Si, Sissi, on va sortir par le haut de 2020 ! #BonneAnnée2021 #HappyNewYear

La pente est raide, mais y’a (encore) de la lumière

Je dis pas que 2021 s’annonce en mode tapis rouge avec ascenseur social à volonté et à tous les étages, ni qu’on rasera gratis sans se barber toute l’année et plus si affinités, moins encore que des paquets dingues de pétales de fleurs fraîches vont accompagner les pas de tout le monde dans toutes les cordées sous le soleil et le grand ciel bleu ou étoilé selon les horaires …

Je dis que quand faut y aller, faut y aller, et que s’il faut se mettre au ski de randonnée plutôt que de se les geler sur un télésiège diesel prohibitif, c’est ni plus crétin, ni moins écolo, que si Bercy n’a pas investi le surendettement généralisé seulement que dans de l’inutile, c’est peut être pas plus dramatique que ça que la France ait un peu compris que mettre ses économies dans l’immobilier rbnb de Paris biobogaucho et surconsommer le reste en conneries et livraisons en vélo nucléaire en attendant les drones Amazon ou une pizza imprimée en 3D confiné devant son écran ou en bord de piscine pour les donneurs de leçons de morale les plus privilégiés, ça avait moins de sens qu’acheter des trucs nécessaires en proximité et des actions de boites encore un peu françaises pas trop mal gérées tentant vaille que vaille de créer ou au mois maintenir un peu d’emploi réel, et puis que de toute façon, on n’a pas trop le choix, soit on remonte la pente avec nos petits pieds, soit on sort du jeu avec un gros pied au QI alors que franchement on avait toutes les meilleures cartes en main, et qu’il nous en reste toujours plus qu’à plein de gens dans le monde qui se sortent les doigts plutôt que de passer des concours de fonctionnaires en priant « pourvu que ça dure et que les salaires, primes, indemnités, avantages, privilèges et retraites du public continuent à être payés grâce aux impôts des uns et à la dette qu’on repasse aux futurs tous, voire surpayés pour les plus chanceux, cumulards, voire pas très exemplaires (notez que 8500 balles de retraite pour Mélenchon, si le chiffre aimablement divulgué par un questeur de l’Assemblée Nationale ( https://www.bfmtv.com/politique/retraite-melenchon-assure-ne-pas-savoir-combien-il-touchera-le-1er-questeur-de-l-assemblee-lui-repond_AV-201912220048.html ) est juste, ça lui suffira à peine pour payer l’impôt sur la fortune immobilière et les frais d’entretien du patrimoine accumulé en une vie de politique politicienne, sauf s’il arrondit ses fins de mois en RBnB ou location a des camarades dans le besoin de logement).

J’ignore quelle(s) raison(s) a le sage de montrer la lune, et tout autant si l’idiot a tort ou (dé)raison de regarder le doigt selon l’adage (attribué à la Chine, comme le virus qui secoue le monde ces temps-ci, coïncidich, nicht ?), de toute façon mieux vaut regarder vers le haut pour ne pas commencer 2021 avec des vertiges …

Bref, que vous soyez plus ou moins bien placé dans la cordée, que vous finissiez 2020 plus ou moins déprimé, et que vous vous soyez exilé à l’étranger ou comptiez en France encore au moins une année résider tant que votre bagnole n’est pas brûlée, que vos motifs réels et sérieux nonobstant le fisc et autres ordinaires contrariétés de rester pas ne sont pas carbonisés, et que vos gosses scolarisés ne sont pas irrémédiablement sur une voie de garage à carte de syndicalisme étudiant pour tout viatique engagés, il me semble souhaitable de lâcher 2020.

Bon tout pour 2021 en France et orbi, regardez vers le haut, mais faites gaffe à ne pas vous prendre les pieds dans le tapis (même, surtout rouge).

RF – 2020 est bientôt fini, c’est pas trop tôt !

PS : oui, c’est super narcissonombriliste d’illustrer des voeux avec une photo de soi-même-je, au demeurant aussi sexy qu’un selfie de bankster okboomer à cravate ressortie du 20ème siècle, mais si quelqu’un a mieux à proposer, genre photo de chat mort ou vif, paysage de paradis perdu ou pas, ou truc marrant copié-collé du ouaibe sans trop se fairche pour les doigts d’auteur, y’aka m’envoyer une vraie ou virtuelle carte de vœux avec une image plus convenable (ou pas) de votre goût à vous, et on en reparlera à la saison de voeux pour 2022.