La polémique (aussi), c’est compliqué

À peu de chose près, « polémique » serait un anagramme de « compliqué », c’est aussi simple que ça, pas besoin d’avoir fait polytechnique (donc un service militaire, sinon l’armée ou une guerre), dont on note que ça sonne un peu comme « politique », et comme « polémique, coïncidischnicht, pour comprendre que rien n’est jamais aussi simple(t) qu’il n’y parait, qu’on peut faire des histoires avec n’importe quel épisode de l’Histoire de France ou d’ailleurs, et qu’il vaut mieux ne rien dire quand une minute de silence est plus de circonstance qu’une petite phrase de comptoir, un élément de langage de coin de table, ou une déclaration sauce « pieds dans le plat ».

Crédit : Placide

Comme l’a dit un autre politicien professionnel français qui sait de quoi il parle quand il parle de politique professionnelle française : « l’intelligence est un handicap, en politique ».

RF – 8 novembre 2018

PS : la polémique est close, il n’y aura pas, il n’a jamais été prévu qu’il y ait, d’hommage à Pétain le 11 novembre, c’est le griot qui le twitte, alors basta cosi : https://twitter.com/bgriveaux/status/1060274462594162688?s=21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s