UFF (Union pour la France Forte), vaste programme …

Je ne pense pas que les quelques gentils petits retraités gallo-gaullo-sarkozistes fans du Politburo sur Youtube de l’UFF suffisent à Sarkozy (moins encore au Gaullisme) pour sortir du désert, mais ces gens disent des évidences pas stupidissimes (ce qui les classe déjà dans le haut du panier de crabes de la politicaillerie franchouillarde), et semblent moins arrivistes mondains que les notables moisis de l’UMP courant ex-RPR, moins stérilement inutiles que les recalés centristes (on ne parle plus trop du shadow-gouvernement de Bayrou, moins encore du maire de Pau lui-même qui voulait faire un tandem avec celui de Bordeaux pour monter à Paris, et seuls quelques cryogénisés du temps où Rama Yade passait à la TV s’intéressent encore à l’UDI de feu Borloo, lui-même sorti un instant du formol pour lancer un pétard à mèche lente mouillé sur l’électrification de l’Afrique, pazétonnisch, nicht ?), l’entourage d’hier et d’aujourd’hui douteux ou pire de l’ex chef de l’état (tiens, on n’entend plus twitter du gusse qui avait payé l’addition du Fouquet’s avant de taper l’incruste chez EDF, remplacé par les frères Bogdanoff à la table d’honneur aux banquets de famille politique …), et les apparatchiks opportunistes sans envergure ni talent qui ont accompagné Sarko entre 2007 et 2012 (non, pas de noms, ils sont et seront aux manettes des trucs sur lesquels Iznogoud a encore ou aura un jour de l’influence), voire jusqu’à nos jours … pour ne rien dire des paranos rances de l’UPR anti UE comme le FN mais plus intello et pas encore officiellement rassembleur des abandonnés, déclassés et désespérés, ni des groupies post-Alzheimer du gendre idéal de DLR/DLF, moins encore des dingos de chez le Vicomte ou de sectes encore plus marginales.

Bref, UFF, c’est gaulliste à la (grand) papa, c’est moins pourri que ce(ux) qui reste(nt) du RPR, ça ne sent pas mauvais comme feu la Droite Forte des minets sarkozystes refusés dans les dîners en villes entre (vils ?) adultes UMPistes, et c’est moins vulgaire (et bêtement anti UE) que le FN, mais qu’est-ce qu’ils ont l’air gentiment café du commerce réinventant l’eau tiède du temps de l’ORTF et de la grande heure de la France de juste après-guerre entre un replay Youtube de Sarko sur TF1 et un cassoulet d’entre réveillons …

UFF, le parti « Rire & Chanson » avec l’accent du Sud-Ouest, un geek de 6 ans pour leur caméra à vidéos Youtube et leur site déposé sur « copieraillete.franchouille' », et un leader et un organigramme à côté duquel l’UDI fait presque « sérieux », c’est pas encore avec ceux-là que la droite « normale »courant Mongénéral va retrouver une crédibilité électorale au 21è siècle …

Le seul truc qui pourrait sauver la France droite cassoulet de maintenant, c’est que les électeurs de la gauche caviar de maintenant arrêtent de se croire dans les années 70 quand il restait un héritage à dilapider, le service de propagande de l’URSS pour préparer les éléments de langage des glandeurs à lunettes de Saint-Germain des Prés et fournir des costauds membres du PC pour coller les affiches du PS et arracher celles des autres, et des riches pas encore tous exilés à pomper pour financer des délires sectaires et/ou démago-clientélistes et lancer des expérimentations sociétales pus qu’hasardeuses juste pour faire ch… les bourgeois, choquer leurs parents et essayer d’impressionner les nanas les plus crédules et les minets amateurs de politicien(ne)s

RF – 28 décembre 2015

1929983_645746618900477_1785429281923416822_n

Podemos, no ! Ciudadanos, si ? Sinon, « Uber-iser » la politique ?

uber2

La fessée infligée aux partis politiciens espagnols reflète moins l’émergence d’alternatives constructives crédibles, que le rejet d’écuries ayant échoué (rappelant en cela les partis français dits « de gouvernement ») à produire autre chose que des champions de l’échec économique et des cracks de la corruption (de la) politique.

Mais Podemos est au pouvoir à Madrid (à Barcelone, c’est autre chose, le régio-nationalisme

L’avenir dira si « Podemos » est autre chose qu’une fuite en arrière.

Mais, what else ?

Une Uber-isation de la vie politique est-elle une option, voire une solution en vieille Europe, notamment en France, où la perte de libido pour la politique semble pousser une inquiétante majorité de cartes d’électeurs entre les fronts de protestationnismes extrêmes et l’abstentionnisme ?

L’idée est, sinon convaincante, intellectuellement stimulante, cf un papier attribué à un certain « Tetreau » (trop lisse pour être vrai, le profil de gendre idéal HEC tchatcheur dans le web est vraisemblablement un avatar avec fiche wikipedia bidon, mais peu importe) dans Les Echos : http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/021106266923-vivement-l-uberisation-de-la-vie-politique-francaise-1124576.php

Sinon, what else ?

RF – 12 juin 2015

Avant, on avait les dîner de cons bavards, à Paris … mais c’était avant … maintenant c’est la saison des bonnes bouffes de connards baveurs

Placide Fillon Jouyet

Tout le monde ne peut pas être (au dîner de con des) sans dents – Crédit : Placide

Le menu du chic repas (trépas ?) des deux navets de choc (un seul navénarque à table, l’ancien Premier Ministre n’a pas usé ses shorts en flanelle sur les bancs de l’usine à hauts fonctionnaires politisés, lui) Fillon et Jouyet (payé sur note de frais #UMP, frais de bouche #Elysée, ou par l’un des exemplaires convives avec ses propres (sic) deniers de Judas ?), ça devait être un connard au sang bien (arroseur) arrosé.

Renaud Favier – 10 novembre 2014

Astérix

Rien de nouveau chez les Gaulois, hélas … – Crédit Goscinny Uderzo

Alain Juppé fut (peut-être) le meilleur d’entre ceux de la génération mulot, mais on s’en bat les steaks qu’il ait acheté des Google Glasses

Alain Juppé

Froid … indubitablement, irrémédiablement froid …

Bernadette Chirac, dont on attend avec impatience le livre « Merci pour tous ces siècles » aux éditions First Lady, n’a guère la reconnaissance du ventre (vote ?) pour celui que ses condisciples de l’Ena surnommaient « IBM » et dont l’exil a sauvé la fin de vie politique de son mari.

La tempête dans le verre (à dentier) de « Oh ! » du RPR, suite à la déclaration de flamme de Bernie les pièces jaunes pour l’ex de l’Elysée (le traitre qui avait lâché Chirac parce que les sondages de Balladur étaient meilleurs, l(pportuniste prédécesseur de celui de maintenant dont le bouquin de l’ex fait grogner tous les fonctionnaires vendeurs d’humour politique, baver de jalousie tous les éditeurs de Paris, et pleurer de rire nerveux ses lecteurs et de honte les électeurs de son ex…emplaire), qu’elle prétend avoir tenu sur ses épaules pendant tout son mandat (avec NKM qui est l’égérie de Bernie, ces temps-ci, solidarité de sympathiques blondes filles de bonnes familles contre les communistes aux Champs-Elysées, probablement), jusqu’à l’inoubliable triomphe du mini Corrézien 2.0 de 2012 http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140929.OBS0570/bernadette-chirac-alain-juppe-est-tres-tres-froid.html

Abraracourcix

Crédit : Uderzo Goscinny Dargaud

Dont acte, la génération Minitel made in France, mulot à l’Elysée et Bull Micral pour tous, c’était avant. On a échappé à l’homme à l’iPad rose, mais maintenant, les twittos des réseaux socialistes de l’exemplaire (faute d’expert en plaisirs, les militants du PS ont préféré un vieil éléphanteau insignifiant aux deux mamydermes, ç’aurait pu être pire, surtout que Montebourg était à la mode du temps de la primaire PS de 2011) ont réinstallé (les pires morts-vivants de) la génération Mitterrand à l’Elysée et dans toutes ses filiales (Jack Lang à l’IMA, c’était émouvant, même si on a eu peur un moment qu’il ne délocalise le binz à Marrakech, et Harlem Désir à Solferino, c’était hilarant même si les rois du casting du Parti ont fait encore plus fort (qu’avec Montebourg, Filippetti, et autres petits frangins du gros poucet exemplaire de maintenant) avec l’excellent Cahuzac à Bercy, le comique phobique Thevenoud dans le siège de tatie Bricq et la grinçante mamie Guigou à un sous maroquin pour qu’elle lâche la grappe à Mosco, parachuté à Bruxelles).

On est bien mal barrés dans la mondialisation qui n’attend personne, l’Europe du « que le moins mauvais gagne » et en France du toujours plus … d’impôts pour les sans dents avec boulot pas encore délocalisé, ni supprimé, ou petit patrimoine pas encore confisqué ou exilé …

jactalangelus2

Crédit : Uderzo Goscinny Dargaud

Tant que 99,9 % de supporters et indifférents auront le même rapport avec leurs 0,1 % de professionnel(le)s politicien(ne)s que les militants du foot envers le(ur)s joueurs exemplaires de l’équipe de France et/ou du Qatar PSG (l’OM, c’est autre chose, c’est un culte, ça ne se discute pas), et rejoueront éternellement le match de clochemerle 1 contre clochemerle 2 (au mieux la finale Saint-Etienne Bayern des poteaux carrés ou France-Allemagne à Séville), ou vice-versa, en se passionnant pour les championnats de France des déconomistes autosatisfaits et autres apprentis-sorciers du sociétal entre une partie de ping-pong de Tanguy et l’apéro au rosé pamplemousse devant téléfoot, Paris sera la capitale mondiale des exilés fiscaux et émigrés du boulot, des touristes en limousines et privilégiés avec chauffeurs passant de palaces rachetés par des étrangers aux carrés VIPeople des boites à footballeurs et médiacrates via les restaurants à 50 Euros la demi-douzaine d’asperges ou d’huitres, des millions de gratteurs de loto et pronostiqueurs de tiercé des villages gaulois regardant les trains passer vers ailleurs dans le monde réel, admirant les fonctionnaires grévistes par procuration et autres privilégiés plus ou moins notables tchatchant à la TV française, somnolant devant les tartuffes braillards aux assemblées sur Public-Sénat, et ne levant qu’un demi-oeil sur les jeunes excités s’agitant dans les rues sur les chaines d’info, et les massacres d’une certaine idée de la civilisation à peu près partout dans les mondes virtuels et réputés « indignés ».

dames2

Crédit : Uderzo Goscinny Dargaud

Quel gâchis, c’était bien la peine que de Gaulle se décarcasse.

de-gaulle1

Renaud Favier – 30 septembre 2014

PS : les petites phrases des Chirac, ça a toujours un succès fou …

Bref, il y a (eu) des élections #Municipales2014 en France, à #Paris2014, et dans le 12ème arrondissement

cfsk-2014-lautaret

Ce qu’il faut retenir du 1er tour de l’Open de Gaule, avec ses presque 1 million de participants (qui a dit que les Français se désintéressaient de la politique politicienne, du collage rituel d’affiches, des pieds de grue sur les marchés, des visites des cages d’escaliers de HLM une fois tous les 5 ou 6 ans, des discussions stériles et récitations d’éléments de langage face caméra TV et autres flashmobs pour Youtube … ?) pour les conseils d’administration des 36 000 TPE et PME municipales de France (genre autant que dans toute l’Europe y compris l’ex-URSS et la Turquie, comme quoi le très toxique syndrome du bonsaï ne concerne pas que les Frenchonomics, mais également les Frencholitics), pourtant généralement dépourvus de jetons de présence (à l’exception notable de Paris, où les heureux élus aux Conseil de Paris sont gratifiés, entre nombreux autres privilèges pas exclusivement immobiliers, culturels et gastronomiques, de 4000 euros mensuels d’argent de poche sans aucune obligation de présence aux quelques séances trimestrielles, moins encore de travail, bien entendu, d’où l’intérêt pour la chose de conjoint(e)s d’ex-ministres et autres notables plus ou moins parisiens ne souhaitant pas dépendre exclusivement de la carrière aléatoire de leur génie des alpages, la difficulté à dégager les pires abonné(e)s aussi accroché(e)s à leur siège qu’à leur logement social(iste) subventionné à prix d’ami genre aussi grand que celui de la Barjot (duplex où il y a la place même pour sa PME) et bien placé que le pied à terre parisien de 5 pièces de Chevènement, tout ça au prix d’un 2 pièces dans un HLM de Sarcelles, et l’impossibilité de convaincre les champions du cumul durable de petits avantages républicains de lâcher leur os) : http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/elections-municipales-2014-1er-tour-23-mars.html

championnat-france-2014

Ce qu’il faut savoir sur #Paris2014 après le 1er dimanche de championnat (une fois n’est pas coutume, cf Huffington Post) : http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/23/resultats-municipales-paris–enseignements-premier-tour-carte_n_5019162.html 

Marathon-de-Paris

Pour les fans de l’histoire contemporaine d’entre le Bois de Vincennes, la Nation, la Bastillle, et Bercy, en passant par la Gare de Lyon, les électeurs du 12è qui votaient pour Jean de Gaulle en croyant que c’était Mongénéral ne sont pas tous morts, exilés, ou retraités en province, il en est resté quelques % pour voter pour le jeune Pernin (plus ou moins affilié à l’UDI sans l’être) en croyant que c’était l’ancien maire d’il y a deux générations, du temps où Bénouville était député inamovible de l’arrondissement, une masse critique de biobos s’est déplacée jusqu’au bureau de vote pour permettre au candidat EELV pour le 12è chef de file EELV pour Paris de dépasser les 10% réglementaires d’un poil, l’adjoint sympa de Mélenchon qui tractait lui-même s’est pris une rouste et risque de ne même pas rester conseiller de Paris, tandis que les deux machins d’ultra-gauche trostsko héritiers d’Arlette Laguillier et de l’autre apparatchik encore plus sectaire dont on a oublié le nom on rassemblé quelques nostalgiques des amphis de Nanterre. Quant au FN, no comment, ça intéresse vraiment quelqu’un ? Dommage pour la jeune et sympathique porte-parole UMP de NKM, enfin débarrassée du boulet Beigbeder (auto parachuté dans le 8ème, plus adapté à son genre de beauté et d’où il n’avait évidemment jamais déménagé), qui serait en tête si les droites les plus bêtes du monde ne s’étaient pas éparpillées dans le XIIè (comme ailleurs, mais plus ballot, parce que franchement voter pour le jeune Pernin, il fallait en tenir une sacrée couche alors que la jeune Montandon est sympa, normale, sans casserole ni liens trop courts avec le vieux de chez Boutin qui tape l’incruste dans l’arrondissement ou le Brice de Nice Beigbeder, qui a eu la bonne idée de retourner surfer chez lui), avec le résultat habituel de faire perdre Paris à la droite « normale » (honni soit qui pense que partout ou les Chirac et leurs amis passent, la droite normale et l’avenir des citoyens de France trépasse). http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/resultats-municipales-2014-a-paris-12e-arrondissement-catherine-barrati-elbaz-ps-en-tete-devant-valerie-montandon-ump-7770580082

se_75112_36_resultat_4x4_paris_12eme_1-2

A suivre, gratuitement bien entendu, sur « Café du Matin à Paris » (rien n’interdit de « liker » la page facebook : http://www.facebook.com/cafe.matin.paris ) jusqu’au 1er avril (qui ne fera certainement pas rire tout le monde, l’humour étant la première victime de toute saison de rut politique), dans le 12ème et ailleurs en France où militantisme godillot et surréalisme des promesses sont les mamelles de l’élection.

537881_148267868683008_213231283_n

Renaud Favier – 25 mars 2014

Les écoutes téléphoniques en France, c’est (encore plus) compliqué (que le Watergate) …

Ecoutes en France Espionnage

Crédits : AFP

L’écoute de/en Français, c’est compliqué pour les Américains et autre étrangers ou exilés.

Ecoutes en France

Crédits : Chimulus

C’est compliqué, même pour les Français qui ne regardent pas exclusivement The Voice.

affaire-des-ecoutes-l-opposition-n-a-pas-fini-d-exploiter-le-filon-11116005kciug

Crédits : LCI

Certains disent lire dans les journaux qu’ils écoutent les autres à l’insu de leur plein gré …

14-03-12-taubira-sarkozy-ayrault-valls-hollande

Crédits : Placide

Certain(e)s disent ne pas aimer être écouté(e)s hors des tournées électoralo-musicales.

carla-bruni-sarkozy

Crédits : Placide

Certains disent maintenant l’avoir été, pour lancer les ventes de leurs dernières chansons.

yannick-noah-affirme-qu-il-a-ete-place-sur-ecoute

Crédits : NouvelObs.com

D’autres aimeraient l’être, maintenant, pour doper l’audimat de leurs vieilles rengaines.

Hollande Elysée Paris France Scandale d'état

Crédits : Ménégol

Certaines aimeraient être plus entendues, voire qu’on en parle comme d’êtres humains.

burka

Crédits : Ransom

C’est compliqué. Pour (nous, vous) tous. Par (eux) tous. A cause de (nous, eux) tous.

les-trois-petits-singes-de-hollande_4307437-l

Crédits : nd

Ceci twitté, tout le monde s’en fiche, à part certains humoristes et quelques twilitants.

Coute que coute France Radio Ecoutes

Vive la France !

Renaud Favier – 16 mars 2014 – Facebook Compétitivité – Groupe LinkedIn – English

Frenchonomics     Compétitivité 2012 couverture

Bonus: #France a le Watergate qu’on mérite http://www.youtube.com/watch?v=Zjl72lC7jfI

Bonus 2 : Chacun ses écoutes … http://www.youtube.com/watch?v=9OUOBcLuGBo

Bonus 3 : Chacun ses écouteurs … http://www.youtube.com/watch?v=N375hnYc-9w 

* * *

Eurovision France

Si vous croyez encore au Père Noël alors que vous avez le droit de vote, il n’y a rien à faire pour vous

Le-pere-noel

Qu’un adulte écoute ce que promet un politicien professionnel à un micro, ou qu’il avale les salades racontées par des militants, des communicants, des sondagistes, des ayant-droits (à logement social, fromage ou autre privilège au bon plaisir des élus) ou la famille de politiciens professionnels comme parole d’Evangile, ce n’est pas normal.

humour pere noel

Croire que les politiciens professionnels français sont compétents, lucides et exemplaires et entourés de gens exemplaires, compétents ou lucides, c’est croire que ce n’est pas pour le buzz si le Père Noël danse la lambada avec Charles Beigbeder en slip panthère devant le Monoprix des Champs-Elysées.

Papa_Noel_dessin_humour

Mais il y a tellement de gens que ça arrange de (faire) croire tranquillement au Père Noël

noel_humour

Il y a encore des gens, adultes et pas traités médicalement, pour croire que le petit vieux chauffeur bénévole de Carla Bruni va risquer de perdre ses primes de ménages chez les banquiers en revenant s’occuper de l’organisation du conseil des ministres une fois par semaine, et recevoir à déjeuner les dirigeants étrangers venus faire des courses, tester les hôtels 5* rénovés par les Qataris ou les Singapouriens, ou visiter des musées à Paris. Ce sont grosso modo les mêmes abonnés à « Point de Vue » qui vont religieusement à tous les concerts de Chantal Goya et Hervé Villard. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

sarko-noel

Noël de l’Élysée, le 16 décembre 2008. © Christophe Guibbaud / ABACAPRESS.COM

Il y a ceux d’en face qui croient que le petit gros pré-retraité qui n’a jamais bossé de sa vie depuis qu’il a réussi le concours d’HEC à l’oral, va se mettre au taf alors qu’il lui suffit de se promener en Falcon avec sa concubine enveloppée pour passer à la TV, moins baisser dans les sondages que lorsqu’il parle dans les micros, et cumuler des points retraites (les miles Air France, c’est niveau ministre collaborateur, pas top exécutive). Ce sont les même qui croient que les cadeaux tombent du ciel et qu’ils suffit de chanter le lendemain de Noël pour que les vieilles lunes redeviennent dorées et se remettent à clignoter alors que les piles sont usées depuis longtemps. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

Vive-les-vacances

Il y a les « différents » qui préfèrent croire les belles histoires que leurs racontent les machins et bidules des extrêmes d’à gauche, des extrémistes d’à droite, ou des ex qui trainent aux centres ou ailleurs. Malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour eux, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

Noël

Et à Paris, il y a quelques farfelus #UMPUDIMODEMCANALHISTORIQUE (désolé pour le pléonasme) pour essayer de (faire) croire que le « sérieux » des frères Beigbeder, ce serait celui du Medef qui avait surfé sur la déréglementation du marché de l’électricité et raté les JO d’Annecy, et qui a investi ses bénéficies dans des terres agricoles bradées en Ukraine (il faut dire qu’entre le binz avec la Sainte Russie, et les incertitudes sur l’avenir de Tchernobyl, on comprend que les kolkhoziens locaux affamés aient vendu pour se tirer au Canada), alors que celui qui sait lire et écrire, le moins délirant (le jour, parce que les nuits, Charles est sous son bonnet, tandis que Frédéric s’agite grave), le moins « loser » (quoique son business de relance de « LUI », ce soit un gros flop), c’est l’autre.

beigbeder

Malheureusement, il n’y a plus rien à faire, sinon l’euthanasie (l’état nazi, c’est autre chose).

NothingSinon, pour les autres pas encore exilés, dé-socialisés, ou irrévocablement abstentionnistes, essayer un café avec du développement démocratique durable ?

Meilleurs Voeux de Café du Matin à Paris & Amis

C’est une idée. http://www.youscribe.com/catalogue/manuels-et-fiches-pratiques/actualite-et-debat-de-societe/politique/2002-annee-politique-le-developpement-democratique-durable-791519

Renaud Favier – 26 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Byzeway, Joyeux Noël quand même, et Bonne Année 2014 à tous.

 Santa Joyeux Noël 2014 Crédits : Flubé     bonne année 2014 Crédits Geluck

Restons cool ces temps compliqués, et bon tout vers un avenir plus ensoleillé.

Sail On          Renaud Favier vous souhaite une délicieuse année

Paris vaut-il encore une messe ?

images

A en croire les médias politiques parisiens sérieux, la guerre pour la mairie de Paris, les batailles pour les mairies d’arrondissements, et les combats de rue pour les sièges au Conseil de Paris (4000 euros par mois, pas d’obligation de résultat, boulot ou présence) font rage.

Paris--tour-Eiffel-au-bistrot_Jacques-BOSSE-dit-YACK

Crédits : Jacques-BOSSE-dit-YACK

Le sang ne serait pas loin de couler dans les couloirs du métro (qui la belle NKM trouve si poétique, et où personne de normal n’a jamais croisé l’actuelle adjointe au Maire, disposant il est vrai d’une flotte automobile municipale conséquente et d’un nombre de chauffeurs tout à fait considérable).

Sécurité à Paris

La prise, à la hussarde ou en gentle(wo)man de la Tour Eiffel serait l’objet des désirs de tous et toutes, maintenant.

img_Paris--la-tour-Eiffel--1993_Pierre-BOULAT

Crédits 1993 Pierre BOULAT

Mais les mauvaises langues des dîners en ville, et il ne manque, ni de langues de vipères, ni de dîners entre vils, à Paris, murmurent que comme tous les contribuables un peu riches n’ayant plus d’enfants scolarisés et commerçants un peu dynamiques ont émigré en klaxonnant, les artistes s’exilant pour leur part plus discrètement, mais encore plus vite en général, Paris ne serait plus qu’une vieille fête à neu-neus permanente pour pauvres, un genre de Foire du Trône géante avec grande roue à la Concorde et trains fantômes partout au prix d’un ticket RATP, pissotières gratuites pour attirer les prostatiques, Paris-Plages en été, terrasses de cafés climatisées, une nuit blanche par an (mais sans boire en dehors des bistrots), et une patinoire gratuite devant la mairie pour Noël.

cheerleaders 2CV paris

La ville serait, en outre, vendue par appartements, voire hôtels plus ou moins particuliers entiers, au Qatar ou à quiconque veut payer 10 ou 20 000 euros le mètre carré de base sans vue et mal isolé, pour y stocker ses vieux DVD, un lave-vaiselle et un frigo, tout juste occupée à temps partiel par des politiciens de province, des touristes, et des footballeurs de passage auprès de filles de passe importées de l’Est ou du Brésil.

Paris

Ceci expliquerait l’absence générale d’intérêt des candidatures pour les élections municipales, l’UMP ayant abandonné son panache bleu effiloché à la jolie, mais à côté de la plaque #NKM parachutée de banlieue Ouest ; le Parti Socialiste n’ayant pas trouvé en ses rangs plus émotionnant que la parisienne, mais un peu discrète, Anne Hidalgo pour enfourcher le vieil éléphant Rose en direction de l’Hôtel de Ville. Pour les restes, mélange prévisible d’héritiers, d’incrustés, de pistonnés, d’imposés par les alliances ou les ascenseurs à renvoyer, de frustrés et de fantaisistes, comme dans n’importe quelle ville de France ayant des appartements subventionnés, des places gratuites aux spectacles et des places en crêches à distribuer.

Paris

Vu du XIIème arrondissement (grosso-modo ce qui est dans un quadrilatère Bercy-Bastille-Nation-Vincennes avec la Gare de Lyon et le bistro Zic-Zinc au milieu, le bois de Vincennes et le périphérique à l’Est, Bercy-Village et le bord de Seine au Sud, face à la Grande Bibliothèque), on n’a pas trop l’impression que ce petit charivari soit essentiel à l’avenir de l’humanité parisienne ou des félins d’autour du métro Daumesnil, même si l’arrondissement est réputé crucial pour le gain (ou la perte) de la mairie de Paris.

Renaud Favier décembre 2013

On s’était habitué à ce que l’UMP parachute le Beigbeder qui sait compter (l’autre sait écrire) contre l’inconnu(e) du PS du moment, mais le candidat #UMP éternel perdant a jeté l’éponge dans le XIIème arrondissement (où personne ne l’a jamais vu depuis 6 ans), pour aller se faire renvoyer dans ses buts par Lellouche dans le plus chic et (supposé) facile VIIIè, et se considérant « jeune et pas écouté par NKM », déclare hésiter à faire dissidence et se donner jusqu’à début janvier pour annoncer un éventuel engagement … dont franchement, personne n’a guère plus à cirer que du cours de l’hectare à blé en Ukraine, ou le chiffre de diffusion de LUI. Complément (JDD) http://www.lejdd.fr/Politique/Charles-Beigbeder-NKM-est-meprisante-elle-n-ecoute-personne-644374

« On ne m’écoute pas (plus dans le 12è qu’à l’UMP ou au Medef), NKM me néglige, insensé, non ? »

On peut douter que le surfeur de l’Est se transforme en laboureur à l’Ouest, sauf si Sarko lance un mouvement concurrent de l’UMP, mais wait & see, le gars a réussi dans des affaires qu’on peut juger parasites (trading d’électricité, investissement opportuniste dans des terres agricoles), mais il fait « dans l’honnête » comme on dit chez les Tontons Flingueurs, il a une bonne tête, une présence média, et de l’entregent (Vice Président du Medef), il ne peut pas être si incapable que ça et toujours tout rater comme la candidature aux jeux Olympique d’Annecy ou la politique dans le XIIème, et sur un malentendu, il pourrait avoir de bonnes idées. Mais peu importe, qu’un Beigbeder soit élu au Conseil de Paris ou pas, et d’ailleurs que NKM ou Anne Hidalgo occupe le trône métropolitain, cela n’a aucune d’importance pour la circulation dans Paris, les impôts locaux, le dynamisme économique de la ville, ou l’horaire de la messe de minuit …

Paris, ville-lumière, capitale globale de presque tout, métropole culturelle mondiale …

L’essentiel est ailleurs (pour autant qu’il soit en France).

-

N’est pas Lagarde ou Merkel qui veut … mais maire de Paris, c’est possible …

Bonne année 2014 aux Parisien(ne)s. http://bonneannee2014.wordpress.com

Renaud Favier – 17 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

R.D., victime expiatoire de la politique ordinaire à Paris et/ou habile politicienne normale de France ?

Interlude

Madame R.D. a les honneurs du Point eu égard aux revenus de ses activités professionnelles annexes, mais comme elle semble avoir décidé de poursuivre le média en justice, mieux vaut ne pas copier-coller de photo : L’article du Point du 12 décembre 2013

interlude

Madame R.D. semble pourtant une professionnelle normale, probablement plus méritante et moins privilégiée que la moyenne des habitués de Rolex-Audi-Truffes de la génération Mitterrand-Chirac-Sarkozy, de la politique cynique et cumularde en France en général et à Paris, Bruxelles et Strasbourg en Particulier …

interlude

Une apparatchik exemplaire d’une certaine idée de la survie confortable dans un pays en faillite économique et morale où être entrepreneur est un crime, chômeur une fatalité si on est salarié du privé, privé de retraite normal si on a été un peu trop chômiste, expatrié ou étudiant, interdit de logement social subventionné par les contribuables et les créanciers de la France dans le désordre des choses si on n’est pas pistonné et/ou politicien, et idiot utile pavlovien du vote gauche caviar politiquement correct incontournable si on est un honnête fonctionnaire.

2000-mire-tv-3eabb

Elle n’a pas eu l’honneur d’être nommée ambassadrice à l’Unesco comme sa collègue d’infortune pour cause de disgrâce sarkozienne, Rama Yade (pas non plus X ou ENA), ni parachutée sénatrice comme l’excellente sportive Chantal Jouanno, mais elle ne connait pas l’humiliation d’être obligée de se ridiculiser sur des plateaux TV comme Roselyne Bachelot ou Luc Ferry, ou de faire des ménages chez les banquiers comme … qui vous savez et plein d’autres plus discrets, pour faire bouillir sa marmite et doper ses épinards au beurre salé avec des prestations en ville (entre vils ?) comme XXX, YYY et ZZZ, entre tant d’autres anciens ministres de haut rang n’obtenant pas de fromage genre IMA, de missions permettant de refaire la capote de la R19 de la maison de Ré, ou de rapports à copier-coller sur la haute géopolitique ou le droit des affaires ivoiriennes, comme les vieux de la vieille de la Mitterrandie.

plateau-fromage-tour-eiffel Paris

Mais qui dérange t’elle ?

Anne Hidalgo NKM

Mais qui est-elle, pour qui roule)-t’elle, et où va-t’elle, maintenant ?

Crédits : Louison

(Sur)Vive la France …

Renaud Favier – 12 décembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

* * *

L’alternative, maintenant … Borloo #UDI et Bayrou #Modem convolent pour leur(s) campagne(s) de France

Bref, deux vieux qui auraient pu être ministres sous Giscard, et qui ont connu Raffarin jeune, recréent un « machin » genre UDF, pour déborder les gauches au centre, les droites par la gauche, et les autres en passant.

Francois-Bayrou-Jean-Louis-Borloo-en-une-du-Journal-de-la-Reunion_pics_390

Capture d’écran : Le journal de l’île de la Réunion – 1er octobre 2013

Le parent 1 était l’avocat d’affaires de Tapie quand celui-ci jouait au mécano financier, puis notable à Valenciennes quand son ex-client faisait dans le football d’une époque où le sport d’élite était moins pur que maintenant. Mais il y a prescription, c’était un autre siècle.

tapie borloo

Le parent 2 s’est un peu cherché, ayant hésité à s’unir avec Ségolène Royal alors que celle-ci était candidate à la présidence de la République, et pas encore ex du candidat François Hollande à la présidence, sur lequel il a jeté son dévolu avant de regretter ça, maintenant.

Sur le papier, why not ?

PETIT DEJEUNER ENTRE FRANCOIS BAYROU ET JEAN LOUIS BORLOO

Le Figaro – Photo Septembre 2013 – Soazig de la Moissonnière – Visual Press Agency

Dommage que le truc soit un rassemblement de ramassis de laissés pour compte de la politique à la grand-papa, par ailleurs regardé en chien de faïence par les vieux de la vieille du centre-droit humaniste canal historique tranquillement installés à l’UMP.

gaudin-raffarin

Parce que sinon, l’idée d’avoir une troisième voie entre les usual suspects de depuis 30 ans et plus, et les fronts populaires ces temps-ci, c’est plutôt attractif, d’autant que la plus jolie ex-ministre du politicosme parisien contemporain est dans le coup.

Rama Yade

Hélas, trois fois hélas …

THIERRY ROBERT GUIGNOLS

Même s’ils font un enfant de vieux dans le dos de tous les autres par PME, clonage ou whatever works …

Même si leurs fidèles grognards sourient à la noce …

Ce n’est pas un pas de deux géants pour l’humanité, ni même pour la petite France.

Enfin, laissons aller, c’est une valse (lente) ….

Crédit : Aurel

En même temps, le mariage d’intérêt pour tous de vieux, sur un malentendu, ça peut peut-être marcher.

Et what else, pour nous, comme pour eux, de toute façon ?

Renaud Favier – 5 novembre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Qu’on soit normalement supporter politique et/ou sportif (c’est comme intégriste religieux, mais plus facile, on n’est pas obligé de lire un livre), énormément militant canal historique pour ceux-ci ou contre cela, ou pas très impressionné, ni intimidé, par les politiciens salariés et déconomistes subornés français contemporains baisocrates, alcooliques, baisocrates alcooliques, ou d’autres partis (pastis ?), on peut télécharger des livres électroniques, gratuits ou au prix d’un café en terrasse dans un quartier normal de Paris, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur Amazon pour les contribuable patriotes exemplaires défenseurs en mode über-tartuffe de première catégorie des librairies, et de l’avenir d’une certaine idée de la civilisation. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         
Et du plus « business » (gratuit, of course).
Frenchonomics Small