Jusqu’ici, tout va (encore assez) bien … en #France

Les Club-Meds sont au tapis et l’Euro(pe) inquiète un peu, d’autant que tout le monde se demande jusqu’à quand l’Allemagne paiera … mais jusqu’ici, tout va bien en France. Ah ça ira … en tout cas tant qu’on aura de bons amis serviables et qu’on gardera le sens de l’humour.

C’est Chabadabada comme depuis au moins un siècle (et quelques G20), à Deauville.

Business as usual, à part quelques cambriolages de parcs à huîtres, en Bretagne

Le vent est bon à la Baule.

La vague est parfaite, ça farte à Arcachon.

Et les chateaux de la Loire sont über-photogéniques sous un temps un peu romantique.

Et puis, à toute chose malheur est bon : comme on n’a plus de budget pour entretenir les Canadair et que les pompiers du ciel de Marignane ont engagé un dialogue social à la française, un peu de pluie tombe bien.

A toute chose, malheur est bon, comme on s’inquiète un peu pour le pouvoir d’achat, c’est bien de pouvoir s’offrir des vacances au bord de l’eau à pas trop cher.

Bref, tout va raisonnablement bien en France (à part ce petit doute sur les conditions de production de la purée de tomate livrée par containers géants à l’usine provençale de transformation en coulis et sauces qui faisait vivre pas mal d’agriculteurs locaux avant et qui assure dorénavant des débouchés aux producteurs chinois et des dividendes idem avec accès aux marchés français et européens sous label « Provence » en un genre de rétrocolonisation un peu agaçante, mais comme de toute façon il faut s’habituer aux pâtes sans beurrre parce qu’il faut bien que quelqu’un paye les régimes privilégiés, ni fromage parce qu’on a ruiné les producteurs de lait et sans chicken-sauce parce que non seulement on a ruiné nos descendants mais il suffirait qu’on doive payer des taux « normaux » sur le rollover de notre dette et ça deviendrait très compliqué pour payer le billet de train de M. Montembourg jusqu’à l’usine Doux).

Ceci dit, on se fait toute une montagne de la crise, mais avec un sommet européen par mois, un G20 par trimestre et un quantitative easing de temps à autres en Amérique, c’est no souci, fingers in the nose, il suffit de continuer à faire discrètement grimper l’inflation pour tout le monde et les impôts pour ceux qui en payent sans trop secouer l’arbre bancaire et le gros de la tempête sera passé sur les marchés sans tsunamiser la bourse ni devoir baisser les indemnités parlementaires ou cesser d’attribuer les logements subventionnés avec dérogations plus ou moins inqualifiables (en attendant qu’on ait trouvé avec quel argent et par quels entrepreneurs pas encore en faillite en faire réparer ou fabriquer de nouveaux, fermer le ministère du logement et faire gérer le sujet par quelqu’un en charge de dossiers du même genre type affaires sociales permettrait déjà d’économiser trois sous et de réduire le potentiel de cacophonie intra-gouvernemental, quitte à devoir fermer un autre secrétariat d’état pour préserver la parité juste).

Bien sûr, on ne sait pas très bien si nos banques passeraient encore les tests de résistance (à l’utilité réelle genre radars pédagogiques), pas très (ou trop) bien ce qui va se passer pour elles et leurs clients avec Bâle 3 et pas du tout à qui elles appartiennent maintenant que comme on n’a pas de fonds de pension et plus trop de goût pour le risque boursier les étrangers plus ou moins bien intentionnés ou français exilés sous faux nez de paradis fiscaux ont pu rafler en bourse tout ce qui avait un peu d’intérêt qu’elle valent en bourse à peu près le prix à la casse des voitures de fonction des cadres et les emplacement des DAB qui ne sont pas loués ou hypothéqués (dont, by the way, on peut se demander s’il est bien raisonnable que chaque communauté urbaine de 3000 habitants, qui n’a plus de boucherie et dont la boulangerie fait le tri du courrier postal à temps partiel et point de dépôt pour la Redoute et les 3 Suisses, en ait un de chaque banque sur la place du village pour que les citoyens puissent tirer de quoi acheter leurs billets de loto, de PMU, de gratmoildos ou autre impôt volontaire pour ceux qui n’en payent guère d’autres) mais ce n’est pas chez nous qu’on tripatouillerait le Libor, qu’on bidouillerait avec l’Iran, qu’on blanchirait des carabistouilles ou qu’on gaspillerait en quelques clics de quoi racheter PSA et Doux d’un seul chèque.

On a un petit problème avec l’automobile, certes, mais globalement, l’industrie pollue beaucoup moins que quand on avait des usines, on consomme beaucoup moins d’essence à l’heure de circulation que quand on pouvait rouler à Paris et avancer sur les autoroutes, et on a beaucoup moins de contrariété que s’il y avait encore des rentiers patriotes ou des salariés supérieurs qui pouvaient se payer ou se faire offrir d’agressifs Panzers de ville ou limousines de course made by Germany (immatriculés dans un pays de résidence à fiscalité favorable et absence d’accord de transmission des amendes, de préférence) plutôt que de sages familiales et citadines françaises fabriquées au Maroc, en Espagne, en Turquie ou ailleurs où le coût du travail permet d’abaisser le prix de vente d’une bagnole de quelques centaines d’euros, ce qui n’a absolument aucune importance pour les parts de marché ou la compétitivité -l’option GPS ou clim’ est facturée bien plus- , mais où le droit et le goût du travail ajoutés à quelques subventions locales et européennes permettent de produire à peu près comme les usines en Europe des concurrents Coréens, Chinois et Américains (les Allemands et les Japonais, c’est autre chose, comme ça fait 40 ans qu’ils fabriquent d’excellents bagnoles solides qui se dévalorisent plus lentement que les nôtres et que Volvo a peu ou prou disparu du radar, ils ont une clientèle solvable fidélisée qui s’ajoute à celle des nouveaux amateurs de symboles de virilité sociale).

L’arroseur arrosé des frères Lumière, c’était quand même plus civilisé

Et la voiture (allemande) reste un bel objet de convoitise et de plaisir, en France.

On a un petit problème avec les poulets, depuis le naufrage de Doux et les normes de production pour les blancs de poulet congelés et les oeufs. Mais c’est quand même moins ennuyeux que quand on avait des fermes à la campagne avec des coqs qui réveillaient le week-end les joueurs de golf venus en voiture allemande ou suédoise, et des oeufs qui n’avaient pas tous la même taille ou dont les coquilles n’avaient pas rigoureusement la même couleur au désespoir des mômes bien peignés des joueurs de golf en voiture allemande ou suédoise.

On a un petit souci avec les moyennes entreprises qui ne sont pas assez grosses, les startups qui ne grandissent pas et les petits commerces qui vont moyennement, mais ça fait des siècles que ça dure, que les patrons râlent pendant les campagnes électorales mais qu’ils se débrouillent jusqu’aux élections suivantes et achètent quand même des voitures de fonction allemandes ou suédoises, des clubs de golf japonais et des fringues anglaises ou italiennes.

Bref, cet été, tout va raisonnablement bien, même s’il y a toujours comme une fracture, dans ce pays.

Et s’il faut quand même garder un oeil sur les banquiers anglo-saxons pendant les vacances.

Mais du moment que le couple franco-allemand va, tout va.

Quant aux couples franco-français, rien de nouveau sous le soleil, on s’est toujours enguirlandés sur le choix du lieu de vacances et en faisant les bagages, ça n’a jamais empêché le pays la Seine de couler : fluctuat, ner mergitur, comme on disait à Paris-Plages quand les mômes avaient une heure de latin par semaine en 6ème.

Le seul vrai sujet de préoccupation (hors « Bang », cf infra), c’est avec les politiciens et dirigeants français (zélus et autres zélites) : qu’ils perdent leurs cheveux comme ça est quand même le signe qu’ils sont un peu préoccupés, et ça ne peut pas être seulement parce que Jospin et Bachelot écrivent (bénévolement, honni soit qui penserait que des fonctionnaires et autres retraités privilégiés cumuleraient) à 4 mains un rapport sur la moralisation de la vie publique.

Les scientifiques pensent avoir découvert pourquoi les politiciens  français font toujours leurs discours debout et gardent généralement leur veste de costume en vacances et une chemise à la plage

Jusqu’ici, tout va bien en France ce matin (à part ces petites émeutes à Toulouse, cette histoire de saccage d’un studio TV par des sportifs olympiques « exemplaires » et ces dénis sur la récession, l’austérité et quelques autres évidences économiques et industrielles, qui deviennent aussi maladifs que celui sur le AAA en son temps) sur Twitter. Enfin, presque tout.

J’ai aimé une vidéo @YouTube http://youtu.be/jHPOzQzk9Qo?a Monty Python – Always Look on the Bright Side of Life

Climate change: That sinking feeling http://econ.st/Nq7lE3  Retweeted by Renaud Favier

AIR FRANCE : Grève à Strasbourg : http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg-communaute/2012/08/09/en-greve-contr … e-la-fermeture-de-la-ligne-strasbourg-roissy Retweeted by Renaud Favier

Bon, on ne comprend pas si #Valls est méchant et/ou si les autres = tartuffes mais les Roms indiffèrent les indignables http://renaudfavier.com/2012/08/09/sindigner-a-chaque-indicateur-economique-francais-deplorable-est-has-been-maintenant/ …

Bon, on va encore vers un désastre à -70 milliards du commerce extérieur comme en 2011 mais c’est un détail #France http://renaudfavier.com/2012/08/11/ach-deficit-commerce-exterieur-et-competitivite-de-france-gross-malheur-maintenant/ …

Cette année l’invitée de la Fête de la Rose à Frangy en Bresse (19 août) est Marisol Touraine, ministre des affaires sociales. Venez nombreux ! Retweeted by Renaud Favier

Le travail de @montebourg porte déjà ses fruits RT @le_Parisien_fr : La BDF prédit l’entrée de la France en récession http://bit.ly/RopGlB Retweeted by Renaud Favier

Que vont faire #Hollande et le gouvernement #Ayrault face à la #récession? Créer un nouvel #impôt anti-récession? #Montebourg est d’accord Retweeted by Renaud Favier

Je ne sais pas pourquoi je m’embête à critiquer Montebourg, Jean-Vincent Placé le fait tellement mieux que moi. Et il est plus méchant ! 🙂 Retweeted by Renaud Favier

La majorité vole en éclat sur les questions industrielles, écologiques et européennes http://bit.ly/OSRefO Retweeted by Renaud Favier

PSA veut fermer Aulnay mais la DS5 et la 508 pourraient être produites en Allemagne | @scoopit http://sco.lt/63autF Retweeted by Renaud Favier

Le « Spiegel » ironise sur les vacances en France du gvt et souligne que seul Montebourg a fait du zèle en allant chez les Ch’tis Retweeted by Renaud Favier

Scènes de guérillas urbaines dans les quartiers populaires de Toulouse. http://bit.ly/NwQcZq Retweeted by Renaud Favier

Quelle effronterie ! RT @rosschawkins David Cameron in Team GB house : « Fifteen more golds than France, is that right ? What’s not to like ? » Retweeted by Renaud Favier

France have Adidas, Jamaica have Puma, USA have Ralph Lauren and Team GB have NEXT … Retweeted by Renaud Favier

Team GB won more golds than all bust EZ countries (including France & Belgium) put together. Does that mean we can afford to bail them out ? Retweeted by Renaud Favier

1792: France – Louis XVI of France was formally arrested by the National Tribunal for high treason, and declared an enemy of the people. Retweeted by Renaud Favier

Vive la taxe ! The new French Socialist president proposed a 75% top individual tax rate. Will the rich flee France ? http://dld.bz/bJq3b Retweeted by Renaud Favier

Hollande’s Honeymoon is Over; 54% of Voters Unhappy; Unions Promise « War » in September: As France slides deeper … http://bit.ly/TAJkef  Retweeted by Renaud Favier

J’ai rejoint le groupe Viadeo Cámara Franco Mexicana de Comercio e Industria A.C. (CFMCI) : http://viadeo.com/s/Ct4Jo 

Jeux Olympiques #London2012 finis. Ouf ! On peut passer à autre chose #InRealLife #Holiday #Summer #Beach http://wp.me/pJjbe-54Z 

Les JO sont terminés, la « rentrée » (et les concurrents) approche(nt) : il est temps de lire des choses sérieuses http://viadeo.com/s/Cmxvg 

Les JO sont terminés, la fin des vacances approche : il est temps de se (re)mettre à lire des choses sérieuses http://lnkd.in/MVQCE4 

Qui paiera pour le déploiement des énergies vertes? http://bit.ly/MS9RVy  Retweeted by Renaud Favier

Le #eBook #Livre électronique gratuit « Compétitivité 2012 » approche des 1000 e-lecteurs en une grosse semaine #Succès http://www.youscribe.com/catalogue/livres/ressources-professionnelles/competitivite-2012-1822197 …

@cftchus: Hollande ira à Londres soutenir l’équipe paralympique |@scoopit http://sco.lt/6CTQnp ” – Le #PSG a un match à Londres ?

Rappel : on est lundi p. les uns, les vacances sont bientôt finies p. les autres, il faut #TTU lire #Compétitivité 2012 http://www.youscribe.com/catalogue/livres/ressources-professionnelles/competitivite-2012-1822197 …

Olympics are good, but real #business life & competition come more often (#coffee, too) http://wp.me/p27ovB-la  http://fb.me/1Dr9cV20u 

#Compétitivité : #France n’a pas mal performé #JO2012 & Experts ont été excellents (au #Handball, les autres …) http://viadeo.com/s/fYENT 

Lundi, il fait (déjà de nouveau) gris à Paris & les TV vont recommencer à parler de crise, maintenant que JO sont finis http://wp.me/pJjbe-54Z 

Ouf ! On est arrivé à finir les Jeux Olympiques à temps avant le retour au bureau (ou la plage) lundi #JO2012 http://wp.me/pJjbe-54Z 

Ouf ! On est arrivé à finir les Jeux Olympiques à temps avant le café au bureau lundi #JO2012 http://wp.me/pJjbe-54Z  http://fb.me/1DU9M5sQE 

Cérémonie de clôture des Jeux Olympiques #London2012 finie. Ouf ! On peut passer à autre chose, maintenant http://wp.me/pJjbe-54Z 

Good Game(s), Thx @ #UK & All Others 😉 w/ Madness at The Diamond Jubilee Concert ♚ – http://bestcoffeeinparis.wordpress.com/ ♫ http://blip.fm/~1cd5wz 

RF – 14 août 2012

Ceci écrit, quel que soit le temps pour la fin des vacances françaises et la météo en Europe pour la fin de l’été du dragon, ou vice versa, et la tarte à la crème de la pensée politique magique du moment à Paris et grande banlieue (lire jusqu’à Lille, Nantes, Bordeaux, Marseille, Lyon, Strasbourg et Kourou, approximativement ; la très grande banlieue d’Ajaccio à Bastia via les Antilles, la Réunion et Tahiti étant encore un autre sujet) maintenant on peut télécharger sur Amazon quelques eBooks sur le monde tel qu’il va (ou pas) vraiment, pour se préparer avec humour mais sérieux à la France et au monde tels qu’ils approchent en klaxonnant (mais comme c’est à vitesse supersonique, les gens qui sont devant n’entendent rien et seront un rien surpris et secoués par le « bang »).

    

On peut également lire ou télécharger ces eBooks sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et mieux adapté que ePub à l’impression en format A4) en cliquant sur les icônes ci-dessous avec le mulot.

               
               
         
           
        
       

Whatever works, mais si on a du 3G ou du wifi, on peut aussi lire (gratuitement) le dernier billet du blog “Café du matin à Paris” (ou un résumé en anglais si on est anglophone et/ou pas trop chauvin) avec le café, cela ne peut pas nuire gravement aux exportations ou au made in France.

Conclusion provisoire : cliquer sur l’image ci-dessous

RF

Passage au blog « Compétitivité » : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog « Voyage en 2012 » : clique sur l’image ci-dessous

Passage au blog « France 2012 » : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog « English Coffee » : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog « Café du matin à Paris » : cliquer sur l’image ci-dessous

Publicité

Le slip français, après les Lip français, une certaine idée du changement (de slip) en France…

Il serait dommage d’avoir perdu le sens de l’humour au point de ne pas sourire de la campagne … publicitaire d’une marque de slips « made in France » qui surfe joyeusement sur la com des candidats à l’élection (non, pas l’érection, honni soit qui mâle slip pense…) présidentielle.

Non pas que la performance économique de la toute jeune entreprise, qui sous-traite sa production à une petite usine en Dordogne elle même récemment reprise au terme d’une descente aux enfers hélas trop classique dans l’industrie textile française, soit encore à la hauteur des géants globaux de la confection ou en mesure de déclencher une vague de licenciements chez Pôle Emploi, mais les 4000 slips vendus en quelques mois constituent un joli succès d’estime et ont assuré une part non négligeable du plan de charge du sous-traitant. C’est, peut-être, le début d’une aventure d’entrepreneur assez habile pour « rider » sur l’air du temps, et en tout cas une bonne vague médiatique pour un jeune HEC (26 ans) dont le moins que l’on puisse dire est que s’il a usé ses fonds de culottes sur les bancs standards de la méritocratie héréditaire hexagonale, il a osé braver les modes étudiantes en bousculant au passage les conventions vestimentaires. Ce n’est pas « Rasta Rocket », mais c’est cool, man !

Même si on ne peut immédiatement conclure que le bonheur est dans le slip en Dordogne comme il est réputé dans le pré dans le Gers, à tout le moins peut on supposer de la relative proximité géographique (vu de Paris …) qu’un des candidats devrait avoir assez d’humour corrézien pour ne pas en vouloir au jeune entrepreneur d’avoir un peu joué avec son image pour mieux relever l’emploi dans le Sud-Ouest.

Quant à l’autre candidat clairement marqué « Sud-Ouest » et encore plus spécifiquement attaché au « Produire en France », on pourrait même se demander s’il n’aurait pas intérêt à s’approprier le slogan détourné pour redonner de la vigueur à sa campagne un peu ramollie après un départ convaincant, si on n’avait pas le sentiment que le troisième homme manquera un peu d’humour tant qu’il ne sera que bon 5ème dans les sondages.

On ne peut par ailleurs imaginer une seconde que le sénateur candidat des luttes populaires mais de classe, par ailleurs réputé doté d’un des meilleurs sens de l’humour du politicosme même s’il est mis un peu en mode « veille » pendant la campagne électorale, puisse ne pas verser une larme révolutionnaire mêlée d’émotion ouvrière en constatant qu’à un minuscule mouvement (groupuscule ?) près, « le slip français » devient « les Lip français ».

Même le citoyen candidat président, dont les détracteurs considèrent qu’il laisse la France en slip mais les supporters soulignent qu’il a su en protéger avec vigueur toutes les parties, même s’il n’a pas pu faire de miracles, est obligé de reconnaître que ce détournement de son affiche de campagne 2007 est élégant …

… et que celui de l’affiche de 2012 est nettement plus flatteur que ceux que quelques centaines de geeks plus ou moins opposants et plus ou moins talentueux s’étaient amusés à inventer avec l’application internet proposée par les jeunes socialistes, et peut-être même plus … excitant que l’original.

Quant aux femmes de la campagne, parité et égalité de présence média oblige même s’il est improbable que leurs scores soient nettement plus significatifs que ceux des deux messieurs « snobés par les « détourneurs », elle ne sont pas oubliées par la marque qui proposera d’ailleurs « bientôt » une gamme « Pour Elle ».

      

A une exception près, toutes les interprétations étant possibles pour ce qui pourrait s’expliquer politiquement, voire commercialement, mais qui n’en reste pas moins un manque de (radio ?) courtoisie vis à vis d’une femme qui est à preuve du contraire le troisième homme de la campagne et dont même ses (nombreux) ennemis ou adversaires admettent qu’elle « en a dans le slip ». Mais une très petite entreprise n’a pas les moyens de s’offrir toute la communication qu’elle souhaiterait et c’est peut être juste une négligence bien compréhensible pour un dirigeant de PME par définition occupé à gérer les urgences au four et au moulin, à s’occuper de l’intendance, des finances et du marketing, entre autres.
Et même du cadrage des photos de promo, parce qu’on sait bien que, avec ou sans le Pen de l’un ou l’autre sexe, tout est dans les détails, quelle que soit la taille ou la couleur du diable slip (ou le pays de fabrication de la machine à coudre, mais il y a prescription) …
Last but not slip, en tout cas, une vidéo complète l’arsenal pour un buzz d’enfer.
.
.
Il serait déplacé, voire de mauvais goût, de souhaiter « bon vent » à l’entreprise à laquelle la bonne humeur sert à l’évidence de Viagra naturel. Et pessimiste, voire de mauvais esprit, de signaler que si jamais le succès commercial venait à s’essouffler, le personnel pourra peut-être se reconvertir dans la maroquinerie de haut de gamme comme les « Lejaby », quitte à devoir envisager des circuits de distribution un peu plus spécifiques pour des dessous en cuir. On peut de toute façon féliciter les parties prenantes à cette jeune réussite française à l’humour un peu gaulois, mais jamais grivois et toujours « So French, so Good Chic ».
    
* * *

RF 1er avril 2012. Retour vers des e-books et autres publications en français qui ont du slip et la dose d’humour réglementaire recommandée par les normes européennes en vigueur pour passer un excellent 1er avril sans avoir les boules.