Vive la France … qui voudrait (ou pas ?) devenir un paradis fiscal !

1457690_10202549445480449_480684085_n

Crédits : Wingz (Dessins de Presse) – http://www.wingz.fr

Certains Français osent toutes les démagogies, tous les couacs, tous les sifflets indécents ou flagorneries tartuffesques, et tous les demi-tours, contre-pieds et autres changements de veste à vitesse supersonique, c’est à ça qu’on reconnait les politiciens professionnels et autres notables les plus toxiques pour l’avenir des citoyens et de la République. Vive la France ! http://www.youtube.com/watch?v=Zdk2skqen3A

Enfin, ça ira (peut-être) mieux en 2014 … quand les comiques de Bercy auront dégagé, ou décidé de bosser sérieusement plutôt que de tergiverser entre grand soir fiscal et hausse de la taxe sur ceux-ci ou cela, de passer leurs journées à visiter le monde en première classe Air France, à faire de la propagande électorale en province, ou à essayer de recaser les membres de leurs cabinets pas encore assez hauts fonctionnaires qu’ils n’arrivent même pas à planquer en placard doré au tour extérieur, ou de choisir leur carte de voeux de Joyeux Noël et Bonne Année.

Allez France !

Renaud Favier – 23 novembre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Frenchonomics     Compétitivité 2012 couverture

Quand on est femme ministre (de l’écologie d’un gouvernement normal de gauche), on ferme sa g…, ou on est démissionnée

nicole-bricq-delphine-batho

Le limogeage de (complot machiste contre ?) Delphine Batho du ministère de l’écologie réellement socialiste de marché en 2012, nous fait penser que Nicole Bricq en avait elle-même été évincée mi-2012 à peine revenue du sommet des écolocrates de Rio, mais surtout, nous rappelle avec une tendre émotion le vieux cri républicain, presque Audiardien, de Jean-Pierre Chevènement (tiens, au fait, il a quitté son appartement social, lui, ou obtenu une dérogation pour y rester jusqu’à ce que mort s’ensuive, la sienne ou celle des méritants en liste d’attente comme dans ce délicieux film « Le Viager » ?), poussé dans un autre temps : « On ferme sa gueule, ou on démissionne ».

Ectac.Presidentielle-2012-Chevenement-candidat.03

Quoi qu’il en soit Delphine Batho a été limogée (et byzeway, certains esprits forts observent que Montebourg, qui n’épargne pas le Premier Ministre d’au moins une saillie hebdomadaire, mais n’a jamais contredit publiquement Ségolène Royal ou été en situation de s’opposer à la commande publique sur fonds des tribuables d’une flotte de ségomobiles subventionnée par les tribuables, n’a pas encore été expulsé de son étage à Bercy, lui).

532615-france-s-minister-of-ecology-sustainable-development-and-energy-delphine-batho-leaves-after-the-week

Les plus cyniques souriront en pensant que quand on sait que de toute façon on sera lourdée au remaniement, ça peut être une bonne stratégie perso, surtout quand on a pas les diplômes permettant de se recaser facilement par réseau, de faire semblant de s’indigner sur un dossier qu’on n’a même pas lu (de fait, son budget direct est réduit de 7% mais c’est plus que compensé par des transferts a priori favorables à l’environnement, notamment pour le logement chez Duflot, qui sait bien qu’on n’est jamais si bien servie par Bercy que quand on pique soi-même aux autres ministres) et de se mettre sur les rangs pour un bon fromage républicain avant que tous les autres remaniés soient sur les bonnes affaires (pour Bricq, on ne comprend vraiment pas pourquoi elle ne fait pas pareil, mais peut-être qu’à son âge, avec une petite retraite privilégiée de sénatrice et un mari politicien de base en Ile de France sans avantages acquis particuliers (ni immense logement de fonctions et/ou social(iste) à prix d’amis garantie à vie à Paris intra muros, même si ça semble assez commun en Normalie) en principe (nom commun, dont certains manquent, et que d’autres ignorent), elle préfère voyager encore un peu en First pour gagner assez de miles Air France pour maintenir son train de vie sans devoir renoncer au café du matin en terrasse quand il fait beau et qu’il n’y a pas encore invasion de fumeurs de cigares et autres puanteries).

les-jardins-plein-ciel

Mais c’est peut aussi la reco de ses communicants politiques en Porsche, de quitter le paquebot Hollande en mélenronchonnant face caméra, pour ne pas rater le départ d’un nouveau France en 2014.

445048-delphine-batho-france-s-minister-of-ecology-sustainable-development-and-energy-attends-the-minister-

Mais peu importe, et de toute façon, être ministre l’été, si on n’est pas passionné des places gratuites dans les festivals ou de la gestion des carrières dans son cabinet (quand il y a des bruits de remaniement, ou des opportunités de sauter sur de bons fromages, les conseillers fidèles et militants les moins idiots n’attendent pas la prochaine réduction des enveloppes pour regarder et s’envoler ailleurs), ça n’a guère d’intérêt de rester ministre alors que les administrations ronronnent comme les climatiseurs des hauts fonctionnaires stakhanovistes et/ou ambitieux en ressortant de vieux rapports pour répondre aux questions parlementaires écrites (une fois par an, de nouveaux ou vieux députés reposent de vieilles questions parce que leurs assistants sont en vacances et que personne ne sait utiliser le traitement de texte, et de nouveaux ou vieux fonctionnaires photocopient les mêmes vieilles réponses en actualisant ou inventant quelques chiffres s’il y a quelqu’un qui s’aperçoit que le gisement de réponses date du temps des télex Comatta, c’est une tradition républicaine d’avant Paris-Plages comme de perdre toutes les guerres, même économiques) et que les correspondants et journalistes étrangers savent que la France est arrêtée et respectent sa petite mort annuelle en évitant de téléphoner ou d’envoyer des télégrammes diplomatiques demandant réponse avant octobre). A part Nicole Bricq qui juge crucial d’annoncer quelque chose avant le Festival d’Avignon, ou son propre (second) limogeage, tout le monde la ferme, et comme dirait Chevènement, c’est bien mieux comme ça, de pas bosser comme si on avait (été) démissionné, mais de toucher ses privilèges quand même.

affiche-paris-plages-2013-kiraz

Ceci twitté, tant qu’on aura Montebourg (que ça ferait désordre de virer, pas tant vis à vis de la droite de la gauche de la gauche dont la gauche normale pourrait avoir besoin pour ne pas devoir donner trop de fromages aux communistes, syndicalistes et autres vieux pirates d’avant l’électricité et #anonymous pour ne pas risquer de perdre trop de mairies en 2014 au cas improbable où les zélecteurs seraient plus cohérents avec eux-mêmes, sobres et lucides que godillots, sourds-aveugles-paralysés, ou abstentionnistes, que parce que comme il faut déjà virer Mosco à cause de Cahuzac et Bricq à cause de Bricq, il faudrait mandater un chasseur de têtes pour repeupler vite et bien Bercy avec des gens capables de faire avancer le schmiliblick, et no seulement c’est pas simple de trouver un cabinet RH ouvert en été, non seulement tous les bons cabinets savent que personne de bon, sensé et capable ne voudrait de Bercy maintenant, mais surtout, budget ne permet pas de payer ça, parce qu’avec des success fees genre un an de salaire de ministre, on pourrait faire un gros cocktail de team building pré-électoral au Festival d’Avignon) … tant qu’on aura l’exceptionnel Montebourg twittais-je, ça gueulera sans démissionner dans les ministères pour confirmer la règle de Chevènement, et assurer qu’il y aura du monde à Paris-Plage comme en 2012, même si la météo est pourrie cet été.

12-07-27-valls-montebourg-fabius-hollande-ayraultEn France, on peut virer une secrétaire, délocaliser une boite rentable, vendre les bijoux de famille au Qatar comme tous les pays normaux et écologistes importateurs de pétrole avec dessous de table, et les vignobles aux Chinois comme tous les pays exemplaires et écologistes exportateurs avec pots de vin, ou limoger un(e) ministre plus ou moins volontaire, mais on ne change pas une équipe de comiques qui s’accrochent aux vieilles pierres en gueulant fort … ou alors, c’est compliqué.

305706_4776888382603_40992208_nAllons enfants, vers un monde plus vert quand même … (et SVP, si vous mâchouilles patriotiquement un chewing gum pendant  la Marseillaise parce que ça vous décontracte mieux que de penser à la France, ne le jetez pas par terre comme les manifestants ou comme votre mégot -pas biodégradable, byzeway, mieux vaut se rouler son tabac sans filtre, si on est écolo, et pas milliardaire-, ça va coûter une fortune en karcher bio à la Mairie de nettoyer avant Paris-Plage sous la pluie grosse comme les sincèrement tristes larmes de crocodiles #UMP pour Batho #PS courant Fabius/Dray/SOSRacisme/Ségo, les saletés de toutes ces manifs d’avant pour tous, envers rien ou son contraire, ou contre tout, de depuis le dernier Paris-Plage sous la pluie grosse comme les si purement politiciennes larmes de crocodiles #EELV pour Batho #PS normal pas courant vert incrusté aux maroquins avec privilèges et/ou fauteuils en velours avec avantages acquis), en marche arrière vers les Trente Glorieuses et le temps des BD avec humour qui sont les références principales de la promo Voltaire, avec les Soviets mais bientôt sans électricité pour lire les rapports d’expert sur l’environnement global, ceux de la Cour des Comptes sur la France, et ceux des consultants anglo-saxons sur la réforme de l’état.

gaston-l-ecologie-selon-lagaffe

Tout ça n’est ni très important, puisque ça concerne la France, ni très sérieux puisque ça s’agite autour de la pyramide du Louvre, pas des ruines en Egypte, ni très durable, puisque cela concerne le gouvernement provisoire rose-vert, pas la pierre de Rosette, mais ça mérite quand même un (re)twit ou deux en français, avec le café.

AAAvant, la France méritait un Triple A (voire des « aaahhhh ! » AAAdmiratifs). Mais c’était bien avant.

Avant, une économiste française « normale » voyait Trente Glorieuses devant la France et de sérieux fonctionnaires avaient ressorti les rapports Rueff et Attali. Mais maintenant, il faudrait vraiment légaliser le cannabis, voire l’imposer dans le café, pour que ça fasse sourire.

Maintenant, les analystes de Moody’s ont lu The Economist, et leurs managers ont réalisé que leur boite perdrait toute crédibilité si elle continuait à regarder ailleurs pendant que les pompiers incendiaires de la maison France risquent de mettre le feu à l’Europe.

Les Twittos du monde entier savent ce qui se passe en France.

Et les exilés qui ont exporté des ronds et des emplois ne sont pas trop incités à les rapatrier, ni maintenant, ni avant, ni plus tard.

Alors, on peut croire au Père Noël (les guirlandes lumineuses officielles sont inaugurées le 21 novembre à Paris), même si on n’entend bizarrement pas encore parler de menace de grève chez Air France, SNCF, SNCM, ou whatever peut casser les pieds aux gens qui ont envie ou besoin de (se) bouger pour les fêtes.

Ne serait-ce que parce qu’il y a toujours de la lumière au bout des tunnels, même au pays des ronds-points décentralisés à plusieurs étages financés par les générations futures à crédit à taux variables en CHF contractés par plusieurs niveaux de millefeuille public, des infrastructures à péages supportés par les générations présentes utiles pour les Allemands qui vont en vacances au soleil et les Qataris qui viennent inspecter leur parc immobilier ou regarder leur Zlatan jouer, et du Club de Paris (pas le PSG, celui des rééchelonnement de la dette des pays en faillite sous accord FMI). Il y a encore du potentiel de « think out of the box » dans le pays, et même des gens capables de créer de vrais boites et de vais emplois, et pas seulement d’administrer plus ou moins bien l’existant et autres services plus ou moins publics entre la lecture du « prêt-à-penser » nombriliste pour abonnés aux journaux officiels, en papier ou sur le net, un dîner en ville plus ou moins confidentiel et un golf professionnel ou un week-end de ski social si la météo est propice.

Et puis, il y a la dépénalisation de la compétitivité qui va faire changer le combat d’âme et le désespoir de camp, tétaniser les concurrents étrangers, coopétiteurs européens, spéculateurs apatrides et toussa-touça, et doper le moral de tout le monde à Paris et alentours … si les vrais gens, les djeuns, les entrepreneurs qui sont encore là et la diaspora font le job, mais ça, ça n’est pas nouveau, ni spécifique à la France, d’ailleurs.

Comme on dit dans les films de saison à la TV, et sur Twitter : « sur un malentendu, ça peut marcher … » et « c’est cela, oui … ». Et dans les films en v.o. sur les politiciens français ou étrangers : « Walk the talk ! ».

* * *

Flûte, quelqu’un chez Moody’s a lu The Economist ou regardé la TV française … #AAA http://madeinfrance2012.wordpress.com/ 

Perte du AAA : les arguments de la gauche et la droite s’inversent : Aussitôt, le ministre des Finance … http://bit.ly/WwcL5u  #Politique Retweeté par Renaud Favier

@JLMelenchon Sinon, pendant que d’aucuns mélenronchonnent entre Caracas et une manif à Nantes, Moody’s fait son job avec des mois de retard Afficher la conversation

Les indices s’accumulent, on ne peut plus boire son café du matin sans sentir l’odeur de Noël … http://fb.me/1JuHHrqjK 

Debrief de l’itw de N. Bricq du 20/11 sur Public Sénat , en attendant le replay  (Preuves par 3, rubrique info) http://lnkd.in/FeV45R 

#Compétitivité Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur, en itw à “Preuves Par 3” (Public Sénat TV, 20 novembre) http://lnkd.in/FeV45R 

#Compétitivité Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur, en itw à “Preuves Par 3” (Public Sénat TV) http://fb.me/1pccY9Lrp  Voir la photo

#Compétitivité Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur, en itw à “Preuves Par 3” (Public Sénat TV, 20 novembre) http://tmblr.co/ZnexjvXg_iFP  Voir la photo

Nicole Bricq était l’invitée de “Preuves Par 3” diffusé le 20/11 à 18h. Une émission animée par Michel Grossiord … http://tmblr.co/ZnexjvXg_iFP  RT par Renaud Favier

Cette ministre ne se voit pas « en poupée de porcelaine », c’est qui ? Invitée de Preuves par 3 AFP/Public Sénat 22h45 http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/commerce-exterieur-il-faut-que-l-europe-se-fasse-respecter-selon-bricq-20-11-2012-2339389.php … Retweeté par Renaud Favier

#Compétitivité #HEC Nation Goodwill Observer – Prés. aujourd’hui de l’étude « Marques Pays » avec N Bricq, S Rozès … http://www.hec.fr/Actualites/Calendrier/Premiere-edition-du-Nation-Goodwill-Observer …

G’nite from Paris w/ Electric Light Orchestra « Time » (Full Album) – http://bestcoffeeinparis.wordpress.com/  ♫ http://blip.fm/~1da32v 

COE-Rexecode 2012 sur la #compétitivité française, intéressant. Un peu « Coué », titre exagéré, mais pédagogique http://fb.me/1Sd7KahPM 

COE-Rexecode en mode un peu « wishful thinking », mais le contenu de l’étude #Compétitivité #France 2012 est intéressant http://lnkd.in/Uehx_7 

COE-Rexecode 2012 sur la #compétitivité française, intéressant. Un peu « Coué », mais inutile de jouer à Cassandre http://lnkd.in/Uehx_7 

@Trendeo en même temps, n’importe quel pays peut robotiser, surtout si ses entreprises sont cash-riches ou banquables  Afficher la conversation

@itele: Proposer la vice-présidence de l’UMP à François #Fillon est « grotesque », selon Eric #Ciotti (UMP)” – Élément de langage à midi …

Crédit d’impôt compétitivité : une baisse du coût du travail de 2,4 % dans l’industrie selon COE-Rexecode – http://www.usinenouvelle.com/article/credit-d-impot-competitivite-une-baisse-du-cout-du-travail-de-2-4-dans-l-industrie-selon-coe-rexecode.N186382 … Retweeté par Renaud Favier

@nicolaschapuis#Borloo sur scrutin #UMP : « c’est l’écume tout ça… » #directAN” – l’écume du jour est du genre rougeâtre quand même

@MBarnierEU et en 140 caractères, quel sont sujet/enjeu/agenda pour le brevet européen ? Afficher la conversation

Il y a en ce matin de novembre, une fracture entre ceux qui boivent du café avec zénitude et les autres… http://fb.me/1JfggjKX0 

Zut, quelqu’un chez Moody’s a lu The Economist ou regardé la TV française … http://madeinfrance2012.wordpress.com/ 

Déni et délire se sont enfermés dans la cabine de pilotage avec du teusch : si la mer est calme, ça peut le faire http://viadeo.com/s/XTASx 

Déni et délire se sont enfermés dans la cabine de pilotage avec du teusch, la France est bien barrée http://madeinfrance2012.wordpress.com/ 

Après le lundi #AAA et #UMP, le mardi …. « what else ? » et on sait depuis Claude François que le soleil n’est pas pour demain … http://lnkd.in/kxq3Vi 

Respirer calmement en préparant le café, mais ne pas espérer que c’est un cauchemar et qu’on va se réveiller http://lnkd.in/kxq3Vi 

Discutailler de qui est « responsable mais pas coupable » pour la perte du AAA Moody’s est « so French » #compétitivité http://bestcoffeeinparis.wordpress.com/ 

Jouanno : « avec #UDI, la droite a deux jambes » – Peut-être, mais sans tête, le canard peut toujours courir en couaquant http://bestcoffeeinparis.wordpress.com/ 

Bref, il nous reste 2 « A », jusqu’au projet de loi décentralisation phase 3 et à celui sur l’économie solidaire #France http://wp.me/p23TvS-jM 

Copé élu président de l’UMP: qui gagne perd ? http://bit.ly/1038Lcs  Retweeté par Renaud Favier

Maintenant, le lumbago vient même si on ne jardine (presque) pas vers la Sainte Catherine, ça doit être à cause de l’année du dragon

* * *

Renaud Favier – 21 novembre 2012

Anyway, qu’on soit, ou pas, surpris, inquiet ou simplement désolé de la perte du AAA, si on peut soulever un Kindle et si on sait télécharger sur Amazon, on peut emporter dans sa poche une bibliothèque électronique entière pas nocive pour le neurone ni pour le dos, maintenant. Quelques échantillons sur Amazon en cliquant sur les icônes.

        

Si on a un SmartPhone ou un hybride moderne, on peut également lire online ou télécharger plein de livres électroniques sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4). Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
        

Et si on préfère lire ce qui est gratuit, rapport à l’argent, ou parce qu’on en fait une question de principe, ou parce que c’est la crise, par exemple, on n’a qu’à cliquer sur les icônes ci-dessous pour télécharger des livres électroniques, mais pas tristes, à l’oeil.

       

Et puis, si on est vraiment fanatique de l’entrepreneurship et du commerce extérieur français qui ne s’est pas tellement amélioré depuis que la nouvelle Ministre achète des sacs à main made by France à l’étranger pour doper les chiffres de l’export en mouillant elle-même le chemisier mais ne commente plus trop les chiffres mensuels dans les médias ou le cloud, ou passionné par la compétitivité des entreprises françaises avant les éléments de langage des conseillers en communication de Montebourg ; le rapport Gallois ; le Plan Hollande au XXIè siècle, ou si on a un peu besoin de se documenter sur le sujet en mode un peu “think different” pour son boulot ou ses études et qu’on a déjà écouté l’interview de la ministre du 20 novembre sur Public Sénat TV (http://ils-l-ont-dit-sur-publicsenat.tumblr.com/post/36154557401/nicole-bricq-etait-linvitee-de-preuves-par-3), on peut aussi e-lire gratuitement sur le sujet en cliquant ci-dessous, en attendant le debrief du conseil des ministres du 21 novembre.

          

Le bonus sur la France qui (pourrait) gagne(r), surtout si le reste du monde est congelé comme au bon vieux temps de la guerre économique froide (pas d’angoisse, cliquer sur l’image est sans danger de tomber sur des commentaires de politiciens ou de journalistes politiques sur des commentaires politiciens ou médiatiques, comme à la TV).