue » qui vont religieusement à tous les concerts de Chantal Goya et Hervé Villard. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

sarko-noel

Noël de l’Élysée, le 16 décembre 2008. © Christophe Guibbaud / ABACAPRESS.COM

Il y a ceux d’en face qui croient que le petit gros pré-retraité qui n’a jamais bossé de sa vie depuis qu’il a réussi le concours d’HEC à l’oral, va se mettre au taf alors qu’il lui suffit de se promener en Falcon avec sa concubine enveloppée pour passer à la TV, moins baisser dans les sondages que lorsqu’il parle dans les micros, et cumuler des points retraites (les miles Air France, c’est niveau ministre collaborateur, pas top exécutive). Ce sont les même qui croient que les cadeaux tombent du ciel et qu’ils suffit de chanter le lendemain de Noël pour que les vieilles lunes redeviennent dorées et se remettent à clignoter alors que les piles sont usées depuis longtemps. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

Vive-les-vacances

Il y a les « différents » qui préfèrent croire les belles histoires que leurs racontent les machins et bidules des extrêmes d’à gauche, des extrémistes d’à droite, ou des ex qui trainent aux centres ou ailleurs. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

Noël

Et à Paris, il y a quelques farfelus #UMPUDIMODEMCANALHISTORIQUE (désolé pour le pléonasme) pour essayer de (faire) croire que le « sérieux » des frères Beigbeder, ce serait celui du Medef qui avait surfé sur la déréglementation du marché de l’électricité et raté les JO d’Annecy, et qui a investi ses bénéficies dans des terres agricoles bradées en Ukraine (il faut dire qu’entre le binz avec la Sainte Russie, et les incertitudes sur l’avenir de Tchernobyl, on comprend que les kolkhoziens locaux affamés aient vendu pour se tirer au Canada), alors que celui qui sait lire et écrire, le moins délirant (le jour, parce que les nuits, Charles est sous son bonnet, tandis que Frédéric s’agite grave), le moins « loser » (quoique son business de relance de « LUI », ce soit un gros flop), c’est l’autre.

beigbeder

Malheureusement, il n’y a plus rien à faire, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

NothingSinon, pour les autres pas encore exilés, dé-socialisés, ou irrévocablement abstentionnistes, essayer un café avec du développement démocratique durable ?

Meilleurs Voeux de Café du Matin à Paris & Amis

C’est une idée. http://www.youscribe.com/catalogue/manuels-et-fiches-pratiques/actualite-et-debat-de-societe/politique/2002-annee-politique-le-developpement-democratique-durable-791519

Renaud Favier – 26 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Byzeway, Joyeux Noël quand même, et Bonne Année 2014 à tous.

 Santa Joyeux Noël 2014 Crédits : Flubé     bonne année 2014 Crédits Geluck

Restons cool ces temps compliqués, et bon tout vers un avenir plus ensoleillé.

Sail On          Renaud Favier vous souhaite une délicieuse année

Il est temps de twitter de bonnes fêtes à tous, en France et orbi

Joyeux Noël et Bonne Année 2014

Peut-on sincèrement souhaiter « Joyeux Noël ! » à tous ?

Joyeux Noël ! Crédits : Placide

Ne devrait-on pas chanter un peu en sourdine ?

Christmas Cat

Peut-on lucidement espérer de « Meilleurs vieux ! »

Meilleurs Vieux ?

Ne devrait-on pas en importer de plus sérieux, surtout s’ils sont meilleurs et moins chers ?

Meilleurs

Enfin, on va vers 2014 sans être personnellement trop mort ou avoir été enterré en 2013, on a un stock considérable de bon café en attente à Paris sur Cloud, le wifi marche à peu près malgré le binz du 4G et les bisbilles des dealers de temps de cerveau sur le net, tout va bien. Et ça pourrait être pire aller vers le mieux à Paris et orbi.

Meilleurs Voeux de Café du Matin à Paris & AmisAlors, Joyeux Noël quand même, et Bonne Année 2014 à tous.

 Santa Joyeux Noël 2014 Crédits : Flubé     bonne année 2014 Crédits Geluck

Restons cool, et bon tout.

Sail On          Renaud Favier vous souhaite une délicieuse année

La France de maintenant n’est plus un pays (pris au) sérieux

François Hollande Dilma Rousseff France Brésil Rafale Dassault

« Regarde Dilma, j’ai amené le patron de Dassault dans mon avion avec les autres patrons des boites que j’empêche de réussir, et il est venu pour boire le champagne au cocktail ! »

La France n’est plus un pays (pris au) sérieux. C’est dommage pour ce qu’il reste de made in France, et ceux qui essayent de le vendre en France ou à l’étranger.

rafale-hec-lula-bresil-commerce-equitable-L-vAVDQP

Crédits : Rodho

Mais ses leaders maxi-mots se prennent très au sérieux. C’est dangereux pour ce qu’il reste de vrais emploi en France, et pour ceux qui en ont besoin pour payer leurs factures.

nicole-bricq-francois-hollande-et-laurent-fabius

« Bon, Laurent, on va rater encore quoi, et où, avec la sénatrice écolo que je croyais avoir mise hors d’état de nuire en la placardisant à Bercy, maintenant ? »

Et les Français croient sérieusement que recopier à grands frais, sans les Anglais, ni les Européens, le Concorde en plus petit est un grand prodige national qui justifie de re-veauter pour les mêmes fonctionnaires politiciens, professionnels de la politique, et politiciens à professionnel(le)s. C’est dangereux pour ce qui reste de la France, et ceux qui sont plus ou moins obligés de rester en France à cause de la scolarité des mômes, de la sécurité social(ist)e, de l’impossibilité de vendre un patrimoine immobilier normal, ou de l’égalité des sexes.

Rafale France

Pourtant, la majorité des générations qui a le droit de vote a au moins le BEPC et sait (un peu) lire, sinon élire, en France, même si on est groupie des diplômés en déconomie politique, en comptabilité particulière, ou en ingénierie de l’échec programmé, et fan de champions du du grand oral permanent mais jamais coupable, de ne pas se tromper tout le temps, de ne pas re-veauter consciencieusement pour ceux qui ont tout couaqué, de ne pas remettre encore et toujours ses godillots dans les pas des fatcats qui ratent tous les virages …

Francois-Hollande-au-Bresil

Le Brésil est un pays sérieux, maintenant que la France n’en est plus un, mais il ne suffit pas de voyager au Brésil, ni même de s’y exiler, pour être (pris au) sérieux.

Ce n’est pas sérieux, et ce n’est même pas drôle.

Renaud Favier – 19 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

Paris vaut-il encore une messe ?

images

A en croire les médias politiques parisiens sérieux, la guerre pour la mairie de Paris, les batailles pour les mairies d’arrondissements, et les combats de rue pour les sièges au Conseil de Paris (4000 euros par mois, pas d’obligation de résultat, boulot ou présence) font rage.

Paris--tour-Eiffel-au-bistrot_Jacques-BOSSE-dit-YACK

Crédits : Jacques-BOSSE-dit-YACK

Le sang ne serait pas loin de couler dans les couloirs du métro (qui la belle NKM trouve si poétique, et où personne de normal n’a jamais croisé l’actuelle adjointe au Maire, disposant il est vrai d’une flotte automobile municipale conséquente et d’un nombre de chauffeurs tout à fait considérable).

Sécurité à Paris

La prise, à la hussarde ou en gentle(wo)man de la Tour Eiffel serait l’objet des désirs de tous et toutes, maintenant.

img_Paris--la-tour-Eiffel--1993_Pierre-BOULAT

Crédits 1993 Pierre BOULAT

Mais les mauvaises langues des dîners en ville, et il ne manque, ni de langues de vipères, ni de dîners entre vils, à Paris, murmurent que comme tous les contribuables un peu riches n’ayant plus d’enfants scolarisés et commerçants un peu dynamiques ont émigré en klaxonnant, les artistes s’exilant pour leur part plus discrètement, mais encore plus vite en général, Paris ne serait plus qu’une vieille fête à neu-neus permanente pour pauvres, un genre de Foire du Trône géante avec grande roue à la Concorde et trains fantômes partout au prix d’un ticket RATP, pissotières gratuites pour attirer les prostatiques, Paris-Plages en été, terrasses de cafés climatisées, une nuit blanche par an (mais sans boire en dehors des bistrots), et une patinoire gratuite devant la mairie pour Noël.

cheerleaders 2CV paris

La ville serait, en outre, vendue par appartements, voire hôtels plus ou moins particuliers entiers, au Qatar ou à quiconque veut payer 10 ou 20 000 euros le mètre carré de base sans vue et mal isolé, pour y stocker ses vieux DVD, un lave-vaiselle et un frigo, tout juste occupée à temps partiel par des politiciens de province, des touristes, et des footballeurs de passage auprès de filles de passe importées de l’Est ou du Brésil.

Paris

Ceci expliquerait l’absence générale d’intérêt des candidatures pour les élections municipales, l’UMP ayant abandonné son panache bleu effiloché à la jolie, mais à côté de la plaque #NKM parachutée de banlieue Ouest ; le Parti Socialiste n’ayant pas trouvé en ses rangs plus émotionnant que la parisienne, mais un peu discrète, Anne Hidalgo pour enfourcher le vieil éléphant Rose en direction de l’Hôtel de Ville. Pour les restes, mélange prévisible d’héritiers, d’incrustés, de pistonnés, d’imposés par les alliances ou les ascenseurs à renvoyer, de frustrés et de fantaisistes, comme dans n’importe quelle ville de France ayant des appartements subventionnés, des places gratuites aux spectacles et des places en crêches à distribuer.

Paris

Vu du XIIème arrondissement (grosso-modo ce qui est dans un quadrilatère Bercy-Bastille-Nation-Vincennes avec la Gare de Lyon et le bistro Zic-Zinc au milieu, le bois de Vincennes et le périphérique à l’Est, Bercy-Village et le bord de Seine au Sud, face à la Grande Bibliothèque), on n’a pas trop l’impression que ce petit charivari soit essentiel à l’avenir de l’humanité parisienne ou des félins d’autour du métro Daumesnil, même si l’arrondissement est réputé crucial pour le gain (ou la perte) de la mairie de Paris.

Renaud Favier décembre 2013

On s’était habitué à ce que l’UMP parachute le Beigbeder qui sait compter (l’autre sait écrire) contre l’inconnu(e) du PS du moment, mais le candidat #UMP éternel perdant a jeté l’éponge dans le XIIème arrondissement (où personne ne l’a jamais vu depuis 6 ans), pour aller se faire renvoyer dans ses buts par Lellouche dans le plus chic et (supposé) facile VIIIè, et se considérant « jeune et pas écouté par NKM », déclare hésiter à faire dissidence et se donner jusqu’à début janvier pour annoncer un éventuel engagement … dont franchement, personne n’a guère plus à cirer que du cours de l’hectare à blé en Ukraine, ou le chiffre de diffusion de LUI. Complément (JDD) http://www.lejdd.fr/Politique/Charles-Beigbeder-NKM-est-meprisante-elle-n-ecoute-personne-644374

« On ne m’écoute pas (plus dans le 12è qu’à l’UMP ou au Medef), NKM me néglige, insensé, non ? »

On peut douter que le surfeur de l’Est se transforme en laboureur à l’Ouest, sauf si Sarko lance un mouvement concurrent de l’UMP, mais wait & see, le gars a réussi dans des affaires qu’on peut juger parasites (trading d’électricité, investissement opportuniste dans des terres agricoles), mais il fait « dans l’honnête » comme on dit chez les Tontons Flingueurs, il a une bonne tête, une présence média, et de l’entregent (Vice Président du Medef), il ne peut pas être si incapable que ça et toujours tout rater comme la candidature aux jeux Olympique d’Annecy ou la politique dans le XIIème, et sur un malentendu, il pourrait avoir de bonnes idées. Mais peu importe, qu’un Beigbeder soit élu au Conseil de Paris ou pas, et d’ailleurs que NKM ou Anne Hidalgo occupe le trône métropolitain, cela n’a aucune d’importance pour la circulation dans Paris, les impôts locaux, le dynamisme économique de la ville, ou l’horaire de la messe de minuit …

Paris, ville-lumière, capitale globale de presque tout, métropole culturelle mondiale …

L’essentiel est ailleurs (pour autant qu’il soit en France).

-

N’est pas Lagarde ou Merkel qui veut … mais maire de Paris, c’est possible …

Bonne année 2014 aux Parisien(ne)s. http://bonneannee2014.wordpress.com

Renaud Favier – 17 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

R.D., victime expiatoire de la politique ordinaire à Paris et/ou habile politicienne normale de France ?

Interlude

Madame R.D. a les honneurs du Point eu égard aux revenus de ses activités professionnelles annexes, mais comme elle semble avoir décidé de poursuivre le média en justice, mieux vaut ne pas copier-coller de photo : L’article du Point du 12 décembre 2013

interlude

Madame R.D. semble pourtant une professionnelle normale, probablement plus méritante et moins privilégiée que la moyenne des habitués de Rolex-Audi-Truffes de la génération Mitterrand-Chirac-Sarkozy, de la politique cynique et cumularde en France en général et à Paris, Bruxelles et Strasbourg en Particulier …

interlude

Une apparatchik exemplaire d’une certaine idée de la survie confortable dans un pays en faillite économique et morale où être entrepreneur est un crime, chômeur une fatalité si on est salarié du privé, privé de retraite normal si on a été un peu trop chômiste, expatrié ou étudiant, interdit de logement social subventionné par les contribuables et les créanciers de la France dans le désordre des choses si on n’est pas pistonné et/ou politicien, et idiot utile pavlovien du vote gauche caviar politiquement correct incontournable si on est un honnête fonctionnaire.

2000-mire-tv-3eabb

Elle n’a pas eu l’honneur d’être nommée ambassadrice à l’Unesco comme sa collègue d’infortune pour cause de disgrâce sarkozienne, Rama Yade (pas non plus X ou ENA), ni parachutée sénatrice comme l’excellente sportive Chantal Jouanno, mais elle ne connait pas l’humiliation d’être obligée de se ridiculiser sur des plateaux TV comme Roselyne Bachelot ou Luc Ferry, ou de faire des ménages chez les banquiers comme … qui vous savez et plein d’autres plus discrets, pour faire bouillir sa marmite et doper ses épinards au beurre salé avec des prestations en ville (entre vils ?) comme XXX, YYY et ZZZ, entre tant d’autres anciens ministres de haut rang n’obtenant pas de fromage genre IMA, de missions permettant de refaire la capote de la R19 de la maison de Ré, ou de rapports à copier-coller sur la haute géopolitique ou le droit des affaires ivoiriennes, comme les vieux de la vieille de la Mitterrandie.

plateau-fromage-tour-eiffel Paris

Mais qui dérange t’elle ?

Anne Hidalgo NKM

Mais qui est-elle, pour qui roule)-t’elle, et où va-t’elle, maintenant ?

Crédits : Louison

(Sur)Vive la France …

Renaud Favier – 12 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

Non, le Front de(s) Gauch(ist)e(s) n’est pas non plus une solution

Le #FDG de Jean-Luc Mélenchon, et vice-versa, a eu le mérite d’organiser régulièrement des spectacles comiques auxquels les Parisiens des arrondissements populaires peuvent aller à pied. Cela se passe Place de la Bastille, en général, parfois à Bercy, pour changer, maintenant.

melenchon-paris-revolution-fiscale

Mais ce pauvre JLM connait le triste sort des vieilles gloires du spectacles. Par charité, on ne mentionnera pas la polémique sur les chiffres du rassemblement contre « l’injustice fiscale » du dimanche 2 décembre 2013, où, sous un joli soleil austerlitzien, les grognards vinrent à 100 000 selon les statisticiens du Front de Gauche, à 7 000 d’après les compteurs de la préfecture de police, et à une petite quarantaine, à vue de nez, pour le film mise en scène par TF1. D’autant que Mélenchon récuse toute « intox » dans l’Express http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-images-de-l-interview-de-jean-luc-melenchon-ont-elles-ete-manipulees-par-tf1_1304492.html et qu’on ne peut pas faire confiance au Nouvel Obs, canard de la gauche centro-bobo, pour être honnête intellectuellement en copiant-collant les éléments à charge de manipulation stalinienne par l’image http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20131202.OBS7810/melenchon-sur-tf1-le-zoom-qui-fache.html

Mélenchon Trucage Photoshop

Vieillir, pour un comédien, même talentueux, c’est généralement un naufrage …

Avant, il y a 2 ans maintenant, le vieux tribun qui avait alors remplacé le retraité le Pen (lui même successeur du regretté Georges Marchais sur le créneau « vieux bonimenteur pour amateurs d’idéologies d’avant les guerres ») pour les amateurs d’envolées lyriques et de grands moulinets de petits bras, semblait croire que la rive gauche de la vague bobo du Paris protestationniste lui permettrait de figurer honorablement au classement des candidats de témoignage à l’élection présidentielle.

Crédits : Hub

Sur un malentendu, ça aurait pu marcher, au moins pour tutoyer le 2ème tour.

Las, entre les trotskistes canal institutionnel qui ont trouvé une bonne bouille et un discours franc au remplaçant du jeune retraité Besancenot (lui même successeur d’Arlette), les bobos paniqués par le syndrome de 2002 qui ont préféré voter « utile » dés le premier tour, et les trotskistes canal hystérique qui ont adoré voter pour une prof de déconomie socialiste qui ne marche jamais nulle part, Jean-Luc s’est retrouvé tout gros Jean, sinon groggy, avec grosso modo la moitié du score du FN, très en deçà du résultat que ses groupies lui prédisaient et des espoirs délirants des fans qui le voyaient déjà à l’affiche du second tour.

Ensuite, il a été mis KO par la blonde du FN aux législatives, ayant confondu saut sur Dien Bien Phu et parachutage sur scrutin de liste, puis plongé en dépression par le décès d’Hugo Chavez, et il a commencé à vraiment décliner, surtout de la tête, le Vénézuélien.

On croyait qu’il était cuit, et qu’il allait passer la main à Clémentine, profiter de ses retraites privilégiées de politicien haut fonctionnaire, sénateur, et député européen, quitte à se faire parachuter au CESE comme tout le monde, ou à rejoindre l’écurie de Martine Aubry.

Jean Luc Melenchon et Martine Aubry

Pourtant, JLM avait fait des efforts pour surfer sur la vague de la désindustrialisation. Mais c’est trop compliqué pour un énarque de se faire passer pour un ouvrier au chômisme.

Jean Luc Mélenchon

Pourtant, JLM avait bien tenté le surf sur le malheur des damnés du SIDA et le clin d’oeil aux communautarismes chics de Paris. Mais ça a foiré, d’autres sont plus « glamour ».

2012-04-02autain-melenchon

Pourtant, JLM avait bien joué le coup pour draguer les post-féministes, en mettant la jolie, et militante, Clémentine Autain en avant. Mais l’écran est resté totalement transparent.

Pierre-Laurent-Clementine-Autain-Jean-Luc-Melenchon

Pourtant, JLM avait pris de gros risques physiques pour aller jouer les révolutionnaires sur les terrains les plus inhospitaliers, des haciendas du Vénézuela, jusqu’à la Fête de l’Huma.

Pourtant, JLM avait presque réussi une amusante OPA sur l’écologisme rouge-rose, avec le coup de la planification écologique (courant nucléaire), et failli pêcho la belle verte Eva.

Avignon - Eva Joly et Jean-Luc-Melenchon 15 juillet 2013

Pourtant, JLM  a encore une petite troupe de fidèles en Boboland, et s’est débrouillé pour maintenir une chance de buzz avec une chef de file souriante pour les municipales à Paris.

Et les habitants du XIIème arrondissement sont honorés d’avoir comme élu, conseiller de Paris, re-candidat pour 2014-19, un proche de JLM, le souriant historien Alexis Corbière.

643px-Alexis_C._184A_D.Labat-Gest

Crédits Photo Wikipédia / D. Labat-Gest – 643px-Alexis_C._184A_D.Labat-Gest

Mais, non, ça ne marche plus. A part Jean-Jacques Bourdin qui l’invite encore volontiers prendre un café quand il a un désistement à son talk-show du matin, JLM n’intéresse plus que quelques twittos.

Montage TF1 pour Jean-Luc Mélenchon

Crédits @MikeGuib sur Twitter

Pour tenter de rebondir et de ne pas être enterré avant le Grand Soir, JLM va devoir proposer une nouvelle donne un peu sexy, comme les autres d’à droite des gauches.

Ou essayer une alternance pour tous des gauches d’à gauche, en draguant un partenaire compatible, comme on fait les autres de la gauche des centres qui se sont pacsés.

Mais c’est peut-être déjà trop tard pour le vieux solitaire.

So long, cow-boy.

Renaud Favier – 3 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *