Grand soir à #Paris XIIè ! 100% des (vrais) rebelles, et 20% des candidats de #France le 22 Avril ! #RadioLondres

Résultats du 22 avril en France : 20% … des candidats à la présidentielle et 100% des vrais rebelles (Nathalie Arthaud, LO, et Philippe Poutou, NPA) dans le 12è arrondissement de #Paris au soir du 1er tour de l’élection présidentielle 2012 (les chiffres ont un sens …) !

Les citoyens un tant soit politiquement attentifs du XIIè arrondissement de Paris se sont déjà rendus compte qu’on leur propose 2 candidats « sérieux » pour les législatives 2012 (en plus des locaux de l’étape dont les fans ont déjà collé quelques affiches pirates sur les palissades des chantiers et commencé à twitter plus ou moins énergiquement à toutes fins « utiles », et des inévitables représentants des formations politiques et assimilées qui présenteront des candidats dans des circonscriptions urbaines où le collage des affiches n’est pas très coûteux en diesel, où le militantisme actif n’est pas trop vigoureusement repoussé sur les marchés et autres lieux de « campagnage », et où les inscrits sur listes électorales sont raisonnablement concentrés dans des immeubles où l’on peut optimiser le tractage, pour obtenir des financements publics). Ces deux « poids lourds » remporteront au moins les deux tiers des suffrages et devraient se retrouver face à face au second tour des législatives, tout le reste est en principe littérature, n’en déplaise au Parti Pirate officiel et aux autres formations plus ou moins institutionnelles ou corsaires.

La députée PS sortante se représente après un premier mandat sans éclat mais dont elle n’a pas à rougir tandis le représentant de l’UMP cette saison succéde à un très justement oublié parachuté au nom prestigieux qui avait dû être exfiltré après 2 mandats dans une circonscription réputée  « imperdable » qui lui avait été offerte sur un plateau après une étape oubliable et oubliée dans les Sèvres, et au parachuté à roulettes de 2007 qui avait raté son aterrissage, mais il est vrai qu’il avait pris le risque de ne pas faire campagne, ce qui était dommage, surtout dans un arrondissement devenu « perdable » autant pour des raisons socio-démographiques que du fait de l’air du temps sur le « Front de l’Est Parisien », avant même la prise de la Bastille par Jean-Luc Mélenchon.

Mais ce n’est pas le sujet du jour : l’essentiel, le 22 avril 2012, c’est que deux candidats au 1er tour de l’élection présidentielle ont choisi le XIIè arrondissement pour passer cette soirée électorale au coeur du Paris rebelle Post-Saint-Germain-Despriste (et à deux pas de la Paris-Sillicon-Valley du XIIè, mais c’est un autre sujet, même si les rebelles aussi doivent faire bidouiller leurs disques durs ou doper le haut-parleur de leur Mac de temps à autres).

Bref, avec Nathalie Arthaud en réunion publique à l’espace Charenton (dommage, le dimanche ce n’est pas le soir du porc aux coquillage du restau portugais sympa de pas loin) et Philippe Poutou à son QG de l’Est Parisien rue Taine (il faut dire que le Crillon, ça prenait un peu les militants à contrepied), l’arrondissement concentre 100% de la vraie gauche de la gauche et rassemble 20% du total des candidats au 1er tour, ce qui en fait sans aucune contestation possible, ni de la part du Front du Centre de la Gauche dont le leader sera à Stalingrad (Paris, France, pas ex-URSS quand même, déjà qu’il fait froid ici …), moins encore de la part du Parti du Coeur droit de la Gauche dont le chef arrivera à Solférino en milieu de soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s