Vous aimez le #PenelopeGate … attendez le(s) prochain(s) épisode(s)

L’affaire du #PenelopeGate, c’est un genre de sous Ocean’s Eleven scénarisé par des vendeurs de publicité (qui devraient être) en retraite depuis des lustres, et joué par de vieux intermittents, ou un remake low-cost de Ocean’s Twelve sans musique, ni éclairage, ni attaché de presse ?

En tout cas, le truc incontestable, c’est que #Fillon a un petit air de George Clooney …

Et comme dans le film, le casino et l’écosystème de fatcats sont loin d’être exemplaires …

Comme dans la toile, y’a pas un personnage moins médiocre que les autres …

Comme dans le casse pour téléspectateurs, on se laisse prendre au jeu …

Comme au grand écran, ça flingue dur, et on devra attendre la fin pour savoir qui a trahi, foiré, ou filé à l’anglaise (ou pas), qui gagne, se raccroche aux branches, ou tire des marrons du feu (ou pas), qui se la coule en bord de piscine, est enterré mort ou vif dans le désert, croupit en taule (ou pas).

Le truc qui cloche dans la VF, c’est le casting franchouillard gagne-petit, voire carrément provincial ramasse-miettes … pourvu que les prochains épisodes soient plus glamour !

Vivement mercredi, le jour de la sortie des films à Paris !

RF -Saint Valentin 2017

PS : « Le saviez-vous ? », bonne question

Publicités

A cheval ! (comme disait Chirac, qui s’y connaissait en c…onsignes de vote), maintenant

chirac-hollande

Hollande n’a pas fait de coup d’état (ni d’éclat), il a été élu …

Quand on n’a pas ce, celle, ou ceux pour qui/quoi on aurait aimé voter, qu’on n’est pas très solidement accroché dans l’écurie du champion, ou qu’on a raté l’occasion de monter à temps sur le bon cheval, ce n’est pas une raison pour tirer des balles dans les pattes de sa monture surtout annoncée gagnante par les sondages (sic) et le bon sens (sick) …

Au galop ... vaste programme ...

Allez les filles, on monte, et on avance, maintenant !

Le « grand c… », comme l’appelaient ceux qui aimaient bien sa dégaine de corrézien endimanché bon buveur de bière et mauvais trousseur de rombières militantes, mais s’inquiétaient de sa réputation de Pinocchio manipulé par les mandants de Garraud et Juillet, entre autres, avait coutume de crier : « A cheval ! », souvenir de ses années de cavalerie …

chirac-drague

A dada … blabla … bref … la cavale rit (ou pas)

Et « C’est comme ça … », parce qu’on ne passe pas sa vie à exercer le plus vieux et moins noble métier du monde sans devenir un peu fataliste (Jacques le fataliste, merci de suivre quand la phrase fait moins de 10 lignes et que la référence est niveau bac de français), même si on commence assez cynique pour ne pas déprimer à force de passer 50% de son temps à serrer les paluches de gens dont on n’a rien à cirer, 50% en meeting ou réunions avec des gens dont personne n’a rien à cirer et qu’on ferait généralement mieux d’éviter, et les derniers 50% à se faire maquiller pour des caméras, des photographes, ou juste parce que les veaux, vaches, porcs et couvés préfèrent se faire flatter le Q par un mec aussi orange qu’une enseigne de boutique de téléphones portables made in China.

chirac-candidat

Bref, les électeurs ni de gauche, ni d’extrême droite, devraient se réjouir d’avoir un candidat commun, sinon un programme consensuel (ou vice-versa ?), un possible Président pas outrageusement sexy, mais sérieux, sans casserole (à preuve du contraire, sa petite boite de conseil créée à un moment où il pouvait craindre une longue traversée de désert jusqu’à la retraite, lui a rapporté en 4 ans moins que deux conférences au Qatar ou à Londres, un peu de lobbying pour payer l’électricité de la baraque de famille en province et la scolarité des gosses n’est pas péché mortel, surtout dans un milieu ou l’abus de privilèges et la truanderie sur les avantages est plus répandu que le travail honnête, fut-il intellectuel), pas c…avaleur, ni c…rétin, ni c…lanique, et pas nanarque, ce qui ne peut que faire du bien à ce pays qui meurt, entre autres, de ses petits marquis bêtes à concours administratifs, point barre (si ! je mets un « point », histoire de ne pas dépasser le quota de 10 lignes par phrase), tout le reste est élégie (ça veut dire littérature post-mortem), blabla de c…omptoir, et conneries en barre).

fillon-gai-luron-le-canard-enchaine-decembre-2016

C’est comme ça ! Crédit : Mougey / Canard Enchaîné 7 décembre 2016

Alors si les lapins crétins suicidaires de la droite à QI de saucisse de cassoulet-frites et autres dinosaures du chiraquimmobilisme patelin à flingues à tirer contre son camp à balles explosives préfèrent radoter que blablasarko, gnagnajuppé, pourquoipasbayrou, vivelamarine, ou otchozcourantplucécouillonpluçaplaiut, grand bien leur fasse, mais je rappelle que ces mêmes lapins crétins de la droite la plus nulle du monde (faut dire qu’elle n’est pas aidée intellectuellement par les exilés excités s’entre-montant le bourrichon plus façon OAS de salon fatiguée, golf entre atrabilaires désabusés à cigare, et femmes d’expats ennuyeuses en bord de piscine idem, que diaspora surdiplômée, énergique et laborieuse, le patronat queue de race, suceur d’argent public, et/ou bébé requin fonctionnaire génération Geonpi-Beigbeder-Gattaz-Pigasse plus que Bic-Lagardère-Dassault, et quelques intellectuels de droite juste pour exister et se gaver aux cocktail demi-mondains parce que la voie/voix de gauche est saturée à Paris) nous ont valu Mitterrand en 81 et 88, Jospin sous Chirac, et Hollande après Sarko dans une France dont l’électorat rationnel ne fumant pas trop de drogues et ne croyant pas trop aux utopies, ni aux boniments, ni aux extrêmes stériles et/ou protestataires, suffit largement à éviter tant les abrutis sectaires, que les opportunistes et autres surfeurs de vents mauvais …

francois-hollande

Champion du monde de France 2012-2017, élu triomphalement par « On est les champions ! »

Je ne dis pas ça seulement parce que ça renâcle du côté des opportunistes qui grenouillaient autour de Juppé et des dévots des candidats de la primaire qui n’ont pas -encore- réussi à sauter à l’acro-branches chez Fillon, je dis ça aussi parce que ça n’a pas l’air complètement c…onsensuel du côté des veaux ex-fan de monsieur Bismuth, malgré les sourires face caméra.

sarkozy-a-cheval

A cheval donné gagnant (au demeurant désigné par un processus démocratique que tout le monde s’accordait à trouver souhaitable et contre lequel personne n’a ronchonné avant d’avoir perdu), on ne regarde pas, ni ne devrait couper en quatre, les sourcils !

Renaud Favier – 8 décembre 2016

No comment, comme dirait sûrement Gainsbarre s’il avait regardé le #DebatPrimaire

Tout le monde, surtout parmi les grands morts, n’a pas la retenue de Gaisnbarre, et le silence de Mongénéral est assourdissant, depuis quelques semaines … et ça va durer encore quelques mois, quoi qu’en twittent les uns, qu’en postent sur facebook les autres, et qu’en bloguent les plus bavards.

de-gaulle1

La primaire de droite s’annonce bien (mais le débat fera moins de buzz que #KimKardashian)

 

kim-kardashian-sexy-selfie

Illustration avec des images sexy de Kim Kardashian, parce que si on met des photos des candidat(e)s, le buzzomètre va être raplapla

Si l’on envisage de voter à droite « normale » à l’un, l’autre, ou aux deux tours de l’élection présidentielle de 2017, il semble dans l’ordre des choses, si cela n’est pas pratiquement trop compliqué (le bureau de vote pour la primaire dépend de l’inscription sur liste électorale au 31 décembre 2015, les « citadins » inscrits dans le village de leur résidence secondaire devront faire le déplacement même si le temps est pourri, et ceux qui sont inscrits en ville mais passent tous les week-end au grand air devront faire un effort, tandis que les Français de l’étranger pourront voter par internet, sous réserve de pré-inscription avant le 16 octobre), de lâcher 2 euros pour tenter d’assurer la présence de son favori au moins au second tour de la primaire. Tout ce que vous n’avez jamais eu très envie de savoir et encore moins de demander sur la primaire ouverte de la droite et des centres des 20 et 27 novembre http://www.primaire2016.org

Si l’on prévoit de voter à gauche « normale », foin de noeuds au cerveau sur la morale et blablabla, la primaire est ouverte et l’on peut aller voter moyennant les deux balles réglementaires, une signature qui n’engage à rien, et le don à LR d’une adresse e-mail qui peut-être celle qu’on utilise pour faire envoyer les publicités et demandes d’amitiés louches sur facebook …Alors pourquoi diable se priver si l’on a envie de nuire à un ou plusieurs candidats, ou d’aider celui qu’on considère comme le moins pire (en cas de second tour LR / FN), ou le moins impossible à éliminer au 1er tour (certains pensent encore qu’un candidat PS, voire FDG, pourrait arriver au second tour, et affronter la le Pen en un 21 avril à l’envers, sur un malentendu, surtout si la droite « normale » joue sa primaire en mode Tontons Flingueurs). Blabla complet dans Libé, qui a trouvé un « philosophe » pour en tchatcher http://www.liberation.fr/debats/2016/10/09/faut-il-aller-voter-a-la-primaire-de-droite_1520736

Si l’on a décidé de voter pour l’un des fronts protestationnistes (FN ou FDG), de soutenir  un candidat de témoignage (perso, en 2012, comme cela n’avait aucune importance, j’ai voté au 1er tour pour l’ouvrier qui avait une bonne bouille et paraissait sincère, et je regrette moins ce bulletin que celui du second tour, quand j’ai voulu croire que Hollande serait un genre de sous-Blair, ou mini Schroeder, sans imaginer une seconde qu’il s’avèrerait un nano-Mitterrand génération avec la classe de Nicole Bricq, la vision stratégique de Cécile Duflot, la compétence économique de Martine Aubry, la puissance intellectuelle d’Harlem Désir, et une libido de collégien), ou de s’abstenir, rien n’empêche d’aller jouer au chamboul’tout, avec ou sans consigne de vote de son leader maxi-mots de prédilection …

Bref, ça vaut le coup de s’intéresser un brin au sujet de la primaire de droite, voire d’investir une petite heure pour jeter un oeil au débat à la télé, si on préfère voter pour du « vu à la télé en vrai », plutôt que de se cogner les commentaires des programmes économiques ou les avis d’experts sur Twitter, consultants politiques pour chaines TV, ou autres Influenceurs autoproclamés sur Youtube ou dans la presse peoplitique.

Compléments sur le premier des trois débats programmés, du 13 octobre (21h-23h, en direct sur TF1) : https://renaudfavier.com/2016/10/13/ce-soir-a-la-tele-ya-pas-la-7eme-compagnie-dommage/

Renaud Favier – 13 octobre 2016

L’inventaire du quinquennat Sarkozy, ça, c’est fait. Et maintenant ?

Sarkozy UMP

Jean-François Copé a réuni ses cadres à l’UMP. L’ordre du jour officiel était l’inventaire des années Sarkozy, afin qu’il (Copé) ne risque pas d’être piégé par une question de journaliste, ou un coup bas d’adversaire #PS, #FN, ou #UMP, pendant sa campagne pour 2017.

Copé UMP

L’ordre du jour officieux était, en principe, une sorte de destruction dans l’oeuf de la candidature de François Fillon.

Fillon UMP

De fait, il s’est surtout agi d’une charge contre la présidence de François Hollande.

French President François Hollande PS

D’une critique à boulets rouges contre la présidence normale, depuis le changement.

Francois Hollande PS

D’une accusation de faire le lit du Front National, détournant le slogan lepeniste « UMPS ».

Le Pen - Hollande - FNPS

Et maintenant ?

Renaud Favier – 17 octobre 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Qu’on soit normalement supporter politique et/ou sportif (c’est comme intégriste religieux, mais plus facile, on n’est pas obligé de lire un livre), énormément militant canal historique, ou pas très impressionné, ni intimidé, par les politiciens français contemporains baisocrates, alcooliques, baisocrates alcooliques, ou d’autres partis (pastis ?), on peut télécharger des livres électroniques, gratuits ou au prix d’un café en terrasse dans un quartier normal de Paris, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur Amazon pour les contribuable patriotes exemplaires défenseurs en mode über-tartuffe de première catégorie des librairies, et de l’avenir d’une certaine idée de la civilisation. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         
Et du plus « business » (gratuit, of course).

Bataille de chats #UMP à Paris : conditions pas réunies pour un référendum, maintenant …

Combat de chats – Goya – 18è siècle

Les batailles de chats sont aussi vieilles que les concours d’éléments de langage, le bourrage des urnes ou l’assassinat plus ou moins virtuel de rivaux littéraires, politiques, économiques, médiatiques ou autres activités bruyantes pratiquées en groupe plus ou moins nombreux, plus ou moins publiquement selon les traditions locales, et qui devraient être sévèrement réprimées par les polices du coin et autres fabricants d’opinions et leaders religieux, ou vice-versa, quand elles sont exercées par des êtres humains adultes réputés à peu près normaux qui en font profession sans respecter leur seule destination naturelle et légitime : séduire une personne (plusieurs, c’est techniquement possible, mais plus compliqué, il faut s’organiser, avoir des fichiers et vérifier les lois et coutumes du coin) de sexe opposé (de même sexe, c’est techniquement plus difficile sauf chez les hermaphrodites mais ça peut se gérer en s’organisant un peu, il faut vérifier les lois, projets de loi, us et coutumes et technologies du coin, et surtout l’état-civil complet de la personne (pr)opposée) afin d’assurer la survie de l’espèce (si l’écosystème et le sens de l’intérêt général sont vraiment en cours de naufrage, ça devient un chant du cygne, ça peut être très artistique, mais il faut un bon biographe genre Hugo ou Stendhal, ou un excellent peintre genre Delacoix, Géricault ou Picasso époque Guernica, et un public amateur de méduses).

Bataille de chats dans un garde-manger – Paul de Vos – 17è siècle

Quand les conditions ne sont pas réunies parce que l’époque est moins aux épopées romanesques et tableaux historiques, ou vice-versa, ça peut être amusant, mais c’est moins glorieusement artistique.

Bataille de chats – 21è siècle

Quand les conditions ne sont pas réunies parce que les chats ne sont plus ce qu’ils étaient, ça peut attirer du monde, mais juste pour le vernissage avec champagne.

Et voilà où ça mène, maintenant …

Et plus on approche de l’hiver, moins les conditions sont favorables.

On peut consulter un sage chat médiateur de province qui lit dans les boules de cristal, ça ne change rien à l’histoire, si les conditions ne sont pas réunies.

On peut consulter un chat parisien à 100 000 dollars de l’heure sur son Vélib’, ça ne change pas grand chose à l’histoire, si les conditions ne sont pas réunies.

Et même avec un sens de l’humour corrézien de vieux chat assagi du Conseil Constitutionnel de France, rien n’y fera si les conditions ne sont pas réunies.

 Mais quand les conditions seront réunies, tout ira bien, qui finira bien.

Avec un peu d’organisation (et peut-être un référendum), tout ira bien, qui finira bien après un moment un peu désagréable à passer.

Tout ira bien qui finira bien, pour au moins un des chats, parce que la politique française et un sport professionnel français comme les autres, avec des enjeux financiers un peu plus élevés que la moyenne des sports d’équipe, peut être, et une virilité un peu moins correcte que la moyenne des sports avec arbitre, probablement, mais avec le même objectif de séduire des filles par tous moyens légaux, même virils, même très virils, voire limite über-virils mais non réprimés par la justice ou sanctionnés par un arbitre, quitte à frapper un peu fort.

En tout cas, on ne va pas non plus saturer Twitter juste pour une bataille de chats, même de fat cats.

* * *

J’aime une vidéo @YouTube : « Simon’s Cat ‘Snow Business' » à l’adresse http://youtu.be/Tuf61OjvoPQ?a . Afficher le média

Byzeway, les militants du #PSG sont solidaires des supporters de #UMP en cette fin novembre 2012 compliquée pour beaucoup de professionnels

Le vote de France à ONU sur la Palestine et d’un militant pour #UMP sont également inutiles, mais il n’y a pas encore d’autopsie à l’UMP

Au cas où cela aurait échappé à quelqu’un, la faillite de la Grèce a été reportée : c’est plutôt une bonne nouvelle pour les fêtes de Noël

There’s a Hole in the Budget…: What the Greece Deal Means for German Finances http://bit.ly/Y3Srdx Retweeté par Renaud Favier

Ceci twitté, le référendum ou les initiatives genre dissolution, ça ne réussit pas aux Gaullistes en (Mon)général … #UMP #Fillon #Copé

Que les politiciens professionnels #UMP se battent comme ça pour les mandats salariés en 2014 ou 2017 rassure sur le budget de l’Etat #PS

Comme #PS fait TVA, RGPP/MAP et le toutime comme #UMP (pas le choix), ce n’est pas grave que l’UMP ait pris l’initiative de se saborder

@Senat_Direct @senateursps #directsenat Daunis « On ne peut pas associer ttes collectivités à la #BPI : comment prioriser ? » – Féodaliser ? Afficher la conversation

Il va falloir commencer à penser à Noël à Paris, maintenant, avec ou sans référendum #UMP http://wp.me/pJjbe-5NW Afficher le média

EN DIRECT : Pour Guaino, la publication du R-UMP est « une faute morale » – http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/EN-DIRECT-Cope-les-conditions-ne-sont-pas-reunies-pour-un-referendum-577309 … #JDD Retweeté par Renaud Favier

Ouvriers chinois : Samsung fait au moins aussi mal qu’Apple: Comme Apple, Samsung est à son tour mis en cause … http://bit.ly/119OLod  Retweeté par Renaud Favier

Sciences Po : une AG demande le départ de MM. Casanova et de Michel Pébereau http://lemde.fr/SsszBP  Retweeté par Renaud Favier

Laurent Fabius tient à rendre un rapide hommage à Erik Izraelewicz sur Inter: « nous le connaissions tous, et c’était un homme bien » Retweeté par Renaud Favier

@itele « #UMP le référendum s’éloigne http://bit.ly/TtbbhI  #Copé #Fillon  » – Dommage qu’ils ne puissent pas essayer 1 dissolution, cette fois Afficher la conversation

Ai Weiwei: The Price of China’s Success http://goo.gl/qZiJb  RT par Renaud Favier

@MINES_ParisTech @LEXPRESS « Malgré crise industrie reste 1er employeur d’ingénieurs #France http://ow.ly/fD0IY   » – Sinon, la politique ? Afficher la conversation

Erik Izraelewicz, le directeur de la rédaction du “Monde”, est mort (Telerama) http://www.telerama.fr/medias/erik-izraelewicz-le-directeur-de-la-redaction-du-monde-est-mort,90109.php … … – Sincères condoléances aux proches

ShareButtonTwitter: Il va falloir commencer à penser à (se) préparer (pour le café de) Noël, maintenant | Renaud Favier : Café du matin à Paris …

Evidemment, un moyen d’augmenter le nombre des #ETI et grosses #PME en #France est de rapetisser les grande boites http://lnkd.in/sbYR5D 

Les délocalisations de vieilles industries détruisent l’emploi ; la fuite des high-tech hypothèque l’avenir http://lnkd.in/sbYR5D 

Opinion: Copernicus gets a frosty reception http://on.ft.com/116mjng Retweeté par Renaud Favier

@LesEchos « Les professionnels des marchés espèrent «rally» de fin d’année http://bit.ly/TjUmCU   » – Lire : « On demande aux pigeons d’acheter » Afficher la conversation

Alcatel-Lucent se détache peu à peu de la France http://bit.ly/WWvyXU  Retweeté par Renaud Favier

Il faut commencer à penser à préparer Noël, maintenant, sans oublier les bonnes oeuvres et cartes de voeux caritatives http://wp.me/pJjbe-5NW 

Je ne voudrais pas sembler vulgaire, voire impatient, mais l’honnêteté oblige à dire : Dégage 2012 ! http://wp.me/P2R0IR-7k 

Pour le sapin de Noël et calendrier de l’avent, il reste du temps. Mais pour dons et charités, c’est déjà urgent http://viadeo.com/s/IYCyi 

Pour les cadeaux et le menu de Noël, il reste du temps. Mais pour les dons et charités, c’est déjà urgent http://lnkd.in/YqkCAz 

Pour cadeaux et menu de Noël, il reste du temps. Mais pour dons et charités, ça urge déjà … http://fb.me/z2pgENcI 

Il va falloir commencer à penser à (se) préparer (pour le café de) Noël, maintenant http://wp.me/pJjbe-5NW 

Bref, n’en déplaise aux casses-pieds et rabats-joie, le 25 décembre approche pour celles et ceux qui aiment fêter Noël http://bonneannee2013.wordpress.com/joyeux-noel-aux-petits-et-grands/ …

Et pour qu’on puisse fêter Noël encore longtemps, c’est important de penser un peu à l’environnement, local et global http://renaudfavier.com/category/environnement/ …

L’autre urgence, pour que les autres ne ratent pas Noël, c’est de faire MAINTENANT ses dons aux bonnes oeuvres http://joyeuxnoel2012.wordpress.com/about/  

Le plus urgent, pour ne pas rater Noël, c’est le calendrier de l’avent http://joyeuxnoel2012.wordpress.com/calendrier-de-lavent/ …

* * *

Renaud Favier – 28 novembre 2012 – Version anglaise

Anyway, qu’on soit, ou pas, passionné par la politique professionnelle en France, les batailles de chats gaulois ou le prix du café aux comptoirs parisiens (le café du matin reste gratuit sur http://www.facebook.com/cafe.matin.paris ), paniqué par l’approche des repas de famille de Noël un peu partout et plus si affinités après une année de régime de gré ou force qui avait au moins l’avantage de permettre d’envisager de ne pas arriver en 2013 avec le ventre touchant par terre, la balance éclatée de rire et le neurone saturé de corps gras … si on peut soulever un Kindle et si on sait télécharger sur Amazon, on peut emporter dans sa poche pour le prix de quelques café en terrasse une bibliothèque électronique entière garantie sans lipides plus ou moins insaturés, ni sucres plus ou moins lents, ni éléments de langage achetés à prix d’or et distribués sous forme de tracts pour les marchés ou d’éructations pour les caméras, dés maintenant « tout soudain ». Quelques échantillons sur Amazon en cliquant sur les icônes.

        

Si on a un SmartPhone ou un hybride moderne, on peut également lire online ou télécharger plein de livres électroniques sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4). Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous (nb le tome 6 de « Et maintenant ? », paru mi-novembre, est téléchargeable gratuitement).

               
               
         
           
          

Et si on préfère lire ce qui est gratuit, rapport à l’argent, ou parce qu’on en fait une question de principe, ou parce que c’est la crise, par exemple, on n’a qu’à cliquer sur les icônes ci-dessous pour télécharger des livres électroniques, mais pas tristes, à l’oeil.

      

Et puis, si on est vraiment fanatique de l’entrepreneurship et du commerce extérieur français qui ne s’est pas tellement amélioré depuis que la nouvelle Ministre achète des sacs à main made by France à l’étranger pour doper les chiffres de l’export en mouillant elle-même le chemisier mais ne commente plus trop les chiffres mensuels dans les médias ou le cloud (pour l’ordre du jour du conseil des ministres, ça dépend, on verra après le vote du budget quand le sujet du mariage pour tous sera passé de mode, si celui de l’entreprise sociale et solidaire sur subventions directes ou indirectes ne monopolise pas le débat jusqu’à ce qu’on parle de décentralisation), ou passionné par la compétitivité des entreprises françaises avant les éléments de langage des conseillers en communication de Montebourg ; le rapport Gallois ; le Plan Hollande au XXIè siècle, ou si on a un peu besoin de se documenter sur le sujet en mode “think different” pour son boulot ou ses études et qu’on a déjà écouté l’interview de la ministre le 20/11 sur Public Sénat TV (http://ils-l-ont-dit-sur-publicsenat.tumblr.com/post/36154557401/nicole-bricq-etait-linvitee-de-preuves-par-3), on peut aussi e-lire gratuitement sur le sujet en cliquant ci-dessous, en attendant le grand plan nationo-régional de compétitivité export.

          

* * *

Le Calme Manque autour de la Réserve Naturelle des Calanques de #Marseille : du moment que les Aigles de Bonelli sont contents …

Tempête dans les calanques et les arrondissements d’autour de l’Elysée et du Vieux Port ! Le PM Fillon tirerait la couverture côté UMP en célébrant la naissance du 10è parc national français à quelques heures de la fin de la campagne électorale ? Les aigles (chauves ?) en sourient.

C’est de bonne guerre électorale de la part de l’opposition de râler bruyamment pour le principe devant les journalistes mais pas très charitable pour le PM, espèce pour le moins très menacée sinon en voie de disparition (le crépuscule des aigles ? un peu trop connoté, surtout qu’il a plutôt été avaleur de couleuvres de pluvieuse France profonde que rapace de haut vol dévoreur de vipères d’Orsini – espèce en voie de disparition endémique dans le Lubéron et dans d’autres paradis provençaux pas encore dévastés par les permis de construire -…), de faire un patakès qui pourrit l’ambiance de l’inauguration du parc naturel dont tout le monde devrait en principe se réjouir, juste parce qu’il n’y avait, râlent-ils, que des élus UMP sur le promène … touristes où Fillon s’est efforcé de sourire pour les photographes sans donner vraiment l’impression d’abuser de ses privilèges ou de se préparer à déguster un plat de pâtes aux truffes en compagnie libertine après une croisière de luxe et une bonne partie de boules pétanque

C’est habile de montrer du doigt le PM de la part de la part de toutes les parties prenantes plus ou moins locales qui ont bloqué, contre-bloqué, ralenti, menacé ou manoeuvré le projet pendant 12 ans dans leur intérêt ou contre celui des autres ou on ne sait même plus pourquoi ou comment mais c’est aussi grave que des histoires d’âne corse dans un album d’Astérix le Gaulois. Comme ça, le doigt de la vérité n’est pas pointé sur leurs corporatismes, copinages, conservatismes, clientélismes, et autres lapincrétinismes qui ont fait perdre le temps de 2 ou 3 guerres mondiales pour tracer quelques kilomètres de frontières entre terres communales et mer partagée (n’est pas Moïse qui veut), écrire quelques lignes de textes administratifs et codes de conduite (n’est pas Napoléon qui veut) pour réguler le trafic des canots et en biffer quelques autres pour ne contrarier ni les fils spirituels de Rebuffat apprenant l’escalade dans les calanques, ni les défenseurs de l’asperge sauvage, ni les cabanoniers, ni leurs opposants, ni les baigneurs, ni les promeneurs, ni les promeneurs de couillons, ni même les promeneurs couillons, ni ceux qui préparent ou menacent de déposer un recours en Conseil d’Etat, un contre-recours, un contre-contre-recours et touça-toussa qui va donner une bonne image de pays sérieux l’an prochain quand Marseille sera capitale européenne de la culture (du patakès ?), sinon de l’efficacité administrative … Quand le sage explique la recette du Picon-citron regarde la lune, pas mal d’idiots pensent à autre chose veulent lui mordre le doigt (presque vieux proverbe chinois traduit en calanquais 2012).

C’est tout à fait extraordinaire que le « vivre ensemble » soit devenu tellement compliqué dans ce pays, même si on peut comprendre que la gestion des conflits d’intérêts modernes soit un peu plus compliquée que la justice du temps de Salomon (le Roi d’il y a longtemps, pas le champion de ski du temps de Mongénéral, encore que …) et s’il est probable que de nombreux arbitrages ont fait au moins autant d’insatisfaits et de ronchonnants que de réjouits et de « ravis », pour utiliser une terminologie locale. C’est peut-être parce que les aigles sont en voie de disparition de nos cieux tandis que les espèces des couches administratives (certains y tiennent, d’autres en tiennent) prolifèrent au ras des sols et colonisent de plus en plus les étages élevés (pas seulement en Provence, d’ailleurs). En tout cas, le Garlaban de Pagnol n’est pas dans la réserve, pourvu que ça ne signifie pas que les aigles, les enfants, les bartavelles, les poètes ou leurs âmes, en ont déjà disparu, ou ne se sentent pas trop à l’aise dans (sur ?) leur réserve.

Enfin, le ciel ne va pas tomber sur les têtes calanques, inutile de paniquer (pas le genre de la maison de toute façon), avec ou sans réserve naturelle, même si c’est quand même plus prudent d’y jeter un oeil de temps à autre, surtout quand on est dans le même bateau que pas mal de c…itoyens.

Ceci écrit, finir son job de PM avec sa « Réserve Naturelle », c’est « so British », et c’est un assez joli pied de nez de Fdebeauce à ses opposants de partout, détracteurs parisiens #InRealLife ou autres ex-Romains (ils sont fous …) du bord de Méditerranée insensibles à son élégance de Twittos pince sans rire mais pas sans humour (l’austère qui se marrait, c’est un autre ex-PM).

Anyway, du moment que le couple d’aigles de Bonelli (espèce très menacée) repéré dans un coin du parc naturel des Calanques peut vivre longtemps heureux et avoir de nombreux enfants, avec ou sans label de ceux-ci ou décret de ceux-là, tout le reste est littérature française, provençale, marseillaise … de coq gaulois, en un mot (c’est toujours mieux, en un mot, en français : par exemple, le mot « calanques » est très préférable aux deux mots « calme manque » et bien plus encore à toutes ces longues phrases d’apparatchiks et autres éléments de langage de politiciens qui saturent l’environnement sonore de Paris au Vieux Port en dehors des périodes d’arrêt de campagne électorale ou de patakés sur réserve naturelle. By ze way, « campagne », c’est plus joli que « campagne électorale », aussi, mais c’est toujours la même histoire, en France : on sait depuis Mme de Sévigné, Rimbaud et quelques autres économistes rimeurs classiques, voire bien avant (la promo) Voltaire, qu’il faudrait faire court, mais on est le pays de Balzac, Hugo et autres politiciens (élus ? et lus ?) romantiques qui aiment se promener au bord des falaises avec l’air grave. Certains le font en Irlande anglophone, quand les landes francophones se font hostiles ou qu’ils touchent le fond des urnes plus que le coeur des électeurs (et lecteurs ? eh lecteur !), mais n’est pas Chateaubriand, ni de Gaulle, qui veut des ailes de Guéant géant.