Les #GiletsJaunes, un genre de désordre juste, voire une bizarrerie façon puzzle au pays des Tontons Flingueurs ?

La pagaille en France et en pleine paix qui nuit à presque tout le monde pareil en brûlant autant les poubelles que les Porsche (en leasing que ce soit une bagnole de fonctions -sic- ou de pribbvilégié non salarié un brin organisé, y’a plus que les pauvres même pas éligible au crédit gratuit et les investisseurs en Pinel qui achètent leur bagnole, alors ça en secoue une sans agiter l’autre aux ceusses qui n’auront qu’à téléphoner à la boite de leasing pour en demander une autre), en bloquant autant les carrefours à ploucs de bleds du bout du monde que les matchs du PSG à la télé pour les ramollis du bulbe capables de claquer 150 euros de RSA pour un déguisement de mercenaire millionnaire du foot spectacle ou un billet pour aller beugler dans un stade, et en faisant tâche d’huile convergente dans les transports (dits) publics et l’éducation (dite) nationale en dehors des départs en vacances scolaires pour emmerder autant les otages des syndicats que les citoyens pas dépendants des zadistes d’hiver et/ou avariés, ça a une certaine élégance morale, sinon vestimentaire, et puis ça doit faire marrer les fans des Tontons Flingueurs …

Ça sent le bizarre, dirait Audiard, mais vive la France …

C’est pas le week-end où venir garer sa bagnole dans les beaux quartiers pour faire ses courses de Noël à Paris, en tout cas …

RF – 7 décembre 2018

PS : finalement, c’est de droite, de gauche, ou façon puzzle, ce binz ?

#14juillet 2017 … vaste programme

Avant la Révolution, personne, évidemment, ne fêtait le 14 juillet (double célébration de la rustique, voire virile, prise de la Bastille en 1789, et de la plus pacifique, voire joyeuse, Fête de la Fédération, en 1790), officiellement instauré en, 1880 par la IIIème République naissante, en l’honneur des pères (pairs ? paires ? pires ?) fondateurs de la République Française.

Jusqu’au grand coup de torchon anticolonial d’après la seconde guerre mondiale, le 14 juillet fut, ainsi, le jour de l’honneur aux couleurs, et de naissance des ‘Fetnat » dans les terres où l’on appelait plaisamment les enfants, toucouleurs ou pas, selon le prénom du jour dans le calendrier des PTT … c’était (pas si mal) avant (la télé génération Canal).

En (an ?) 2016, terreur sur la ville de Nice, tristesse en France, peur à Paris et orbi.

2017, les pisse-vinaigre (trop) vus à la télé et leurs fans génération nuitdebout ou twittos encore moins mûrs du bulbe aboient, le monde libre résiste, les soldats américains, et les nôtres, défileront devant le Président américain, et le nôtre, célébrant autant la fête nationale de la « Grande Nation » d’avant, que le centenaire de l’entrée en guerre mondiale, en 1917 (année de la Révolution Russe, ironiquement coïncidisch, nicht ?), de l’Empire de maintenant (L’Express).

Le 14 juillet, c’est aussi de la diplomatie globale (Euronews).

Le (vaste) programme (France 24) …

Joyeux 14 juillet !

RF – Juillet 2017

PS : mergitur, nec mergitur (Tour Eiffel ? Tour de France ? Détours ?)

La Marseillaise, on peut la chanter, ou l’écouter en silence, mais la dénigrer sur facebook, c’est très bof …

« Ce chant que les peuples du monde en lutte pour leur liberté se sont approprié est devenu international et fait partie du patrimoine de l’humanité » (Jack Lang).

Tout est dit, le reste n’est même pas littérature pour twittos simplets et geeks en Moon-Boots dans facebook.

Mémorial-de-La-Marseillaise-1-1024x686

Crédits : Eugénie Cantier

Napoléon, qui n’en était pas trop fan, en aurait dit : « Cet air a des moustaches » (rien à voir avec Twin-Twin, calamiteux trio élu par les internautes pour représenter la France, dernier à l’Eurovision, parce qu’il n’y avait pas de place d’après-dernier). Bel hommage.

 

Renoir en a fait un film émouvant, à l’instigation du Front Populaire, à l’époque où le progressisme ne consistait pas à cracher son chewing gum sur le drapeau français pour insulter l’Histoire de France et outrager la mémoire des morts pour la République et notre Liberté.

Qui peut ne pas en tomber raide d’amour, de cette Marseillaise, après l’avoir entendue sortir de la guitare de Baden Powell, en un temps où la paix et la Liberté semblaient encore des luxes à chérir ?

Quel(le) Français(e) vivant(e) et pas paralytique ou muet(te) peut ne pas se lever et chanter avec bonheur et fierté ?

Telle est la question, écrirait Shakespeare, s’il s’intéressait aux Gaulois de maintenant …

Renaud Favier – 14 Mai 2014

Si vous croyez encore au Père Noël alors que vous avez le droit de vote, il n’y a rien à faire pour vous

Le-pere-noel

Qu’un adulte écoute ce que promet un politicien professionnel à un micro, ou qu’il avale les salades racontées par des militants, des communicants, des sondagistes, des ayant-droits (à logement social, fromage ou autre privilège au bon plaisir des élus) ou la famille de politiciens professionnels comme parole d’Evangile, ce n’est pas normal.

humour pere noel

Croire que les politiciens professionnels français sont compétents, lucides et exemplaires et entourés de gens exemplaires, compétents ou lucides, c’est croire que ce n’est pas pour le buzz si le Père Noël danse la lambada avec Charles Beigbeder en slip panthère devant le Monoprix des Champs-Elysées.

Papa_Noel_dessin_humour

Mais il y a tellement de gens que ça arrange de (faire) croire tranquillement au Père Noël

noel_humour

Il y a encore des gens, adultes et pas traités médicalement, pour croire que le petit vieux chauffeur bénévole de Carla Bruni va risquer de perdre ses primes de ménages chez les banquiers en revenant s’occuper de l’organisation du conseil des ministres une fois par semaine, et recevoir à déjeuner les dirigeants étrangers venus faire des courses, tester les hôtels 5* rénovés par les Qataris ou les Singapouriens, ou visiter des musées à Paris. Ce sont grosso modo les mêmes abonnés à « Point de Vue » qui vont religieusement à tous les concerts de Chantal Goya et Hervé Villard. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

sarko-noel

Noël de l’Élysée, le 16 décembre 2008. © Christophe Guibbaud / ABACAPRESS.COM

Il y a ceux d’en face qui croient que le petit gros pré-retraité qui n’a jamais bossé de sa vie depuis qu’il a réussi le concours d’HEC à l’oral, va se mettre au taf alors qu’il lui suffit de se promener en Falcon avec sa concubine enveloppée pour passer à la TV, moins baisser dans les sondages que lorsqu’il parle dans les micros, et cumuler des points retraites (les miles Air France, c’est niveau ministre collaborateur, pas top exécutive). Ce sont les même qui croient que les cadeaux tombent du ciel et qu’ils suffit de chanter le lendemain de Noël pour que les vieilles lunes redeviennent dorées et se remettent à clignoter alors que les piles sont usées depuis longtemps. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

Vive-les-vacances

Il y a les « différents » qui préfèrent croire les belles histoires que leurs racontent les machins et bidules des extrêmes d’à gauche, des extrémistes d’à droite, ou des ex qui trainent aux centres ou ailleurs. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

Noël

Et à Paris, il y a quelques farfelus #UMPUDIMODEMCANALHISTORIQUE (désolé pour le pléonasme) pour essayer de (faire) croire que le « sérieux » des frères Beigbeder, ce serait celui du Medef qui avait surfé sur la déréglementation du marché de l’électricité et raté les JO d’Annecy, et qui a investi ses bénéficies dans des terres agricoles bradées en Ukraine (il faut dire qu’entre le binz avec la Sainte Russie, et les incertitudes sur l’avenir de Tchernobyl, on comprend que les kolkhoziens locaux affamés aient vendu pour se tirer au Canada), alors que celui qui sait lire et écrire, le moins délirant (le jour, parce que les nuits, Charles est sous son bonnet, tandis que Frédéric s’agite grave), le moins « loser » (quoique son business de relance de « LUI », ce soit un gros flop), c’est l’autre.

beigbeder

Malheureusement, il n’y a plus rien à faire, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

NothingSinon, pour les autres pas encore exilés, dé-socialisés, ou irrévocablement abstentionnistes, essayer un café avec du développement démocratique durable ?

Meilleurs Voeux de Café du Matin à Paris & Amis

C’est une idée. http://www.youscribe.com/catalogue/manuels-et-fiches-pratiques/actualite-et-debat-de-societe/politique/2002-annee-politique-le-developpement-democratique-durable-791519

Renaud Favier – 26 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Byzeway, Joyeux Noël quand même, et Bonne Année 2014 à tous.

 Santa Joyeux Noël 2014 Crédits : Flubé     bonne année 2014 Crédits Geluck

Restons cool ces temps compliqués, et bon tout vers un avenir plus ensoleillé.

Sail On          Renaud Favier vous souhaite une délicieuse année

Non, le Front de(s) Gauch(ist)e(s) n’est pas non plus une solution

Le #FDG de Jean-Luc Mélenchon, et vice-versa, a eu le mérite d’organiser régulièrement des spectacles comiques auxquels les Parisiens des arrondissements populaires peuvent aller à pied. Cela se passe Place de la Bastille, en général, parfois à Bercy, pour changer, maintenant.

melenchon-paris-revolution-fiscale

Mais ce pauvre JLM connait le triste sort des vieilles gloires du spectacles. Par charité, on ne mentionnera pas la polémique sur les chiffres du rassemblement contre « l’injustice fiscale » du dimanche 2 décembre 2013, où, sous un joli soleil austerlitzien, les grognards vinrent à 100 000 selon les statisticiens du Front de Gauche, à 7 000 d’après les compteurs de la préfecture de police, et à une petite quarantaine, à vue de nez, pour le film mise en scène par TF1. D’autant que Mélenchon récuse toute « intox » dans l’Express http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-images-de-l-interview-de-jean-luc-melenchon-ont-elles-ete-manipulees-par-tf1_1304492.html et qu’on ne peut pas faire confiance au Nouvel Obs, canard de la gauche centro-bobo, pour être honnête intellectuellement en copiant-collant les éléments à charge de manipulation stalinienne par l’image http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20131202.OBS7810/melenchon-sur-tf1-le-zoom-qui-fache.html

Mélenchon Trucage Photoshop

Vieillir, pour un comédien, même talentueux, c’est généralement un naufrage …

Avant, il y a 2 ans maintenant, le vieux tribun qui avait alors remplacé le retraité le Pen (lui même successeur du regretté Georges Marchais sur le créneau « vieux bonimenteur pour amateurs d’idéologies d’avant les guerres ») pour les amateurs d’envolées lyriques et de grands moulinets de petits bras, semblait croire que la rive gauche de la vague bobo du Paris protestationniste lui permettrait de figurer honorablement au classement des candidats de témoignage à l’élection présidentielle.

Crédits : Hub

Sur un malentendu, ça aurait pu marcher, au moins pour tutoyer le 2ème tour.

Las, entre les trotskistes canal institutionnel qui ont trouvé une bonne bouille et un discours franc au remplaçant du jeune retraité Besancenot (lui même successeur d’Arlette), les bobos paniqués par le syndrome de 2002 qui ont préféré voter « utile » dés le premier tour, et les trotskistes canal hystérique qui ont adoré voter pour une prof de déconomie socialiste qui ne marche jamais nulle part, Jean-Luc s’est retrouvé tout gros Jean, sinon groggy, avec grosso modo la moitié du score du FN, très en deçà du résultat que ses groupies lui prédisaient et des espoirs délirants des fans qui le voyaient déjà à l’affiche du second tour.

Ensuite, il a été mis KO par la blonde du FN aux législatives, ayant confondu saut sur Dien Bien Phu et parachutage sur scrutin de liste, puis plongé en dépression par le décès d’Hugo Chavez, et il a commencé à vraiment décliner, surtout de la tête, le Vénézuélien.

On croyait qu’il était cuit, et qu’il allait passer la main à Clémentine, profiter de ses retraites privilégiées de politicien haut fonctionnaire, sénateur, et député européen, quitte à se faire parachuter au CESE comme tout le monde, ou à rejoindre l’écurie de Martine Aubry.

Jean Luc Melenchon et Martine Aubry

Pourtant, JLM avait fait des efforts pour surfer sur la vague de la désindustrialisation. Mais c’est trop compliqué pour un énarque de se faire passer pour un ouvrier au chômisme.

Jean Luc Mélenchon

Pourtant, JLM avait bien tenté le surf sur le malheur des damnés du SIDA et le clin d’oeil aux communautarismes chics de Paris. Mais ça a foiré, d’autres sont plus « glamour ».

2012-04-02autain-melenchon

Pourtant, JLM avait bien joué le coup pour draguer les post-féministes, en mettant la jolie, et militante, Clémentine Autain en avant. Mais l’écran est resté totalement transparent.

Pierre-Laurent-Clementine-Autain-Jean-Luc-Melenchon

Pourtant, JLM avait pris de gros risques physiques pour aller jouer les révolutionnaires sur les terrains les plus inhospitaliers, des haciendas du Vénézuela, jusqu’à la Fête de l’Huma.

Pourtant, JLM avait presque réussi une amusante OPA sur l’écologisme rouge-rose, avec le coup de la planification écologique (courant nucléaire), et failli pêcho la belle verte Eva.

Avignon - Eva Joly et Jean-Luc-Melenchon 15 juillet 2013

Pourtant, JLM  a encore une petite troupe de fidèles en Boboland, et s’est débrouillé pour maintenir une chance de buzz avec une chef de file souriante pour les municipales à Paris.

Et les habitants du XIIème arrondissement sont honorés d’avoir comme élu, conseiller de Paris, re-candidat pour 2014-19, un proche de JLM, le souriant historien Alexis Corbière.

643px-Alexis_C._184A_D.Labat-Gest

Crédits Photo Wikipédia / D. Labat-Gest – 643px-Alexis_C._184A_D.Labat-Gest

Mais, non, ça ne marche plus. A part Jean-Jacques Bourdin qui l’invite encore volontiers prendre un café quand il a un désistement à son talk-show du matin, JLM n’intéresse plus que quelques twittos.

Montage TF1 pour Jean-Luc Mélenchon

Crédits @MikeGuib sur Twitter

Pour tenter de rebondir et de ne pas être enterré avant le Grand Soir, JLM va devoir proposer une nouvelle donne un peu sexy, comme les autres d’à droite des gauches.

Ou essayer une alternance pour tous des gauches d’à gauche, en draguant un partenaire compatible, comme on fait les autres de la gauche des centres qui se sont pacsés.

Mais c’est peut-être déjà trop tard pour le vieux solitaire.

So long, cow-boy.

Renaud Favier – 3 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

Cette réforme des retraites, c’est plutôt comme la retraite de Russie, ou les emprunts russes ?

retraite

Crédits : Mix & Remix

L’inquiétude pour la retraite touche tous les Français, qu’ils en méritent une, ou pas, qu’ils puissent compter sur des privilèges plus ou moins indécents, ou pas, qu’ils aient une vision lucide de la situation des divers régimes, ou pas, qu’il y ait des pseudo-réformes et des votes plus ou moins bloqués, ou pas.

retraite-3

Crédits : Grémi

Avant, c’était déjà très flou, avec le tabou du binz par répartition impossible à réformer, et des centaines de régimes spéciaux, d’avantages particuliers, et d’injustices criantes, mais ça marchait, cahin-caha, d’autant plus facilement que les retraités heureux au soleil ou en banlieue Ouest n’étaient pas très revendicatifs, tandis que les autres n’avaient même pas les moyens de se payer un billet de bus avec supplément fauteuil à roulette en bagage accompagné pour aller manifester.

retraite-01

Crédits : Delambre

Mais c’était avant.

humour_retraite

Crédits : BirdsDessinés.fr

Maintenant, ça devient préoccupant.

humour_retraite_2

Crédits : BirdsDessinés.fr

Maintenant, on a le vote bloqué pour une n-ième réforme(tte) « pour l’équilibre du système dans la justice et la responsabilité financière » : ça sent la retraite de Russie, pour tous les grognards de France qui seront, parce qu’ils ont été chômistes durables, ou parce qu’ils ont bossé une partie de leur vie dans des conditions un peu hors norme (conjoints non salariés, expatriés, contractuels des employeurs publics, commerçants, agriculteurs …), mais un peu plus, ou un peu moins de dette hors-bilan (la dette en bilan va tranquillement vers les 2000 milliards, la dette publique hors-bilan, genre retraites, est en mode TGV vers les 3000 milliards, le total de 5000 milliards représente donc moins de 100 000 euros par citoyen de zéro à 177 ans, une paille) ne va pas ébranler plus la République que toutes ses autres dérives et tous les scandales qu’elle s’offre, pas inquiéter ses créanciers plus que tous les autres délires de Bercy et toutes les coûteuses fantaisies qu’elle offre à voir au reste du monde, ni faire lever un sourcil aux agences de notation qui ont déjà les yeux exorbités mais auxquelles le FMI, et quelques autres responsables de la survie du monde tel qu’on le connait et de l’Europe en paix, ont recommandé de se coudre les paupières fermées.

Maintenant, ça commence à sentir sérieusement l’emprunt russe pour tout le monde, même pour les pépères privilégiés avec des régimes spéciaux, des chapeaux dorés ou la Préfon, parce que croire que les impôts des derniers citoyens et entrepreneurs créant de la valeur imposable en France (on appelle ça le « consentement à l’impôt », maintenant), les taxes sur les visites dans les musées publics ou les boites privées à professionnelles, ou les dividendes des participations de l’Etat et de la BPI dans des boites à la ramasse parce que dirigées par des détachés de Bercy, ou optimisant fiscalement encore mieux que les filiales en France de boites étrangères les mieux conseillées par des défroqués de Bercy, vont suffire longtemps à gager les emprunts servant à payer les dépenses courantes, les investissements rarement productifs, et les retraites, c’est aussi farfelu que penser que les génies nationaux du plan numérique seront plus surdoués que leurs prédécesseurs du national-génial Plan Calcul, que le traitement socialiste 2.0 du chômisme hasardeusement expérimenté maintenant sera plus efficace que le traitement social du chômage pratiqué depuis mai 81, que Hollande allait aux cours de finances à l’ENA ou aux TP de RH à HEC, ou que Montebourg est capable de faire autre chose que de continuer à rater le grand oral comme depuis qu’il a planté le concours de l’ENA (quand on voit les lapins crétins qui en sont anciens élèves, on a du mal à comprendre comment on peut rater si on a bachoté dans les bonnes écuries, survolé les quelques bouquins obligatoires, et appris par coeur quelques éléments de langage rassurants pour le jury, mais personne n’est à l’abri d’un jour « sans », d’un délit de grande gueule, ou d’un coup de pas de chance).

retraites

Crédits : Spinga

En tout cas, ça doit être sacrément compliqué, pour que personne n’arrive à réformer, dans un pays où on a les meilleurs fonctionnaires du monde, les politiciens les plus professionnels du monde, les patrons les plus visionnaires du monde, les syndicats les plus coopératifs du monde, bref les meilleurs partenaires du dialogue social le plus productif du monde.

Crédits : Babouse

Et gager les retraites sur l’exit tax, histoire de solidariser les vivants et les chers disparus ?

Crédits : Jitlo

Réformer, en/la France c’est compliqué … mais what else, Madame la ministre du gouvernement provisoire ?

Crédits : inconnu

Allez France !

Renaud Favier – 26 novembre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Frenchonomics     Compétitivité 2012 couverture

Interdire le feu de cheminée, maintenant … Paix aux cendres de la République des Lumières

saint-victor-jacky-grabiat-ramoneur_1319583

Source : LeBerry.fr – Crédits Photo : Lorette Bernard

Interdire les cheminées en Île de France, maintenant … encore une des bonnes idées du social-écologisme de salons parisiens … comme si Pôle Emploi avait les moyens de créer un service « Paix aux cendres » ! Bientôt, seuls les Ramoneurs de Menhirs auront le droit de mettre le feu en Gaule …

LP_Ramoneurs_Amzer

(D)ébats au Sénat : http://www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ13020328S.html

Sénat

Sénat, Paris, Salles des Conférences, cheminée pour Seigneurs (saigneurs ?) de la République

Bien sûr, on le dit depuis longtemps, déjà quand les sénateurs étaient jeunes, qu’il ne faut pas jouer avec le feu, et on n’avait qu’à être des électeurs moins allumés, genre lampions crétins depuis des décennies, pour ne pas laisser arriver à proximité du bouton du feu nucléaire ces champions de tartufferie fiscaliste et de lobbyisme fumiste ras du tapis mais pas que de moquette à côté duquel les inventeurs du gag de l’écotaxe étaient de gentils plaisantins gaulois et les lobbyistes des vendeurs de gaz et de moteurs diesel des créateurs de blague Carambar pour enfants confondant les bulletins de vote et les tickets de loto …

Au fond, ils ne sont pas si c...

Le feu nucléaire marche sous l’eau, au fond, ils ne sont peut-être pas si c… à l’Elysée Crédits image : Olivero

Heureusement, il nous restera longtemps le diesel pour aller brûler du bois plus loin, les politiciens pour crémationner ce qui leur reste de crédibilité, et le nucléaire pour regarder des images de cheminée de Noël sur nos vieux dvd clandestins (ça sera bientôt interdit sur Youtube moitié pour incitation à la pollution, moitié pour incitation à la religion catho) …
Ceci twitté, il ne faut pas adorer ce qu’on aime brûler, mais pour une fois que le Sénat pourrait servir à quelque chose, ça mérite d’être twitté devant la cheminée (ouverte, forcément ouverte, sinon à quoi ça sert d’avoir un nez et des oreilles autour du neurone ?).

senat

Crédits dessin : Man

On devrait peut être interdire la politique aux baby-boomers et rendre obligatoire un test sanguin à leurs héritiers fumeurs de joint qui ont respiré du bizarre dés le ventre de leur mère et qui dirigent ce pays depuis des décennies en consommant les substances illicites les plus toxiques pour leur neurone, ce qui serait indifférent à tout les gens normaux s’ils n’était pas « aux manettes » partout, et en encourageant les gens normaux à aider les dealers à faire marcher le petit commerce de banlieues de voitures diesel rapides made in Germany, ce qui ne dérangerait personne si les 4/4 ne roulaient pas encore plus vite et dangereusement que les voitures officielles sur le périph’, n’effrayaient pas en ville les mômes normaux encore plus que les gyrophares des convois ministériels en route urgente pour une course avant la fermeture d’Hédiard, et se garaient moins mal que les autres titulaires de certificats de complaisance républicaine …

humour-politique

Source RTL.be – Crédits dessin : illisible

Mais il n’y a pas le feu … si ?

Renaud Favier – 3 novembre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Qu’on soit normalement supporter politique et/ou sportif (c’est comme intégriste religieux, mais plus facile, on n’est pas obligé de lire un livre), énormément militant canal historique pour ceux-ci ou contre cela, ou pas très impressionné, ni intimidé, par les politiciens salariés et déconomistes subornés français contemporains baisocrates, alcooliques, baisocrates alcooliques, ou d’autres partis (pastis ?), on peut télécharger des livres électroniques, gratuits ou au prix d’un café en terrasse dans un quartier normal de Paris, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur Amazon pour les contribuable patriotes exemplaires défenseurs en mode über-tartuffe de première catégorie des librairies, et de l’avenir d’une certaine idée de la civilisation. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         
Et du plus « business » (gratuit, of course).
Frenchonomics Small           

Bonus : Certains l’aiment « roots » … http://www.youtube.com/watch?v=3FiycLnqwQM

Bonus 2 : Certains l’aiment « oldschool » http://www.youtube.com/watch?v=EFPfeuiLAWU

Bonus 3 :  Certains l’aiment « chinaco » http://www.youtube.com/watch?v=STjPc_efPsE

Dégoût de la politique … Dégoût des autres … What else à Paris ?

Degout

Le dégoût des Français pour la politique et les politiciens, quelles qu’en soient les couleurs, ça ne se discute pas … avec le café, si on n’a pas le coeur bien accroché.

On n'aime pas

Et une soif franchement masochiste pour les sujets qui consternent.

Vomir

Pas besoin de longs discours de champions de grands oraux, de dessins de consultants, moins encore de vidéos sur réseaux sociaux, de twits d’éléments de langage de communicants politiques, ou de powerpoint de gourous conférenciers encore plus chers que des avocats stars …

DSK-traité-de-mi-homme-mi-cochon-par-son-ex-éprouve-du-dégoût-e1361532275538

La radio France Info fait, en deux minutes, un bref survol, superficiel mais pertinent, presque clinique, de la situation au 18 octobre 2013, entre le (médiatique) patakès Leonarda, les (discrètes) carabistouilles budgétaires, et la (triste) bouillabaisse des primaires marseillaises du PS : http://www.franceinfo.fr/politique/l-info-politique-le-7h40/les-francais-et-le-degout-de-la-politique-1180883-2013-10-18

logo

Alors, l’affaire Leonarda, petit électrochoc ou mini cerise sur un mauvais mille-feuille perpétuel auquel les Français sont tellement habitués qu’ils l’avaleront comme bûche de Noël, puis s’en contenteront comme pâtisserie de Pâques, avant d’emporter les restes pour le pique-nique sur la route des grandes vacances ?

Rive Gauche

Vaste question

Nihilisme

Ceci twitté, si on est trop dégoûté par la politique pour en supporter même un quart de page dans le journal avec le café au comptoir ou deux minutes à la radio du bistrot, on peut se brancher le baladeur sur FIP, Nostalgie, Radio Classique ou Le Mouv’, selon ses goûts musicaux, et lire un vrai bouquin, pour se changer les idées (ou pas) et s’aérer le neurone pendant les vacances scolaires. http://www.decitre.fr/livres/degout-9782362790263.html

Dégoût

What else ?

Renaud Favier – 18 octobre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Qu’on soit normalement supporter politique et/ou sportif (c’est comme intégriste religieux, mais plus facile, on n’est pas obligé de lire un livre), énormément militant canal historique, ou pas très impressionné, ni intimidé, par les politiciens français contemporains baisocrates, alcooliques, baisocrates alcooliques, ou d’autres partis (pastis ?), on peut télécharger des livres électroniques, gratuits ou au prix d’un café en terrasse dans un quartier normal de Paris, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur Amazon pour les contribuable patriotes exemplaires défenseurs en mode über-tartuffe de première catégorie des librairies, et de l’avenir d’une certaine idée de la civilisation. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         
Et du plus « business » (gratuit, of course).
Frenchonomics Small           
. . .
Le bonus : Parachute doré … http://www.youtube.com/watch?v=pKtagopaSIA
Bonus 2 : Rêver, c’est déjà ça … http://www.youtube.com/watch?v=jBIWL9S32QQ

Le couac des cygnes, ces soirs en France, au fond des bois …

brame-du-cerf-lozere

Avant, en France, en automne, on entendait le son du cor et des voix de braconniers, au fond des bois. Pas les chuchotement des voleurs de cèpes. On écoutait les grands cerfs se décorner pour leurs belles. Pas le chant du dernier cygne s’enfuyant de sa résidence principale.

Crédits : Na!

Avant la mode des couacs gouvernementaux, l’air nouveau semblait plus frais à tous. La petite musique des djeuns des gauches était plus entrainante (honni soit qui entraineuse de mâles électeurs et autres électrices y pense) que la valse lente des vieux des droites, à Paris.

Bonjour les hirondelles

Mais c’était avant l’arrivée de l’avenir.

L'avenir

Crédits : Babouse

Maintenant on entend comme un écho de chant de cygne en fin de représentation

Black-Swan-Natalie-Portman

Maintenant, les groupies de Nicolas Sarkozy (has-been) pensent entendre le brâme de leur idole, tandis que les fans de François Fillon (never-been) croient voir l’envol de leur Phénix et que les chasseurs de voix du FN attendant tranquillement à l’affut que le gibier tombe tout cuit. Dont acte.

Boum !

Les patriarches du patronat pas encore exilés braillent qu’il est urgent de faire ce qu’ils n’ont pas fait depuis des décennies et qui n’est probablement plus du tout suffisant maintenant que les capitaux sont partis de France, que les cerveaux français se sont enfuis, que les rares boites capables de se développer appartiennent ou appartiendront à des étrangers, et que tous les pays concurrents sont déjà dans une autre dimension de compétitivité. Dont acte.

Medef et CGPME manifestant à Lyon 8 octobre 2013

Les élus de la République (lire : « nos employés salariés pour faire marcher le pays, pas pour passer leur temps entre enfantillages en horaires de nuit, bouffes et golfs offerts par des lobbyistes, et lecture d’éléments de langage ou projets de textes de lois écrits par des assistants ou les avocats des lobbies ») sont passés du doigt d’honneur (?) d’Emmanuelli supposé sobre, au caquetage d’un dénommé le Ray, dont on dira qu’il était ivre, ainsi que ses camarades de jeu, pour ne pas faire dans verre de petit député machiste d’avant-hier une tempête, d’autant que la lecture besogneuse d’éléments de langage de tâcheron par sa collègue de la famille politique d’en face n’était guère plus à l’honneur des représentants de la France de maintenant … dont acte.

Amours mortes

Le gouvernement de la France de maintenant buzze entre soi quand il n’a pas séminaire gouvernemental ou conseil sinistre … dont acte.

le-gouvernement-au-grand-complet-a-la-sortie-du-seminaire-convoque-par-francois-hollande-photo-afp

Les électeurs pas (encore) abstentionnistes ou protestationnistes supporters des clubs politiques de toutes divisions françaises gazouillent en(tre) mauvais français sur Twiiter ou dans facebook … dont acte.

Pffffff

Crédits : Lardon

Le Président de la République française parle tout seul, maintenant, pendant que ses porte-paroles récitent les éléments de langage écrits par les communicants … dont acte.

François Hollande visite une entreprise dans la Loire, le 8 octobre 2013. LAURENT CIPRIANI / POOL / AFP – Crédits : 20minutes.fr

Le coq gaulois fait son chant du cygne sans même avoir voulu, ou su, ou pu, essayer d’être Black Swan … dont acte.

Nina-Black-SwanDernier acte ?

Renaud Favier – 9 octobre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Qu’on soit normalement supporter politique et/ou sportif (c’est comme intégriste religieux, mais plus facile, on n’est pas obligé de lire un livre), énormément militant canal historique, ou pas très impressionné, ni intimidé, par les politiciens français contemporains baisocrates, alcooliques, baisocrates alcooliques, ou d’autres partis (pastis ?), on peut télécharger des livres électroniques, gratuits ou au prix d’un café en terrasse dans un quartier normal de Paris, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur Amazon pour les contribuable patriotes exemplaires défenseurs en mode über-tartuffe de première catégorie des librairies, et de l’avenir d’une certaine idée de la civilisation. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         
Et du plus « business » (gratuit, of course).
Frenchonomics Small           
. . .
Le bonus : à la porte du garage ? http://www.youtube.com/watch?v=YKQFVnxzwJY
Le bonus 2 : vous êtes jolie http://www.youtube.com/watch?v=YttIyEf5Ecc
Le bonus 3 : chanson d’automne http://www.youtube.com/watch?v=c2R1ljpmRRo
 

Pain blanc, pain noir, peu importe pourvu que les cigales françaises en aient cet hiver …

Buvard-Cigale-fourmi_10

Maintenant, on est sérieusement en automne : le changement, c’est vraiment pour bientôt.

schwarzbrot-logo

Bien sûr, on peut rester dans le déni encore un peu, en France, le temps de quelques cafés à des terrasses de bistrots sympas à Paris.

ori-plateau-ardoise-cafe-gourmand-x2-2159Bien entendu, les politiciens professionnels peuvent promettre encore un peu de brioche à crédit pas cher aux Français, pour gagner en 2014, et préparer 2017 et plus si affinités.

Avec-un-café

Bien évidemment, un « shutdown » plus ou moins massif, ou pas, aux Etats-Unis n’a en soi guère plus d’importance pour la « prospéritude » à crédit de la France qu’un déplacement en bande organisée (mais sans la star du commerce extérieur, décidément hors-jeu, maintenant, avant même le remaniement du gouvernement provisoire) de François Hollande à Cherbourg pour célébrer la vente (à crédit) au Mozambique pour un petit 200 millions d’euros d’un machin flottant assemblé en France (dont l’impact net en commerce extérieur reste à évaluer en fonction des options et du sourcing, et dont le résultat final en balance des paiements dépendra de pas mal de facteurs mais pourrait être assez peu glorieux comme cela arrive avec certains « grands contrats » aussi prestigieux et utiles en saison électorale qu’économiquement désastreux, mais qui sauve quelques centaines de job jusqu’après les élections de 2014, un peu comme quand la première madame Hollande prétendait sauver Heuliez en jetant l’argent du contribuable par les fenêtres de l’usine de Cerizay (penser à relire Tchekov) pour faire assembler de petites horreurs électriques rendues obsolètes par les vrais constructeurs et par la Bolorémobile avant même leur lancement commercial) et faciliter son parachutage sur les terres du courageux ami de l’actuelle madame Hollande.

Cherbourg, 30 septembre 2013

Après Florange, les chantiers navals de Cherbourg le 30 septembre 2013 : le Président de la République ClubMed en exercice fait des pique-nique de pain blanc sur les terres électorales de ses ministres pas encore hors-jeu

Mais tout le monde sait que, même si le café est offert, l’ardoise est trop lourde pour les petits bras des « gentils » petits Français.

Ils sont gentils ...

Enfin, ce ne sera pas la première fois que les Français seront condamnés à la chicorée avec au mieux (?) du Schwarzbrot, au pire (?) des rutabagas cultivés au fond du jardin.

4864X

De toute façon, il faut cultiver son jardin au pays de (la promo) Voltaire, et un régime moins doucereux ne fera de mal à personne à Paris et alentours, du moment qu’il reste équilibré (et démocratique, mais pas comme en 1933 chez les Huns ou en 36 chez les nôtres, l’Europe et le monde n’avaient pas aimé) et qu’on ne manque pas (trop) de pain.

manifestation-de-marmottes-2

Sinon, hiberner ?

Renaud Favier – 1er octobre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Qu’on soit normalement supporter politique et/ou sportif (c’est comme intégriste religieux, mais plus facile, on n’est pas obligé de lire un livre), énormément militant canal historique, ou pas très impressionné, ni intimidé, par les politiciens français contemporains baisocrates, alcooliques, baisocrates alcooliques, ou d’autres partis (pastis ?), on peut télécharger des livres électroniques, gratuits ou au prix d’un café en terrasse dans un quartier normal de Paris, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur Amazon pour les contribuable patriotes exemplaires. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         
Et du plus « business » (gratuit, of course).
Frenchonomics Small           
. . .
Le bonus : le jour de la marmotte (re)viendra http://www.youtube.com/watch?v=l4TYRLjpjYI
Le bonus 2 : « Fais toi porter pâle … » http://www.youtube.com/watch?v=sbnj0LLxH74 
Le bonus 3 : « Je suis un dieu … » http://www.youtube.com/watch?v=9x_ASl6u3cU