#14juillet 2017 … vaste programme

Avant la Révolution, personne, évidemment, ne fêtait le 14 juillet (double célébration de la rustique, voire virile, prise de la Bastille en 1789, et de la plus pacifique, voire joyeuse, Fête de la Fédération, en 1790), officiellement instauré en, 1880 par la IIIème République naissante, en l’honneur des pères (pairs ? paires ? pires ?) fondateurs de la République Française.

Jusqu’au grand coup de torchon anticolonial d’après la seconde guerre mondiale, le 14 juillet fut, ainsi, le jour de l’honneur aux couleurs, et de naissance des ‘Fetnat » dans les terres où l’on appelait plaisamment les enfants, toucouleurs ou pas, selon le prénom du jour dans le calendrier des PTT … c’était (pas si mal) avant (la télé génération Canal).

En (an ?) 2016, terreur sur la ville de Nice, tristesse en France, peur à Paris et orbi.

2017, les pisse-vinaigre (trop) vus à la télé et leurs fans génération nuitdebout ou twittos encore moins mûrs du bulbe aboient, le monde libre résiste, les soldats américains, et les nôtres, défileront devant le Président américain, et le nôtre, célébrant autant la fête nationale de la « Grande Nation » d’avant, que le centenaire de l’entrée en guerre mondiale, en 1917 (année de la Révolution Russe, ironiquement coïncidisch, nicht ?), de l’Empire de maintenant (L’Express).

Le 14 juillet, c’est aussi de la diplomatie globale (Euronews).

Le (vaste) programme (France 24) …

Joyeux 14 juillet !

RF – Juillet 2017

PS : mergitur, nec mergitur (Tour Eiffel ? Tour de France ? Détours ?)

L’autre front protestationniste (celui de Mélenchon) n’est pas non plus une option

Le FN, c’est populiste, vulgaire, pas crédible, sans humour, et vaguement inquiétant, l’affaire est entendue.

Les Frondeurs et autres rebelles d’opérette d’autour du PS et des vrais-faux centres, c’est pareil, mais un peu (à gauche ?) plus caviar, et totalement bidon.

Le Front de Mélenchon, c’est pareil, mais (nettement plus) à gauche, courant insoumis à grande gueule nostalgique du « Grand Soir ».

Depuis 2012, Mélenchon, au demeurant attachant si on supporte ses vociférations d’ado gâté éternel et son prêchi-prêcha avec citations de Jaurès et mines de cabotin surjouant Cyrano comme si c’était du Brecht, ou vice-versa, et vraisemblablement assez sincère et authentiquement indigné dans son délire paléo gauchiste post-hippie, se prend pour le post Bolivarien (honni qui « bon à rien y pense ») Hugo Chavez sauce Paris-Bruxelles (en Thalys 1ère classe offert par le camarade tribuable comme tous les intermittents de luxe de haute et basse-cour du triste spectacle politicien franchouillard) …

En 2017, Hollande aura mis la France dans l’état du Venezuela bananier soviétisé de Chavez, économie bousillée, richesses dilapidées, démocratie flinguée, corruption institutionnalisée, politiciens décrédibilisés, talents exilés et/ou patrons de chambres d’hôtes, diplomatie gesticulante de Guignol, guerre (plus ou moins) civile (plus ou moins) larvée …

Sur un malentendu, ça peut marcher pour le Jean-Claude Duss du Paysage Peoplitique Parisien (mais les biobos de plus de 50 ans sont un peu revenus de ses envolées à la Fidel Castro insoumis parce que le champagne est tiède, et les chômistes en culottes courtes et citoyens sans-dents pas encore abstentionnistes semblent avoir une préférence électorale pour l’autre front protestationniste roi de la démago indignée, ou espérer un pirate providentiel, un frondeur prodige plus qu’un éjacalculateur candidat précoce génération Juppé Fabius Bayrou Filoche surfant sur la vague Bernie Sanders) qui veut mourir sur scène …

En tout cas Méluche rend un fier service à Hollande (qui lui avait envoyé l’ascenseur en l’invitant au dîner de C…astro à l’Elysée, graal de tout bon gauchiste mondain de salon parigot) en stérilisant les véléités de primaires à gauche plus radicalement que Duflot (ou autres tartuffes de l’écologisme professionnel genre Dany le Rouge et truffes du gauchisme peint en vert potemkine au balai brosse), et moins ridiculement que le toujours velléitaire, mais de moins en moins vert, Hulot ou les plics et blocs usual suspects de l’ultra-gauche groupusculaire de chez Besancenot ou encore (plus) pi(t)re.

Allez mon Rocky ! #‎MélenchonCestJeanClaudeDussDéguiséenChavezJouantRocky2017‬

Melenchon 2017

Quand j’étais gamin, une vieille cousine qui prétendait avoir connu François Mitterrand jeune, disait à qui voulait l’entendre : « Si on n’est pas de gauche à 20 ans, c’est qu’on n’a pas de coeur … si on est encore sincèrement de gauche à 40, c’est qu’on n’a pas de cerveau » (Méluche ajouterait probablement, parce que l’homme qui n’est pas sans qualités a plus d’humour que le militant : « Si on n’est pas Front de Gauche de 7 à 77 ans et plus si affinités, c’est qu’on n’a pas de cojones … et ça ne risque pas de s’améliorer si Mélenchon prend le pouvoir en 2017 parce qu’il va les faire couper à tous les sociaux-traitres »).

RF – 11 février 2016

Alain Juppé fut (peut-être) le meilleur d’entre ceux de la génération mulot, mais on s’en bat les steaks qu’il ait acheté des Google Glasses

Alain Juppé

Froid … indubitablement, irrémédiablement froid …

Bernadette Chirac, dont on attend avec impatience le livre « Merci pour tous ces siècles » aux éditions First Lady, n’a guère la reconnaissance du ventre (vote ?) pour celui que ses condisciples de l’Ena surnommaient « IBM » et dont l’exil a sauvé la fin de vie politique de son mari.

La tempête dans le verre (à dentier) de « Oh ! » du RPR, suite à la déclaration de flamme de Bernie les pièces jaunes pour l’ex de l’Elysée (le traitre qui avait lâché Chirac parce que les sondages de Balladur étaient meilleurs, l(pportuniste prédécesseur de celui de maintenant dont le bouquin de l’ex fait grogner tous les fonctionnaires vendeurs d’humour politique, baver de jalousie tous les éditeurs de Paris, et pleurer de rire nerveux ses lecteurs et de honte les électeurs de son ex…emplaire), qu’elle prétend avoir tenu sur ses épaules pendant tout son mandat (avec NKM qui est l’égérie de Bernie, ces temps-ci, solidarité de sympathiques blondes filles de bonnes familles contre les communistes aux Champs-Elysées, probablement), jusqu’à l’inoubliable triomphe du mini Corrézien 2.0 de 2012 http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140929.OBS0570/bernadette-chirac-alain-juppe-est-tres-tres-froid.html

Abraracourcix

Crédit : Uderzo Goscinny Dargaud

Dont acte, la génération Minitel made in France, mulot à l’Elysée et Bull Micral pour tous, c’était avant. On a échappé à l’homme à l’iPad rose, mais maintenant, les twittos des réseaux socialistes de l’exemplaire (faute d’expert en plaisirs, les militants du PS ont préféré un vieil éléphanteau insignifiant aux deux mamydermes, ç’aurait pu être pire, surtout que Montebourg était à la mode du temps de la primaire PS de 2011) ont réinstallé (les pires morts-vivants de) la génération Mitterrand à l’Elysée et dans toutes ses filiales (Jack Lang à l’IMA, c’était émouvant, même si on a eu peur un moment qu’il ne délocalise le binz à Marrakech, et Harlem Désir à Solferino, c’était hilarant même si les rois du casting du Parti ont fait encore plus fort (qu’avec Montebourg, Filippetti, et autres petits frangins du gros poucet exemplaire de maintenant) avec l’excellent Cahuzac à Bercy, le comique phobique Thevenoud dans le siège de tatie Bricq et la grinçante mamie Guigou à un sous maroquin pour qu’elle lâche la grappe à Mosco, parachuté à Bruxelles).

On est bien mal barrés dans la mondialisation qui n’attend personne, l’Europe du « que le moins mauvais gagne » et en France du toujours plus … d’impôts pour les sans dents avec boulot pas encore délocalisé, ni supprimé, ou petit patrimoine pas encore confisqué ou exilé …

jactalangelus2

Crédit : Uderzo Goscinny Dargaud

Tant que 99,9 % de supporters et indifférents auront le même rapport avec leurs 0,1 % de professionnel(le)s politicien(ne)s que les militants du foot envers le(ur)s joueurs exemplaires de l’équipe de France et/ou du Qatar PSG (l’OM, c’est autre chose, c’est un culte, ça ne se discute pas), et rejoueront éternellement le match de clochemerle 1 contre clochemerle 2 (au mieux la finale Saint-Etienne Bayern des poteaux carrés ou France-Allemagne à Séville), ou vice-versa, en se passionnant pour les championnats de France des déconomistes autosatisfaits et autres apprentis-sorciers du sociétal entre une partie de ping-pong de Tanguy et l’apéro au rosé pamplemousse devant téléfoot, Paris sera la capitale mondiale des exilés fiscaux et émigrés du boulot, des touristes en limousines et privilégiés avec chauffeurs passant de palaces rachetés par des étrangers aux carrés VIPeople des boites à footballeurs et médiacrates via les restaurants à 50 Euros la demi-douzaine d’asperges ou d’huitres, des millions de gratteurs de loto et pronostiqueurs de tiercé des villages gaulois regardant les trains passer vers ailleurs dans le monde réel, admirant les fonctionnaires grévistes par procuration et autres privilégiés plus ou moins notables tchatchant à la TV française, somnolant devant les tartuffes braillards aux assemblées sur Public-Sénat, et ne levant qu’un demi-oeil sur les jeunes excités s’agitant dans les rues sur les chaines d’info, et les massacres d’une certaine idée de la civilisation à peu près partout dans les mondes virtuels et réputés « indignés ».

dames2

Crédit : Uderzo Goscinny Dargaud

Quel gâchis, c’était bien la peine que de Gaulle se décarcasse.

de-gaulle1

Renaud Favier – 30 septembre 2014

PS : les petites phrases des Chirac, ça a toujours un succès fou …

Ah ! ça manif’, ça manif’, ça manif’ … tous les désoeuvrés battent le pavé !

Sacré Darwin HumourQuand on élève ses mômes n’importe comment, qu’on les abandonne à l’éducation nationale, qu’on fait faire HEC et/ou l’Ena à l’ainé (ou au plus vieux de sexe mâle), qu’on ne fait pas faire assez d’exercice aux filles, et qu’on ne file de boulot à personne, rien à l’école primaire, pas grand chose au lycée, et surtout pas de devoirs à la maison aux étudiants, enfin jamais d’activités professionnelles entre le chômisme pour tous, et la retraite dorée pour les privilégiés, il ne faut pas s’étonner que ça tourne vinaigre et qu’ils deviennent des piliers de manif’s entre un café au Trocadéro et le happy-hour près de la Bastille, ces gamins, avec ou sans théories pédagogiques genre du genre et autres déconnades sociéto-politiciennes, manifs pour tous des uns le dimanche, contre manif des autres le samedi, ou vice-versa, et récupérations par, et pour, tous (pourris ?) tout le temps (pourri ?). Et on ne peut même plus envoyer au couvent les graines de violence

Boutin Manif pour Tous

Mais what else ?

Renaud Favier – 2 février 2014 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

* * *

Let's Walk the Talk

 

Soldes en France … de tous comptes pour les citoyens #Dieudonné et Dassault ?

dieudonne France

Un récidiviste aussi évidemment troublant pour l’ordre public que le citoyen Dieudonné, devrait être jugé par les … médias et citoyens plus sévèrement que le vieux sénateur Serge aux pratiques électorales marseillaises, mais le bras de la justice devrait passer sur tous les présumés innocents.

Serge Dassault Placide

Crédits : Placide

Bien sûr, on peut sourire avec le / du citoyen Dieudonné pour ses outrances contre la France et ses valeurs, de même qu’il valait mieux avoir tort avec Sartre que raison avec Aron,et que c’est bien plus sympa de danser gratuitement à la Bastille sur du zouk de Noah que de faire ses devoirs, et bien plus cool, voire stylé de passer la soirée à faire des quenelles à la Main d’Or que de réviser ses partiels. Ou pas.

Dieudonne Yannick Noah Twitter

Bien entendu, on doit respecter le citoyen Dassault pour ses efforts en, et pour la, France (quel autre entrepreneur français a vraiment créé (pas racheté sur crédits bancaires) et maintenu en France (pas revendu, vampirisé ou délocalisé) des boites championnes du monde comme Dassault Systèmes et Falcon, ne s’est pas exilé avant la fin du dernier millénaire après avoir vendu ses vaches à lait, et a fait le Rafale pour faire plaisir aux fonctionnaires politiciens qui disaient vouloir sauver Snecma, quelques sous-traitants pas encore délocalisés, et une idée vieille-France et anti-européenne de la souveraineté ?). Ou pas.

francois-hollande-serge-dassault-et-jean-yves-le-drian-au-salon-du-bourget_117761

Et on peut penser tout, son contraire, n’importe quoi, de travers, ou pas, et même se tromper et changer d’avis, c’est un des privilèges des citoyens (y compris les politiciens, les juges, et autres candidats aux élections à Paris et ailleurs) français.

DASSAULT-RAFALE

Mais, il est rassurant de constater que la République n’a pas vendu tous les bijoux de famille dés le début des soldes, et que Dassault n’est pas en garde à vue ce soir pendant que Dieudonné agite ses ananas dans sa BMW à Nantes, même si tout ça bande un peu mou, quand même.

481307_384131531677121_255411492_n

Crédit : inconnu

Non ?

Renaud Favier – 9 janvier 2014 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Bonne Année 2014 à tous, même ceux qui aiment Dieudonné pour de détestables motifs, c’est leur droit, et à ceux qui protègent Dassault pour de mauvaises raisons, cela ne leur est pas interdit.

Santa Joyeux Noël 2014 Crédits : Flubé     bonne année 2014 Crédits Geluck

Restons cool ces temps compliqués, et bon tout vers un avenir serein sous le soleil.

Sail On          Renaud Favier vous souhaite une délicieuse année

* * *

Let's Walk

Si vous croyez encore au Père Noël alors que vous avez le droit de vote, il n’y a rien à faire pour vous

Le-pere-noel

Qu’un adulte écoute ce que promet un politicien professionnel à un micro, ou qu’il avale les salades racontées par des militants, des communicants, des sondagistes, des ayant-droits (à logement social, fromage ou autre privilège au bon plaisir des élus) ou la famille de politiciens professionnels comme parole d’Evangile, ce n’est pas normal.

humour pere noel

Croire que les politiciens professionnels français sont compétents, lucides et exemplaires et entourés de gens exemplaires, compétents ou lucides, c’est croire que ce n’est pas pour le buzz si le Père Noël danse la lambada avec Charles Beigbeder en slip panthère devant le Monoprix des Champs-Elysées.

Papa_Noel_dessin_humour

Mais il y a tellement de gens que ça arrange de (faire) croire tranquillement au Père Noël

noel_humour

Il y a encore des gens, adultes et pas traités médicalement, pour croire que le petit vieux chauffeur bénévole de Carla Bruni va risquer de perdre ses primes de ménages chez les banquiers en revenant s’occuper de l’organisation du conseil des ministres une fois par semaine, et recevoir à déjeuner les dirigeants étrangers venus faire des courses, tester les hôtels 5* rénovés par les Qataris ou les Singapouriens, ou visiter des musées à Paris. Ce sont grosso modo les mêmes abonnés à « Point de Vue » qui vont religieusement à tous les concerts de Chantal Goya et Hervé Villard. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

sarko-noel

Noël de l’Élysée, le 16 décembre 2008. © Christophe Guibbaud / ABACAPRESS.COM

Il y a ceux d’en face qui croient que le petit gros pré-retraité qui n’a jamais bossé de sa vie depuis qu’il a réussi le concours d’HEC à l’oral, va se mettre au taf alors qu’il lui suffit de se promener en Falcon avec sa concubine enveloppée pour passer à la TV, moins baisser dans les sondages que lorsqu’il parle dans les micros, et cumuler des points retraites (les miles Air France, c’est niveau ministre collaborateur, pas top exécutive). Ce sont les même qui croient que les cadeaux tombent du ciel et qu’ils suffit de chanter le lendemain de Noël pour que les vieilles lunes redeviennent dorées et se remettent à clignoter alors que les piles sont usées depuis longtemps. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

Vive-les-vacances

Il y a les « différents » qui préfèrent croire les belles histoires que leurs racontent les machins et bidules des extrêmes d’à gauche, des extrémistes d’à droite, ou des ex qui trainent aux centres ou ailleurs. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

Noël

Et à Paris, il y a quelques farfelus #UMPUDIMODEMCANALHISTORIQUE (désolé pour le pléonasme) pour essayer de (faire) croire que le « sérieux » des frères Beigbeder, ce serait celui du Medef qui avait surfé sur la déréglementation du marché de l’électricité et raté les JO d’Annecy, et qui a investi ses bénéficies dans des terres agricoles bradées en Ukraine (il faut dire qu’entre le binz avec la Sainte Russie, et les incertitudes sur l’avenir de Tchernobyl, on comprend que les kolkhoziens locaux affamés aient vendu pour se tirer au Canada), alors que celui qui sait lire et écrire, le moins délirant (le jour, parce que les nuits, Charles est sous son bonnet, tandis que Frédéric s’agite grave), le moins « loser » (quoique son business de relance de « LUI », ce soit un gros flop), c’est l’autre.

beigbeder

Malheureusement, il n’y a plus rien à faire, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

NothingSinon, pour les autres pas encore exilés, dé-socialisés, ou irrévocablement abstentionnistes, essayer un café avec du développement démocratique durable ?

Meilleurs Voeux de Café du Matin à Paris & Amis

C’est une idée. http://www.youscribe.com/catalogue/manuels-et-fiches-pratiques/actualite-et-debat-de-societe/politique/2002-annee-politique-le-developpement-democratique-durable-791519

Renaud Favier – 26 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Byzeway, Joyeux Noël quand même, et Bonne Année 2014 à tous.

 Santa Joyeux Noël 2014 Crédits : Flubé     bonne année 2014 Crédits Geluck

Restons cool ces temps compliqués, et bon tout vers un avenir plus ensoleillé.

Sail On          Renaud Favier vous souhaite une délicieuse année

La France de maintenant n’est plus un pays (pris au) sérieux

François Hollande Dilma Rousseff France Brésil Rafale Dassault

« Regarde Dilma, j’ai amené le patron de Dassault dans mon avion avec les autres patrons des boites que j’empêche de réussir, et il est venu pour boire le champagne au cocktail ! »

La France n’est plus un pays (pris au) sérieux. C’est dommage pour ce qu’il reste de made in France, et ceux qui essayent de le vendre en France ou à l’étranger.

rafale-hec-lula-bresil-commerce-equitable-L-vAVDQP

Crédits : Rodho

Mais ses leaders maxi-mots se prennent très au sérieux. C’est dangereux pour ce qu’il reste de vrais emploi en France, et pour ceux qui en ont besoin pour payer leurs factures.

nicole-bricq-francois-hollande-et-laurent-fabius

« Bon, Laurent, on va rater encore quoi, et où, avec la sénatrice écolo que je croyais avoir mise hors d’état de nuire en la placardisant à Bercy, maintenant ? »

Et les Français croient sérieusement que recopier à grands frais, sans les Anglais, ni les Européens, le Concorde en plus petit est un grand prodige national qui justifie de re-veauter pour les mêmes fonctionnaires politiciens, professionnels de la politique, et politiciens à professionnel(le)s. C’est dangereux pour ce qui reste de la France, et ceux qui sont plus ou moins obligés de rester en France à cause de la scolarité des mômes, de la sécurité social(ist)e, de l’impossibilité de vendre un patrimoine immobilier normal, ou de l’égalité des sexes.

Rafale France

Pourtant, la majorité des générations qui a le droit de vote a au moins le BEPC et sait (un peu) lire, sinon élire, en France, même si on est groupie des diplômés en déconomie politique, en comptabilité particulière, ou en ingénierie de l’échec programmé, et fan de champions du du grand oral permanent mais jamais coupable, de ne pas se tromper tout le temps, de ne pas re-veauter consciencieusement pour ceux qui ont tout couaqué, de ne pas remettre encore et toujours ses godillots dans les pas des fatcats qui ratent tous les virages …

Francois-Hollande-au-Bresil

Le Brésil est un pays sérieux, maintenant que la France n’en est plus un, mais il ne suffit pas de voyager au Brésil, ni même de s’y exiler, pour être (pris au) sérieux.

Ce n’est pas sérieux, et ce n’est même pas drôle.

Renaud Favier – 19 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

Non, le Front de(s) Gauch(ist)e(s) n’est pas non plus une solution

Le #FDG de Jean-Luc Mélenchon, et vice-versa, a eu le mérite d’organiser régulièrement des spectacles comiques auxquels les Parisiens des arrondissements populaires peuvent aller à pied. Cela se passe Place de la Bastille, en général, parfois à Bercy, pour changer, maintenant.

melenchon-paris-revolution-fiscale

Mais ce pauvre JLM connait le triste sort des vieilles gloires du spectacles. Par charité, on ne mentionnera pas la polémique sur les chiffres du rassemblement contre « l’injustice fiscale » du dimanche 2 décembre 2013, où, sous un joli soleil austerlitzien, les grognards vinrent à 100 000 selon les statisticiens du Front de Gauche, à 7 000 d’après les compteurs de la préfecture de police, et à une petite quarantaine, à vue de nez, pour le film mise en scène par TF1. D’autant que Mélenchon récuse toute « intox » dans l’Express http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-images-de-l-interview-de-jean-luc-melenchon-ont-elles-ete-manipulees-par-tf1_1304492.html et qu’on ne peut pas faire confiance au Nouvel Obs, canard de la gauche centro-bobo, pour être honnête intellectuellement en copiant-collant les éléments à charge de manipulation stalinienne par l’image http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20131202.OBS7810/melenchon-sur-tf1-le-zoom-qui-fache.html

Mélenchon Trucage Photoshop

Vieillir, pour un comédien, même talentueux, c’est généralement un naufrage …

Avant, il y a 2 ans maintenant, le vieux tribun qui avait alors remplacé le retraité le Pen (lui même successeur du regretté Georges Marchais sur le créneau « vieux bonimenteur pour amateurs d’idéologies d’avant les guerres ») pour les amateurs d’envolées lyriques et de grands moulinets de petits bras, semblait croire que la rive gauche de la vague bobo du Paris protestationniste lui permettrait de figurer honorablement au classement des candidats de témoignage à l’élection présidentielle.

Crédits : Hub

Sur un malentendu, ça aurait pu marcher, au moins pour tutoyer le 2ème tour.

Las, entre les trotskistes canal institutionnel qui ont trouvé une bonne bouille et un discours franc au remplaçant du jeune retraité Besancenot (lui même successeur d’Arlette), les bobos paniqués par le syndrome de 2002 qui ont préféré voter « utile » dés le premier tour, et les trotskistes canal hystérique qui ont adoré voter pour une prof de déconomie socialiste qui ne marche jamais nulle part, Jean-Luc s’est retrouvé tout gros Jean, sinon groggy, avec grosso modo la moitié du score du FN, très en deçà du résultat que ses groupies lui prédisaient et des espoirs délirants des fans qui le voyaient déjà à l’affiche du second tour.

Ensuite, il a été mis KO par la blonde du FN aux législatives, ayant confondu saut sur Dien Bien Phu et parachutage sur scrutin de liste, puis plongé en dépression par le décès d’Hugo Chavez, et il a commencé à vraiment décliner, surtout de la tête, le Vénézuélien.

On croyait qu’il était cuit, et qu’il allait passer la main à Clémentine, profiter de ses retraites privilégiées de politicien haut fonctionnaire, sénateur, et député européen, quitte à se faire parachuter au CESE comme tout le monde, ou à rejoindre l’écurie de Martine Aubry.

Jean Luc Melenchon et Martine Aubry

Pourtant, JLM avait fait des efforts pour surfer sur la vague de la désindustrialisation. Mais c’est trop compliqué pour un énarque de se faire passer pour un ouvrier au chômisme.

Jean Luc Mélenchon

Pourtant, JLM avait bien tenté le surf sur le malheur des damnés du SIDA et le clin d’oeil aux communautarismes chics de Paris. Mais ça a foiré, d’autres sont plus « glamour ».

2012-04-02autain-melenchon

Pourtant, JLM avait bien joué le coup pour draguer les post-féministes, en mettant la jolie, et militante, Clémentine Autain en avant. Mais l’écran est resté totalement transparent.

Pierre-Laurent-Clementine-Autain-Jean-Luc-Melenchon

Pourtant, JLM avait pris de gros risques physiques pour aller jouer les révolutionnaires sur les terrains les plus inhospitaliers, des haciendas du Vénézuela, jusqu’à la Fête de l’Huma.

Pourtant, JLM avait presque réussi une amusante OPA sur l’écologisme rouge-rose, avec le coup de la planification écologique (courant nucléaire), et failli pêcho la belle verte Eva.

Avignon - Eva Joly et Jean-Luc-Melenchon 15 juillet 2013

Pourtant, JLM  a encore une petite troupe de fidèles en Boboland, et s’est débrouillé pour maintenir une chance de buzz avec une chef de file souriante pour les municipales à Paris.

Et les habitants du XIIème arrondissement sont honorés d’avoir comme élu, conseiller de Paris, re-candidat pour 2014-19, un proche de JLM, le souriant historien Alexis Corbière.

643px-Alexis_C._184A_D.Labat-Gest

Crédits Photo Wikipédia / D. Labat-Gest – 643px-Alexis_C._184A_D.Labat-Gest

Mais, non, ça ne marche plus. A part Jean-Jacques Bourdin qui l’invite encore volontiers prendre un café quand il a un désistement à son talk-show du matin, JLM n’intéresse plus que quelques twittos.

Montage TF1 pour Jean-Luc Mélenchon

Crédits @MikeGuib sur Twitter

Pour tenter de rebondir et de ne pas être enterré avant le Grand Soir, JLM va devoir proposer une nouvelle donne un peu sexy, comme les autres d’à droite des gauches.

Ou essayer une alternance pour tous des gauches d’à gauche, en draguant un partenaire compatible, comme on fait les autres de la gauche des centres qui se sont pacsés.

Mais c’est peut-être déjà trop tard pour le vieux solitaire.

So long, cow-boy.

Renaud Favier – 3 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

Cette réforme des retraites, c’est plutôt comme la retraite de Russie, ou les emprunts russes ?

retraite

Crédits : Mix & Remix

L’inquiétude pour la retraite touche tous les Français, qu’ils en méritent une, ou pas, qu’ils puissent compter sur des privilèges plus ou moins indécents, ou pas, qu’ils aient une vision lucide de la situation des divers régimes, ou pas, qu’il y ait des pseudo-réformes et des votes plus ou moins bloqués, ou pas.

retraite-3

Crédits : Grémi

Avant, c’était déjà très flou, avec le tabou du binz par répartition impossible à réformer, et des centaines de régimes spéciaux, d’avantages particuliers, et d’injustices criantes, mais ça marchait, cahin-caha, d’autant plus facilement que les retraités heureux au soleil ou en banlieue Ouest n’étaient pas très revendicatifs, tandis que les autres n’avaient même pas les moyens de se payer un billet de bus avec supplément fauteuil à roulette en bagage accompagné pour aller manifester.

retraite-01

Crédits : Delambre

Mais c’était avant.

humour_retraite

Crédits : BirdsDessinés.fr

Maintenant, ça devient préoccupant.

humour_retraite_2

Crédits : BirdsDessinés.fr

Maintenant, on a le vote bloqué pour une n-ième réforme(tte) « pour l’équilibre du système dans la justice et la responsabilité financière » : ça sent la retraite de Russie, pour tous les grognards de France qui seront, parce qu’ils ont été chômistes durables, ou parce qu’ils ont bossé une partie de leur vie dans des conditions un peu hors norme (conjoints non salariés, expatriés, contractuels des employeurs publics, commerçants, agriculteurs …), mais un peu plus, ou un peu moins de dette hors-bilan (la dette en bilan va tranquillement vers les 2000 milliards, la dette publique hors-bilan, genre retraites, est en mode TGV vers les 3000 milliards, le total de 5000 milliards représente donc moins de 100 000 euros par citoyen de zéro à 177 ans, une paille) ne va pas ébranler plus la République que toutes ses autres dérives et tous les scandales qu’elle s’offre, pas inquiéter ses créanciers plus que tous les autres délires de Bercy et toutes les coûteuses fantaisies qu’elle offre à voir au reste du monde, ni faire lever un sourcil aux agences de notation qui ont déjà les yeux exorbités mais auxquelles le FMI, et quelques autres responsables de la survie du monde tel qu’on le connait et de l’Europe en paix, ont recommandé de se coudre les paupières fermées.

Maintenant, ça commence à sentir sérieusement l’emprunt russe pour tout le monde, même pour les pépères privilégiés avec des régimes spéciaux, des chapeaux dorés ou la Préfon, parce que croire que les impôts des derniers citoyens et entrepreneurs créant de la valeur imposable en France (on appelle ça le « consentement à l’impôt », maintenant), les taxes sur les visites dans les musées publics ou les boites privées à professionnelles, ou les dividendes des participations de l’Etat et de la BPI dans des boites à la ramasse parce que dirigées par des détachés de Bercy, ou optimisant fiscalement encore mieux que les filiales en France de boites étrangères les mieux conseillées par des défroqués de Bercy, vont suffire longtemps à gager les emprunts servant à payer les dépenses courantes, les investissements rarement productifs, et les retraites, c’est aussi farfelu que penser que les génies nationaux du plan numérique seront plus surdoués que leurs prédécesseurs du national-génial Plan Calcul, que le traitement socialiste 2.0 du chômisme hasardeusement expérimenté maintenant sera plus efficace que le traitement social du chômage pratiqué depuis mai 81, que Hollande allait aux cours de finances à l’ENA ou aux TP de RH à HEC, ou que Montebourg est capable de faire autre chose que de continuer à rater le grand oral comme depuis qu’il a planté le concours de l’ENA (quand on voit les lapins crétins qui en sont anciens élèves, on a du mal à comprendre comment on peut rater si on a bachoté dans les bonnes écuries, survolé les quelques bouquins obligatoires, et appris par coeur quelques éléments de langage rassurants pour le jury, mais personne n’est à l’abri d’un jour « sans », d’un délit de grande gueule, ou d’un coup de pas de chance).

retraites

Crédits : Spinga

En tout cas, ça doit être sacrément compliqué, pour que personne n’arrive à réformer, dans un pays où on a les meilleurs fonctionnaires du monde, les politiciens les plus professionnels du monde, les patrons les plus visionnaires du monde, les syndicats les plus coopératifs du monde, bref les meilleurs partenaires du dialogue social le plus productif du monde.

Crédits : Babouse

Et gager les retraites sur l’exit tax, histoire de solidariser les vivants et les chers disparus ?

Crédits : Jitlo

Réformer, en/la France c’est compliqué … mais what else, Madame la ministre du gouvernement provisoire ?

Crédits : inconnu

Allez France !

Renaud Favier – 26 novembre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Frenchonomics     Compétitivité 2012 couverture

L’alternative, maintenant … Borloo #UDI et Bayrou #Modem convolent pour leur(s) campagne(s) de France

Bref, deux vieux qui auraient pu être ministres sous Giscard, et qui ont connu Raffarin jeune, recréent un « machin » genre UDF, pour déborder les gauches au centre, les droites par la gauche, et les autres en passant.

Francois-Bayrou-Jean-Louis-Borloo-en-une-du-Journal-de-la-Reunion_pics_390

Capture d’écran : Le journal de l’île de la Réunion – 1er octobre 2013

Le parent 1 était l’avocat d’affaires de Tapie quand celui-ci jouait au mécano financier, puis notable à Valenciennes quand son ex-client faisait dans le football d’une époque où le sport d’élite était moins pur que maintenant. Mais il y a prescription, c’était un autre siècle.

tapie borloo

Le parent 2 s’est un peu cherché, ayant hésité à s’unir avec Ségolène Royal alors que celle-ci était candidate à la présidence de la République, et pas encore ex du candidat François Hollande à la présidence, sur lequel il a jeté son dévolu avant de regretter ça, maintenant.

Sur le papier, why not ?

PETIT DEJEUNER ENTRE FRANCOIS BAYROU ET JEAN LOUIS BORLOO

Le Figaro – Photo Septembre 2013 – Soazig de la Moissonnière – Visual Press Agency

Dommage que le truc soit un rassemblement de ramassis de laissés pour compte de la politique à la grand-papa, par ailleurs regardé en chien de faïence par les vieux de la vieille du centre-droit humaniste canal historique tranquillement installés à l’UMP.

gaudin-raffarin

Parce que sinon, l’idée d’avoir une troisième voie entre les usual suspects de depuis 30 ans et plus, et les fronts populaires ces temps-ci, c’est plutôt attractif, d’autant que la plus jolie ex-ministre du politicosme parisien contemporain est dans le coup.

Rama Yade

Hélas, trois fois hélas …

THIERRY ROBERT GUIGNOLS

Même s’ils font un enfant de vieux dans le dos de tous les autres par PME, clonage ou whatever works …

Même si leurs fidèles grognards sourient à la noce …

Ce n’est pas un pas de deux géants pour l’humanité, ni même pour la petite France.

Enfin, laissons aller, c’est une valse (lente) ….

Crédit : Aurel

En même temps, le mariage d’intérêt pour tous de vieux, sur un malentendu, ça peut peut-être marcher.

Et what else, pour nous, comme pour eux, de toute façon ?

Renaud Favier – 5 novembre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Qu’on soit normalement supporter politique et/ou sportif (c’est comme intégriste religieux, mais plus facile, on n’est pas obligé de lire un livre), énormément militant canal historique pour ceux-ci ou contre cela, ou pas très impressionné, ni intimidé, par les politiciens salariés et déconomistes subornés français contemporains baisocrates, alcooliques, baisocrates alcooliques, ou d’autres partis (pastis ?), on peut télécharger des livres électroniques, gratuits ou au prix d’un café en terrasse dans un quartier normal de Paris, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur Amazon pour les contribuable patriotes exemplaires défenseurs en mode über-tartuffe de première catégorie des librairies, et de l’avenir d’une certaine idée de la civilisation. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         
Et du plus « business » (gratuit, of course).
Frenchonomics Small