L’autre front protestationniste (celui de Mélenchon) n’est pas non plus une option

Le FN, c’est populiste, vulgaire, pas crédible, sans humour, et vaguement inquiétant, l’affaire est entendue.

Les Frondeurs et autres rebelles d’opérette d’autour du PS et des vrais-faux centres, c’est pareil, mais un peu (à gauche ?) plus caviar, et totalement bidon.

Le Front de Mélenchon, c’est pareil, mais (nettement plus) à gauche, courant insoumis à grande gueule nostalgique du « Grand Soir ».

Depuis 2012, Mélenchon, au demeurant attachant si on supporte ses vociférations d’ado gâté éternel et son prêchi-prêcha avec citations de Jaurès et mines de cabotin surjouant Cyrano comme si c’était du Brecht, ou vice-versa, et vraisemblablement assez sincère et authentiquement indigné dans son délire paléo gauchiste post-hippie, se prend pour le post Bolivarien (honni qui « bon à rien y pense ») Hugo Chavez sauce Paris-Bruxelles (en Thalys 1ère classe offert par le camarade tribuable comme tous les intermittents de luxe de haute et basse-cour du triste spectacle politicien franchouillard) …

En 2017, Hollande aura mis la France dans l’état du Venezuela bananier soviétisé de Chavez, économie bousillée, richesses dilapidées, démocratie flinguée, corruption institutionnalisée, politiciens décrédibilisés, talents exilés et/ou patrons de chambres d’hôtes, diplomatie gesticulante de Guignol, guerre (plus ou moins) civile (plus ou moins) larvée …

Sur un malentendu, ça peut marcher pour le Jean-Claude Duss du Paysage Peoplitique Parisien (mais les biobos de plus de 50 ans sont un peu revenus de ses envolées à la Fidel Castro insoumis parce que le champagne est tiède, et les chômistes en culottes courtes et citoyens sans-dents pas encore abstentionnistes semblent avoir une préférence électorale pour l’autre front protestationniste roi de la démago indignée, ou espérer un pirate providentiel, un frondeur prodige plus qu’un éjacalculateur candidat précoce génération Juppé Fabius Bayrou Filoche surfant sur la vague Bernie Sanders) qui veut mourir sur scène …

En tout cas Méluche rend un fier service à Hollande (qui lui avait envoyé l’ascenseur en l’invitant au dîner de C…astro à l’Elysée, graal de tout bon gauchiste mondain de salon parigot) en stérilisant les véléités de primaires à gauche plus radicalement que Duflot (ou autres tartuffes de l’écologisme professionnel genre Dany le Rouge et truffes du gauchisme peint en vert potemkine au balai brosse), et moins ridiculement que le toujours velléitaire, mais de moins en moins vert, Hulot ou les plics et blocs usual suspects de l’ultra-gauche groupusculaire de chez Besancenot ou encore (plus) pi(t)re.

Allez mon Rocky ! #‎MélenchonCestJeanClaudeDussDéguiséenChavezJouantRocky2017‬

Melenchon 2017

Quand j’étais gamin, une vieille cousine qui prétendait avoir connu François Mitterrand jeune, disait à qui voulait l’entendre : « Si on n’est pas de gauche à 20 ans, c’est qu’on n’a pas de coeur … si on est encore sincèrement de gauche à 40, c’est qu’on n’a pas de cerveau » (Méluche ajouterait probablement, parce que l’homme qui n’est pas sans qualités a plus d’humour que le militant : « Si on n’est pas Front de Gauche de 7 à 77 ans et plus si affinités, c’est qu’on n’a pas de cojones … et ça ne risque pas de s’améliorer si Mélenchon prend le pouvoir en 2017 parce qu’il va les faire couper à tous les sociaux-traitres »).

RF – 11 février 2016

Non, le Front de(s) Gauch(ist)e(s) n’est pas non plus une solution

Le #FDG de Jean-Luc Mélenchon, et vice-versa, a eu le mérite d’organiser régulièrement des spectacles comiques auxquels les Parisiens des arrondissements populaires peuvent aller à pied. Cela se passe Place de la Bastille, en général, parfois à Bercy, pour changer, maintenant.

melenchon-paris-revolution-fiscale

Mais ce pauvre JLM connait le triste sort des vieilles gloires du spectacles. Par charité, on ne mentionnera pas la polémique sur les chiffres du rassemblement contre « l’injustice fiscale » du dimanche 2 décembre 2013, où, sous un joli soleil austerlitzien, les grognards vinrent à 100 000 selon les statisticiens du Front de Gauche, à 7 000 d’après les compteurs de la préfecture de police, et à une petite quarantaine, à vue de nez, pour le film mise en scène par TF1. D’autant que Mélenchon récuse toute « intox » dans l’Express http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-images-de-l-interview-de-jean-luc-melenchon-ont-elles-ete-manipulees-par-tf1_1304492.html et qu’on ne peut pas faire confiance au Nouvel Obs, canard de la gauche centro-bobo, pour être honnête intellectuellement en copiant-collant les éléments à charge de manipulation stalinienne par l’image http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20131202.OBS7810/melenchon-sur-tf1-le-zoom-qui-fache.html

Mélenchon Trucage Photoshop

Vieillir, pour un comédien, même talentueux, c’est généralement un naufrage …

Avant, il y a 2 ans maintenant, le vieux tribun qui avait alors remplacé le retraité le Pen (lui même successeur du regretté Georges Marchais sur le créneau « vieux bonimenteur pour amateurs d’idéologies d’avant les guerres ») pour les amateurs d’envolées lyriques et de grands moulinets de petits bras, semblait croire que la rive gauche de la vague bobo du Paris protestationniste lui permettrait de figurer honorablement au classement des candidats de témoignage à l’élection présidentielle.

Crédits : Hub

Sur un malentendu, ça aurait pu marcher, au moins pour tutoyer le 2ème tour.

Las, entre les trotskistes canal institutionnel qui ont trouvé une bonne bouille et un discours franc au remplaçant du jeune retraité Besancenot (lui même successeur d’Arlette), les bobos paniqués par le syndrome de 2002 qui ont préféré voter « utile » dés le premier tour, et les trotskistes canal hystérique qui ont adoré voter pour une prof de déconomie socialiste qui ne marche jamais nulle part, Jean-Luc s’est retrouvé tout gros Jean, sinon groggy, avec grosso modo la moitié du score du FN, très en deçà du résultat que ses groupies lui prédisaient et des espoirs délirants des fans qui le voyaient déjà à l’affiche du second tour.

Ensuite, il a été mis KO par la blonde du FN aux législatives, ayant confondu saut sur Dien Bien Phu et parachutage sur scrutin de liste, puis plongé en dépression par le décès d’Hugo Chavez, et il a commencé à vraiment décliner, surtout de la tête, le Vénézuélien.

On croyait qu’il était cuit, et qu’il allait passer la main à Clémentine, profiter de ses retraites privilégiées de politicien haut fonctionnaire, sénateur, et député européen, quitte à se faire parachuter au CESE comme tout le monde, ou à rejoindre l’écurie de Martine Aubry.

Jean Luc Melenchon et Martine Aubry

Pourtant, JLM avait fait des efforts pour surfer sur la vague de la désindustrialisation. Mais c’est trop compliqué pour un énarque de se faire passer pour un ouvrier au chômisme.

Jean Luc Mélenchon

Pourtant, JLM avait bien tenté le surf sur le malheur des damnés du SIDA et le clin d’oeil aux communautarismes chics de Paris. Mais ça a foiré, d’autres sont plus « glamour ».

2012-04-02autain-melenchon

Pourtant, JLM avait bien joué le coup pour draguer les post-féministes, en mettant la jolie, et militante, Clémentine Autain en avant. Mais l’écran est resté totalement transparent.

Pierre-Laurent-Clementine-Autain-Jean-Luc-Melenchon

Pourtant, JLM avait pris de gros risques physiques pour aller jouer les révolutionnaires sur les terrains les plus inhospitaliers, des haciendas du Vénézuela, jusqu’à la Fête de l’Huma.

Pourtant, JLM avait presque réussi une amusante OPA sur l’écologisme rouge-rose, avec le coup de la planification écologique (courant nucléaire), et failli pêcho la belle verte Eva.

Avignon - Eva Joly et Jean-Luc-Melenchon 15 juillet 2013

Pourtant, JLM  a encore une petite troupe de fidèles en Boboland, et s’est débrouillé pour maintenir une chance de buzz avec une chef de file souriante pour les municipales à Paris.

Et les habitants du XIIème arrondissement sont honorés d’avoir comme élu, conseiller de Paris, re-candidat pour 2014-19, un proche de JLM, le souriant historien Alexis Corbière.

643px-Alexis_C._184A_D.Labat-Gest

Crédits Photo Wikipédia / D. Labat-Gest – 643px-Alexis_C._184A_D.Labat-Gest

Mais, non, ça ne marche plus. A part Jean-Jacques Bourdin qui l’invite encore volontiers prendre un café quand il a un désistement à son talk-show du matin, JLM n’intéresse plus que quelques twittos.

Montage TF1 pour Jean-Luc Mélenchon

Crédits @MikeGuib sur Twitter

Pour tenter de rebondir et de ne pas être enterré avant le Grand Soir, JLM va devoir proposer une nouvelle donne un peu sexy, comme les autres d’à droite des gauches.

Ou essayer une alternance pour tous des gauches d’à gauche, en draguant un partenaire compatible, comme on fait les autres de la gauche des centres qui se sont pacsés.

Mais c’est peut-être déjà trop tard pour le vieux solitaire.

So long, cow-boy.

Renaud Favier – 3 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

Dégoût de la politique … Dégoût des autres … What else à Paris ?

Degout

Le dégoût des Français pour la politique et les politiciens, quelles qu’en soient les couleurs, ça ne se discute pas … avec le café, si on n’a pas le coeur bien accroché.

On n'aime pas

Et une soif franchement masochiste pour les sujets qui consternent.

Vomir

Pas besoin de longs discours de champions de grands oraux, de dessins de consultants, moins encore de vidéos sur réseaux sociaux, de twits d’éléments de langage de communicants politiques, ou de powerpoint de gourous conférenciers encore plus chers que des avocats stars …

DSK-traité-de-mi-homme-mi-cochon-par-son-ex-éprouve-du-dégoût-e1361532275538

La radio France Info fait, en deux minutes, un bref survol, superficiel mais pertinent, presque clinique, de la situation au 18 octobre 2013, entre le (médiatique) patakès Leonarda, les (discrètes) carabistouilles budgétaires, et la (triste) bouillabaisse des primaires marseillaises du PS : http://www.franceinfo.fr/politique/l-info-politique-le-7h40/les-francais-et-le-degout-de-la-politique-1180883-2013-10-18

logo

Alors, l’affaire Leonarda, petit électrochoc ou mini cerise sur un mauvais mille-feuille perpétuel auquel les Français sont tellement habitués qu’ils l’avaleront comme bûche de Noël, puis s’en contenteront comme pâtisserie de Pâques, avant d’emporter les restes pour le pique-nique sur la route des grandes vacances ?

Rive Gauche

Vaste question

Nihilisme

Ceci twitté, si on est trop dégoûté par la politique pour en supporter même un quart de page dans le journal avec le café au comptoir ou deux minutes à la radio du bistrot, on peut se brancher le baladeur sur FIP, Nostalgie, Radio Classique ou Le Mouv’, selon ses goûts musicaux, et lire un vrai bouquin, pour se changer les idées (ou pas) et s’aérer le neurone pendant les vacances scolaires. http://www.decitre.fr/livres/degout-9782362790263.html

Dégoût

What else ?

Renaud Favier – 18 octobre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Qu’on soit normalement supporter politique et/ou sportif (c’est comme intégriste religieux, mais plus facile, on n’est pas obligé de lire un livre), énormément militant canal historique, ou pas très impressionné, ni intimidé, par les politiciens français contemporains baisocrates, alcooliques, baisocrates alcooliques, ou d’autres partis (pastis ?), on peut télécharger des livres électroniques, gratuits ou au prix d’un café en terrasse dans un quartier normal de Paris, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur Amazon pour les contribuable patriotes exemplaires défenseurs en mode über-tartuffe de première catégorie des librairies, et de l’avenir d’une certaine idée de la civilisation. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         
Et du plus « business » (gratuit, of course).
Frenchonomics Small           
. . .
Le bonus : Parachute doré … http://www.youtube.com/watch?v=pKtagopaSIA
Bonus 2 : Rêver, c’est déjà ça … http://www.youtube.com/watch?v=jBIWL9S32QQ